Accueil > Articles > Une semaine chez


Une semaine chez toi, une semaine chez moi

Divorce

samedi 1er janvier 2005

Une semaine chez toi, une semaine chez moi

Laurette Onkelinx, Ministre de la
Justice, a déposé en décembre
dernier un avant-projet de loi qui concerne la garde des enfants en cas de
divorce. La Ministre souhaiterait que la loi privilégie la garde alternée.
Une révolution ?

De plus en plus de mariages se terminent par une séparation ou un divorce.
On cesse de s’entendre. On se sépare. Et dans ce cas que deviennent
les enfants ? En effet, si on peut cesser d’être mari et femme,
on ne cesse pas pour autant d’être parent. On est parent pour la
vie. Partager la responsabilité parentale n’est pas facile quand
on ne s’entend plus avec son ex-conjoint. La question de la garde des
enfants est presque toujours un point de litige en cas de divorce.

La ministre
de la Justice veut fixer un cadre juridique, établir des
règles plus claires. Elle veut aussi privilégier la garde alternée.

Actuellement,
en cas de litige dans
un divorce, l’hébergement des enfants est réglé par le juge. Celui-ci décide seul,
au cas par cas. Il peut, en fonction de l’intérêt de l’enfant,
accorder la garde à l’un des parents, ou la partager entre les
deux parents. Mais le juge accorde presque toujours la garde de l’enfant à la
mère. Avec le nouveau projet de loi, les juges sont encouragés à privilégier,
chaque fois que c’est possible, la garde alternée, appelée
aussi hébergement égalitaire. Cela signifie que les enfants habitent à mi-temps
chez leur père et à mi-temps chez leur mère.

Garde alternée,
les pour...

La garde alternée se base sur l’idée évidente
qu’un
enfant a autant besoin de son père que de sa mère. Elle s’inscrit
dans le prolongement naturel de la loi de 1995 qui a instauré l’égalité au
niveau de l’autorité parentale.

La garde alternée permet
de prévenir certains problèmes
qui se posent en cas de divorce. Il crée une situation plus saine, des
rapports plus vrais avec les deux parents. Aujourd’hui, si une femme
obtient la garde de son enfant en bas âge, cela ne clôt pas le
débat... Quelques années plus tard, son ex-conjoint peut faire
appel. Il peut exploiter le moindre problème.

Les enfants ont tendance à idéaliser
le parent qu’ils voient
moins. « C’est ce qu’on appelle le papa-Walibi, chez qui
on fait les choses gaies, pas les devoirs, avec qui on va à la piscine,
chez qui on peut manger des pizzas et aller dormir à dix heures du soir »,
dit Nathalie Massager, chargée de cours à l’ULB et avocate
au barreau de Bruxelles.

La garde alternée respecte le principe d’égalité entre
père et mère. Elle permet de mettre en place une réelle
coresponsabilité parentale. Elle permet à l’enfant d’entretenir
des relations suivies avec chaque parent.

Et contre

Certains pensent que la garde alternée n’est pas souhaitable
dans tous les cas. Pour des questions pratiques ou matérielles : en cas
de domiciles éloignés notamment. Clotilde Nyssens, sénatrice
CDH, souligne aussi que cette formule coûte cher : double aménagement,
double garde-robe... Elle n’est accessible qu’aux familles les
plus aisées... Pour des questions psychologiques : les déménagements
peuvent perturber certains enfants.

L’hébergement partagé ne
convient pas à certaines
tranches d’âge, dit encore Clotilde Nyssens. « Cette observation,
que la plupart des psychologues partagent, concerne les 0-3 ans, qui ont besoin
de la présence de leur maman, mais aussi les adolescents, qui ressentent
souvent plus que d’autres le besoin de se fixer à un seul endroit. »
Le nouveau projet de loi tient compte de ces réticences. Même
si la garde alternée y est privilégiée, les juges gardent
la liberté de décider, au cas par cas, de la solution la meilleure,
en se basant sur des éléments tels que l’âge de l’enfant
et la situation des parents.

Marie Thomas

108 Messages

  • 21 février 2005 17:34, par Anne Sophie

    Il n’y a rien de plus horrible que de devoir suivre une loi sans avoir le choix et de devoir faire ses bagages toutes les semaines voir plus. Je suis moi-même dans le cas, mes parents ont divorcé et décision => garde alternee. Puisque mon père travaille ils ont coupés la semaine en deux : le lundi et mardi chez mon père, mercredi, jeudi, vendredi chez ma mère et ensuite c’est un week end sur deux. J’ai appliqué cela pendant 2 semaines mais c’est vraiment trop dur c’est sans cesse des valises sans avoir le temps de la défaire ni chez l’un, ni chez l’autre. Cela donne l’impression de ne jamais etre chez soi , toujours des valises, du lingue d’un coté et de l’autre, pas d’armoir de vetements, des cours à trimballer sans cesse c’est l’horreur. De plus ma mère et moi nous ne nous sommes jamais vraiment bien entendue, j’ai donc voulu rester en permanence chez mon père et la bonjour les démarches, si je voulais changer la convention pour ne pas avoir de probleme avec ma mère je devais aller voir le juge de la jeunesse. Participer a une audience avec mes deux parents et expliquer clairement pourquoi je ne voulais plus aller chez elle. On a finalement fait un accord a l’amiable avec ma mere pour eviter de lui imposer cette audience qui aurait sans doute était penible !!! comme si il ne fallait que ca juste apres un divorce, un démanagement, nouveau boulot et nouvelle vie !!! Je crois sincerement qu’il faut laisser le droit a l’enfant de choisir et ne rien officialiser . Il est logique qu’un enfant par moment ait plus besoin de sa mère ou de son père.

  • 21 février 2005 18:17, par Anonyme

    Il faudrait peut être demander l’avis a l’enfant,
    car dans tout les cas c’est lui et lui seul qui est concerné !
    Evidamment, il y a les pour et les contres,l’enfant
    choisira certainement le parent qui le gâte le plus,
    mais d’un autre coté, l’enfant choisira le parent chez qui il se sent le mieu.

    Je trouve en tous cas(sauf exception)que les enfants ne doivent jamais être complètement séparer d’un de ses parent, il en aura toujours besoin.

    En éspérent avoir votre avis dans les plus brèves délets,
    toute mes salutations
    une jeune élèves.

  • 2 mars 2005 12:03, par moha

    bonjour,
    je suis en train de vivre le calvaire.
    En effet mon épouse m’a expulsé du foyer conjugal et a entamé une procédure en divorce sans aucun fondement.
    Il n’y a rien eu sauf qu’elle ne me veut plus.
    Je ne vois mes enfants qu’un WE sur deux et je trouve cela trop injuste.
    Je pense que le tribunal devrait imposer par défaut
    la garde alternée et surtout ne pas demander aux enfants ;
    car cela supposerait qu’ils doivent décider.Le poids
    de cette décision ne devrait pas leur être imposé.
    En fait ce serait un équilibre car ma femme utilise cette argument pour des raisons financières.
    Elle n’aurait certainement pas entamé cette procédure
    s’il y avait une garde alternée.Car elle n’a rien à me reprocher.
    Je suis pour la justice, pour la garde alternée.

  • 7 mars 2005 11:05, par val

    Je suis bientôt convoquée devant le tribunal de la jeunesse car le père de mon fils réclame la garde alternée de notre fils âgé de 3 ans et demi. Mais quelles sont les réelles motivations du père ? Depuis notre séparation, aucun dialogue n’est possible. C’est un courreur de jupons et un père "quand cela l’arrange". J’estime que lorsqu’un papa demande la garde alternée et qu’il stipule noir sur blanc dans sa requête que d’autres personnes pourront aisément se charger de son fils... cela me semble révêlateur...
    Que ses nombreux départs à l’étranger pour les vacances se font toujours sans sont fils, qu’il décline alors son droit d’hébergement secondaire.. comment faire comprendre au juge que la seule raison est de blesser la mère, ou plutôt l’ex ; de ne plus payer de part contributive ? Le cas par cas me semble une utopie, le tribunal est surchargé et le destin d’enfants est décidé en quelques minutes.. Je suis contre la garde alternée jusqu’à l’âge où l’enfant peut souhaiter un changement. Je m’imagine mal devoir chaque semaine déménager, faire mes valises, changer de cadre de vie, d’éducation... un enfant un une petite personne à part entière et pas un jouet pour lequel on se doit se battre.

  • 6 avril 2005 16:34, par Sophie

    Je suis en separation avec le pere de ma fille.
    Notre petite a seulement 8 mois et il exige la garde alternee. Je pense qu’elle est trop petite pour etre separee de sa maman. En tout cas a l’heure actuelle.
    Pourquoi veut-il cela ? Je n’ai pas de reponse car jusqu’a present, il ne s’en est pas occuppe beaucoup et n’a jamais participe aux frais. Comme les vetements, la nourriture, les medecins et les medicaments. Est-ce par jalousie ? pour me faire mal ? ou bien parce qu’il veut vraiment ?
    Il oublie d’aller avec elle faire des examens a l’hopital, oublie de venir la chercher quand il veut passer une journee avec elle, va vite faire une course en la laissant 10-15 minutes seule a la maison, ne se leve pas et laisse la petite pendant 4 heures dans son lit pour la sieste... Voici l’argument que je recois a chaque fois : tu es parfaite toi ? et il y a pas mort d’homme.
    Ses reponses me font froid dans le dos, un enfant n’est pas un trophe que l’on montre au monde et que l’on range dans une armoire quand on en a assez.
    Pour toutes ces raisons et d’autres, je souhaite reellement que le juge m’accorde l’hebergement de notre petite puce. Je voudrait pour elle qu’il puisse la voir regulierement mais pas qu’elle dorme chez lui. J’ai peur qu’il ne puisse pas l’assumer puisqu’il ne sait deja pas se prendre en charge.

  • 11 avril 2005 21:25, par severine

    Le papa de ma fille que je vais prénommée Lou me l’a "enlevée"pendant 2 mois.Sous pretexte que nous n’étions pas marié et que ma fille,alors agée d’un an,était chez ses grand-parents sans aucune brutalité,je n’avais pas le droit de la récuperer et il a fallu que j’attende la premiere audience.
    Depuis 2003,nous avons une garde alternée.J’ai eu droit à une enquete sociale qui a plus pris le parti du papa car il a joué au pauvre malheureux.
    J’ai fait appel car la garde alternée pour Lou est inconcevable.Elle fais des cauchemars,est devenue asthmatique,etc.....

  • 11 avril 2005 21:26, par Lea

    Le papa de ma fille que je vais prénommée Lou me l’a "enlevée"pendant 2 mois.Sous pretexte que nous n’étions pas marié et que ma fille,alors agée d’un an,était chez ses grand-parents sans aucune brutalité,je n’avais pas le droit de la récuperer et il a fallu que j’attende la premiere audience.
    Depuis 2003,nous avons une garde alternée.J’ai eu droit à une enquete sociale qui a plus pris le parti du papa car il a joué au pauvre malheureux.
    J’ai fait appel car la garde alternée pour Lou est inconcevable.Elle fais des cauchemars,est devenue asthmatique,etc.....

  • 19 avril 2005 09:11, par A Monsieur de Moha

    Au Monsieur de Moha. Etes-vous sur que votre ex-femme n’a rien à vous reprocher et êtes-vous sur de faire la demande d’une garde alternée par amour de vos enfants ou pour vous vanger de votre ex-femme ? Je pense que vous n’avez pas annalysé correctement votre situation. Une femme ne quitte pas son mari sans aucun fondement. Vous ne voulez pas demandez l’avis de vos enfants ? Quelle injustice ! L’aspect financier, n’êtes-vous pas sur que ce soit vous qui le voyez en 1er ? Car il est difficile d’accepter de donner une pension alimentaire pour les enfants et peut-être pour votre ex-femme ? En ce qui me concerne, je suis contre cette garde alternée. Les enfants sont perturbés et l’éducation est différente d’une semaine à l’autre, c’est invivable pour les enfants ! Réflechissez bien !

  • 20 avril 2005 22:40, par Michel

    Bonjour à toutes et tous,

    Je suis en instance de divorce et je vous avouerai qu’au départ j’ai pensé accepter la résidence secondaire pour mes enfants et dès lors ne les voire q’un week-end sur deux. Certes je travaille et pas ma femme ce qui lui donne l’avantage de la disponibilité mais étant indépendant, je suis à même de faire des heures supplémentaires les jours que mes enfants ne seraient pas avec moi pour compenser mon horaire.
    A l’heure ou je vous écrits, j’envisage très sérieusement de faire la demande d’hébergement alterné car même si je ne m’entends plus avec ma femme, je reste le père et que je les aime profondément.
    Je pense sincèrement que de ne pas faire cette demande serait une trahison envers mes filles et également envers ma femme qui reste elle aussi la mère.

    Merci de m’avoir lu.

  • 4 mai 2005 09:09, par Thulipix

    à Moha,

    Je vis la même situation que vous, j’estime inhumain de me priver de mes 3 enfants, la garde alternée me permettrait au moins de ne pas devenir un père "par intérim".

    Aujourd’hui, les femmes réclament l’égalité lorsque cela les arrangent.

    Si elles savent faire sans nous, qu’elle le fassent pour tout, financièrement et sentimentalement aussi.

    Aujourd’hui, je subis le chantage du : si tu veux voir tes filles plus souvent, il faudrait que tu me donnes XXX euros en plus ...

    Je ne sortais pas, je ne buvais pas, je n’étais pas "coureur de jupons", je ne vivais que pour ma famille ... et ma récompense, ... là voilà.

    Etre Salop n’est pas un comportement réservé aux hommes, cela se conjugue très bien au féminin aussi ...

    Ceci pour réponse à la personne qui vous a répondu précédemment.

    Thulipix.

  • 6 mai 2005 22:37, par denis

    je ne suis pas la pour critiquer,je me suis séparé de ma femme pour nous remmettre en question,erreur,grosse erreur...
    je lui ai laissé la garde parce que je travaillais bcp,mais malgré ça je passais vior les 2 enfants que j’ai et qui comptent plus que tout,maintenant elle s’en sert pour me faire du mal,je ne travaille plus non plus,les enfants veulent restés avec moi,c’est chaque fois un déchirement,je n’en peu plus,que faire ?
    une bonne mère devrait comprendre !!!
    je me batterai jusqu au bout pour les avoirs,elle veut meme m’interdire d’aller les prendres a l’ecole et vuet les laisser a la garderie,pourquoi faire du mal aux enfants ? elle peut tout me faire,mais pas touche aux enfants,ou est l’instinct maternelle ?
    merci

  • 10 mai 2005 13:56, par Nathalie

    je vis aujourd’hui avec une personne qui a un enfant de bientôt 3 ans, dont il est complètement dingue ! Il le voit tous les weekends et depuis peu arrive à l’avoir lorsqu’il part quelques jours à la mer ou en congé. Cependant, il aimerait avoir la garde alternée (du moins, le voir plus souvent !!!) mais la maman refuse toute garde alternée ou autre proposition car selon elle, il ne s’en occupe pas (ce qui est totalement faux !). Je crois que c’est juste une question de "vengeance" car il ne l’aimait plus , ils n’arrêtaient pas de se disputer et il est parti. Du coup,ils ont dû engager un avocat pour régler cette affaire, cela dure depuis un an maintenant et rien n’est encore fixé ...je trouve injuste d’essayer priver le père de son fils sans aucune raison précise. Il faut étudier les affaires au cas par cas. un père n’est pas forcément mauvais .. je crois que parfois les mamans exagèrent et sont égoïstes. L’objectif est de rendre l’enfant heureux dans un environnement sain. il faut penser à eux et à leur bonheur.

  • 17 mai 2005 11:42, par Annick

    Bonjour,mon compagnon et moi vivons une situation très difficile.Il a une petite fille de 5 ans qui vit principalement chez sa maman et nous n’avons que le lundi après l’école,le mardi et le mercredi la conduire à l’école.Pendant plus d’un an nous avons eu Madison,la petite fille en question,chaque fois que la maman travaillait,sortait ou tout simplement ne pas s’en occuper,on la prenait.Tout frais à nos charges plus une pension alimentaire de 100 euros par mois.
    Et il a suffi d’une dispute pour ne plus l’avoir que ces jours de visite.Elle n’a jamis fait grand chose pour sa fille,à tout point de vue et mnt qu’on demande la garde principale elle monte la petite contre nous,raconte des mensonges.
    Nous avons fait une requete,enquete de police et enquete sociale.
    Cela fait mnt preque 1 an et demi qu’on est dans les tribunaux,à se tracasser chaque semaine car on a aucun contact,la maman ne veut pas.
    Madison a 4 lits différents,elle a été entendue et elle veut venir chez nous tous les jours.
    Je ne sais pas quoi faire pour que ça avance plus vite,le tribunal traine et elle en souffre.Nous avons besoin d’aide et je trouve ça vraiment intolérable de laisser souffir un enfant.Mais on se battra jusqu’au bout.C’est une petite fille merveilleuse,on ne la laissera pas tomber.

  • 17 mai 2005 11:56, par Annick

    Je voudrais que sa maman pense au bien etre de sa petite fille,je ne sais pas pq elle est comme ça,si méchante,d’oser dire des choses ou faire du chantage.
    Je ne comprends pas comment on peut réagir comme ça,alors que mon compagnon est un très bon père qui fait tout ce qu’il peut.
    On ne lui a jamais rien fait de mal,en fait on a tout simplement accepté sans rien dire ni rien faire.
    Je ne suis pas vraiment pour la garde alternée mais si on obtenait déjà ça ce serait super.
    Et comme je vois,je ne suis pas la seule dans ce cas.La justice est trop longue,bien trop longue surtout quand un enfant est au milieu.
    Et en plus quand les juges ne connaissent ni l’un ni l’autre,ils doivent se faire une idée,et franchement ça ne doit pas etre facile non plus.
    J’espère que mon avis soulagera d’autres personnes de savoir qu’ils ne sont pas les seuls.

  • 18 mai 2005 10:52, par nathalie

    Je suis maman d’une petite fille de 4 ans et je suis en procédure de divorce. Nous avons convenu d’une garde alternée lorsque notre fille aura 6 ans. Actuellement ele va chez son papa un we sur 2 et tout les mercredis, de plus il l’enmène à l’école chaque lundi, mercredi et jeudi.
    Par moment je ne sais plus. Mon mari me trompait, me manipulait. J’ai attendu que ma fille ai 4 ans pour oser partir, car plusieurs entrevues avec des avocats m’ont fait craindre que mon mari obtienne la garde alternée plus tôt, et j’estimais que ma petite fille n’était pas prête.
    Aujourd’hui je vois bien que ma petite est "ballottée", elle pleure parfois quand elle a passé le week-end chez lui, et qu’a peine rentrée chez nous il est déjà devant la porte pour la conduire à l’école : "maman je te veux".
    C’est terrible. Je ne sais pas ce que je dois faire. Un enfant a besoin de ses deux parents, oui, mais à quel prix ? Parfois j’hésite à accorder la garde alternée maintenant : au moins quand j’aurai ma fille il ne sera pas devant ma porte pour l’enmener à l’école. J’ai donc décidé d’enmener ma fille chez un pédopsychiatre. J’ai besoin de savoir si elle est prête pour une garde alternée.

  • 19 mai 2005 21:41, par Sonia

    Je pense que la garde alternée si elle est bien gérée par les DEUX parents est bénéfique à 100% à l’enfant.Je suis séparée du père de mon fils depuis presque 3 ans ,le juge de paix m’avait accordé la garde principale à savoir 10 jours chez moi et 5 chez le père .Pour ne pas léser mon fils j’ai demandé moi même à ce que la garde soit partagée .Du coup le père estime ne plus devoir contribuer pour compenser les frais du petit .Notre petit garçon est un enfant merveilleux ,il est ce qu’on appelle un enfant à haut potentiel ,j’ai dû consulter pour le savoir car je le pensais hyperactif .Le père (trop bien dirigé par sa chère maman) a refusé le résultat des tests pratiqués et nié l’avis de la pédopsychologue qui recommandait (je dirais même exigeait) un enseignement bien spécifique.Après insultes et menances j’ai dû me résoudre à changer mon fils d’école pour le mettre ailleurs où il n’évolue pas comme il se doit .Ayant été malade ,le père a profité de l’occasion pour faire appel au juge qui elle ,sans même tenir compte des revnus de chacun m’impose de payer l’école (131 euros) seule de même que partager les allocations familiales en deux pour satisfaire la vénalité du père ,mais quand le petit me dit le samedi "c’est quand que je vais chez papa ,parce que chez lui je peux rester à l’ordinateur aussi longtemps que je veux et je ne dois pas aller dormir à 8h " j’avoue que cela me fait mal et que je regrette vivement le peu d’attention et le manque de cervelle de la juge qui a décidé de l’avenir de mon fils en 30 sec parce qu’elle s’entendait trop bien avec l’avocat de mon ex mari !!!!! Alors la garde partagée d’accord ,mais décidée après véritable consultation du dossier et vérification des arguments !!!!!
    LES JUGES A LA PETITE SEMAINE Y EN A MARRE !
    J’ai un enfant équilibré et serein qui risque de voir son avenir compromis compromis décision après une discussion où chacun a fait un effort pour trouver un accord pour cause de justice pourrie !

  • 20 mai 2005 16:00, par SYLVIE B

    CELA ME CONSOLE UN PEU DE VOIR QUE JE NE SUIS PAS LA SEULE A GALERER. LA GARDE ALTERNEE A ETE DEMANDEE PAR MON EX ET ACCEPTEE PAR LE JUGE EN JUILLET 2003. NOUS AVONS 2 ENFANTS (10 ET 13 ANS). MON EX A JOIND AU DOSSIER UNE ATTESTATION DE SON AMIE QUI S ENGAGEAIT A S OCCUPER DES ENFANTS AU NIVEAU SCOLAIRE PENDANT LA SEMAINE QUE MON EX EN AURAIT LA GARDE. ET CELA A MARCHE..... CONCLUSION : L AMIE DE MON EX EST AVEC UN AUTRE HOMME DEPUIS QUELQUES MOIS ET LES ENFANTS DOIVENT SE DEBROUILLER POUR LES DEVOIRS SCOLAIRES SANS PARLER DE TOUT LE RESTE (

  • 20 mai 2005 16:11, par SYLVIE B

    CELA ME CONSOLE UN PEU DE VOIR QUE JE NE SUIS PAS LA SEULE A GALERER. LA GARDE ALTERNEE (ET SURTOUT LA POSSIBILITE PAR LA MEME OCCASION DE RECLAMER UNE PENSION POUR L ENTRETIEN DES ENFANTS) A ETE DEMANDEE PAR MON EX ET ACCEPTEE PAR LE JUGE EN JUILLET 2003. NOUS AVONS 2 ENFANTS (10 ET 13 ANS). MON EX A JOIND AU DOSSIER UNE ATTESTATION DE SON AMIE QUI S ENGAGEAIT A S OCCUPER DES ENFANTS AU NIVEAU SCOLAIRE PENDANT LA SEMAINE QUE MON EX EN AURAIT LA GARDE. ET CELA A MARCHE..... CONCLUSION : L AMIE DE MON EX EST AVEC UN AUTRE HOMME DEPUIS QUELQUES MOIS ET LES ENFANTS DOIVENT SE DEBROUILLER POUR LES DEVOIRS SCOLAIRES SANS PARLER DE TOUT LE RESTE (ATTENDRE SUR LE LIEU DE TRAVAIL DE MON EX QU IL AIT FINIT SON TRAVAIL.... SE FAIRE INVITER A DROITE A GAUCHE POUR LES REPAS.... DONC PAS D HORAIRE... LA GALERE) MEME LES APPRECIATIONS DES PROFS (TRAVAIL IRREGULIER A LA MAISON....) UNE CHUTE DES NOTES FAIT QUE MON AINE N EST PAS SUR DE PASSER EN 5EME... MAIS TOUT CELA N INQUIETE PAS LE JUGE.... IL CONTINUE DE DORMIR TRANQUILLEMENT DEPUIS 2 ANS SANS SE SOUCIER QU IL A DESTABILISE 2 ENFANTS, QU IL EST EN TRAIN D EN FAIRE DES FAINEANTS (CAR LA CHUTE DES NOTES ENTRAINE UN REEL RELACHEMENT). JE VAIS DONC FAIRE APPEL CAR DEPUIS JUILLET 2003 JE CRIE QUE LA GARDE ALTERNEE EST UNE CATASTROPHE ET MONSIEUR LE JUGE EST ENCORE A CE JOUR EN TRAIN DE CALCULER LA PRESTATION COMPENSATOIRE QUE MON EX ME RECLAME SUITE AU DIVORCE.MONSIEUR LE JUGE VA DONC RENDRE SA DECISION QUAND LA PARTIE FINANCIERE SERA CLOSE MAIS AU VU DES ELEMENTS, JE PENSE QUE LA PROCEDURE SERA TRES TRES LONGUE ET JE ME REVOLTE DE VOIR QUE L ON FAIT PASSER LE COTE FINANCIER AVANT LE BIEN DES ENFANTS. UN PERE QUI RECLAME UNE GARDE ALTERNEE ET QUI EST OBLIGE DE JOINDRE UNE ATTESTATION D UNE TIERCE PERSONNE S ENGAGEANT A S OCCUPER DES ENFANTS QUAND IL EN A LA GARDE DEVRAIT SENSIBILISER UN PEU PLUS LE JUGE... ON NE DEVRAIT MEME PAS SE POSER DE QUESTIONS...

  • 23 mai 2005 08:53, par eva

    je suis en pleine separation et j’ai deux filles.
    je dois vous avouer que malgre que ce soit moi qui ai pris la decision de mettre fin a mon mariage je me retrouve encore la plus malheureuse dans tout ca .
    apres certains de vos temoignages je crois que nous allons opter pour la garde alternee en esperant que celle ci se passe sans probleme
    je vous donnerais des nvlles par la suite
    a tres bientot

  • 24 mai 2005 23:19, par sab

    je suis separee et maman de deux garcon 6ans et8mois mon ex mari n est pas le pere du premier.pour l instant j ai la garde mis je sais qu il va demander la garde alternee pour le petit.je sais qu il fait cela pour me faire du mal.il ne s interresse nullement au petit et ne supporte pas le grand.je ne veut pas qu on separe mes enfant,ils s adorent et seraient tres malheureux.je vis avec la peur au ventre qu un juge puisse me separee de mon fils,mon ex se fiche de son bonheur et est pere quant ca lui chante.je souhaite que cette loi ne passe pas pour le bonheur de mes enfants.

  • 27 mai 2005 11:27, par Laura

    J’ai annoncé, il y a quelques mois à mon mari que je voulais me séparer de lui. Il n’a quasiment pas eu de réaction. Dans les mois qui ont suivis cette annonce, j’ai rencontré un homme qui m’a fait comprendre à quel point je me sentais seule et déprimée. Les mois passant, j’ai décidé d’agir. J’ai pris un avocat. Nous avons déposé une requête avec une garde élargie pour le père avant que je me décide à partir de mon domicile. J’en ai informé le papa qui ne voulait rien entendre : "Pars mais sans les enfants". Je suis partie avec mes enfants chez mon nouvel ami. Pourquoi chez lui car je n’avais pas les moyens de payer la moitié du crédit de la maison et un loyer. J’aurais peut-être du partir chez mes parents mais ils n’étaient pas d’accord avec ma prise de décision.
    Suite à mon départ, nous sommes passés chez le juge pour un référé heure par heure invoqué par mon mari. Celui-ci a été débouté. Il n’y avait pas matière d’urgence car j’avais trouvé une nounou pour mon fils de 2 ans 1/2 et inscrit mon autre fils de 3 ans 1/2 à l’école à proximité de mon nouveau domicile. Le papa ne pouvant pas les prendre pour les vacances, ce 1er juge a estimé que le juge des affaires familiales pour la non-conciliation devait prendre décision pour les enfants.
    Quelques semaines plus tard, nous sommes passés devant une nouvelle juge. Dés les premières minutes, j’ai su que je perdais tout, mes enfants, ma maison, ma vie... Elle a pris parti immédiatement pour mon mari : "Madame, votre attitude est scandaleuse. Vous n’aviez pas le droit de partir de chez votre mari en emmenant les enfants !!...." J’étais déconcertée car je serais partie sans mes enfants, on m’aurait dit : "Vous les avez abandonné. Vous êtes une mauvaise mère !!". La décision a été celle pressentie. Mon mari a eu droit à la maison et les enfants sont repartis chez le père mais temporairement le temps de faire une enquête sociale. Mon mari avait proposé une garde élargie à défaut d’une garde alternée du fait de notre éloignement de nos 2 domiciles. Mes enfants ont 13 mois d’écart.
    J’ai eu 2 grossesses consécutives voulues. J’ai pris à la suite un congé parental de plus de 2 ans pour m’occuper de mes enfants à temps complet. Puis pour des raisons financières, j’ai repris mon activité en 4/5ème mais toujours en congé parental pour les avoir tous les mercredis. J’ai même fait une demande au près de mon entreprise pour le continuer après les 3 ans du plus jeune (pièces à l’appui). Le juge n’a rien lu, rien entendu. A-t-il pensé aux enfants ? J’en doute.
    Maintenant, les enfants font des journées de 8 heures à 18/19 heures alors que nous les emmenions à 8 heures 30 pour l’école et les récupérions pour 16 heures. Je suis dans l’obligation de venir les chercher tous les mardis soirs et de les ramener les mercredis soirs 19 heures (et 1 week/2). Ils sont fatigués du transport. Ils pleurent puis rient en l’espace de 5 minutes. Ils font des cauchemars la nuit. Ils sont énervés. Ils racontent des choses horribles : "Maman est morte. Elle nous aiment plus...." Ils sont complètement désorientés. J’ai voulu en parler au papa. Mais il n’y a pas de problème chez lui. Que faire ? Ce n’est pas un mauvais papa tout au contraire mais ce n’est pas lui qui les emmenait voir le médecin, faisait des activités avec eux, etc..
    Je suis triste. Je ne sais plus quoi faire. Je les avais bien préparés à la séparation en les emmenant voir un pédopsychiatre. Les 2 mois où je les ai eu, ils ont vu leur père tous les week-ends. Ils étaient bien. Maintenant, je ne les reconnais plus.
    Je ne suis pas d’accord pour la garde alternée. C’est trop de changement pour des petits bonhommes comme cela. Que les adultes fassent leurs valises toutes les semaines, on verrait qu’ils ne le supporteraient pas longtemps. Je suis prête à renoncer à mon mercredi pour ne pas déstabiliser davantage mes enfants. Mais qui va s’en occuper de nos enfants, mes beaux-parents comme d’habitude !!!!
    Que les juges prennent plus de temps pour lire les documents fournis et prennent connaissance avec les individus des situations !

  • 6 juin 2005 22:46, par Carine

    bonjour,
    je vis cette garde alternée depuis le début de la séparation qui devait être à l’amiable.
    Mais je la déconseille vivement, car quand il arrive un différent entre les parents de l’enfant pour une raison propre à eux ou même pour une raison concernant l’enfant, ce dernier est pris en otage et il y en a toujours un qui s’en sert contre l’autre pour lui faire du mal.

    C’est du cas par cas, n’en faisons pas une généralité.

    mais que ce soit la mère (car il y en a aussi des mauvaises) ou que ce soit le père, ne soyez donc pas si lâche que de vous servir de votre enfant pour faire du mal à l’autre parent. Pensez donc que l’autre parent souffre, çà c clair, mais surtout, votre enfant aussi ! quoi que vous en croyiez...

  • 13 juin 2005 20:03, par anonyme

    Séparé de mon ex-compagne depuis 18 mois, nous pratiquons la garde alternée avec plus ou moins de bonheur. celle-ci ne peut à mon sens fonctionner qu’avec 100 d’honneteté ( ce qui n’est pas gagné). Sans dialogue entre les parents dur, dur. les enfants ne sont pas un poste relais pour faire passer les message d’un parent à l’autre. Et puis il faut bien l’avouer, le gros problèmes restent pour moi les vestes et les chaussures ( marre de voir mes enfants courrir sans veste, ou leur maman dire qu’elle ne se sent pas concernées parceque j’ai du racheté des chaussures à ma fille qui courrait avec des chaussures démolies). On ne règle pas ses comptes via les enfants. Et au plus j’avance (désolé pour vous mesdames) mais je crois que l’instinct maternel est un leurre, un homme peut et sais prendre soins de ses enfants. A chacun de voir ou sont ses priorités et ou est l’intérêt des enfants

  • 22 juin 2005 02:16, par silvana

    Mon frère est en instance de divorce, ma belle-soeur,n’a rien à lui reproché, elle s’est marié uniquement pour quitter le domicile parentale et aussi parce que mon frère avait un bon boulot et qu’il gagnait très bien sa vie. Il ont eu 2 filles,qui ont oujourd’hui 17 ans et 9 ans, la grande dort avec sa mère depuis plus de 6 mois et dit ne plus vouloir avoir de contact avec son père après le divorce de ses parents, raison, ne sais pas pourquoi ! La petite, veux à tout prix une garde alternée au minimum, elle ne s’entend pas avec sa mère, qui préfère les boutiques au sport. Mon frère, lui, à toujours fait beaucoup d’activité avec sa fille de 9 ans ; vélo, natation, devoirs, gymnastique, balade ds les bois, etc ... La mère, a part la conduire à l’école et la reprendre, aller faire les boutiques et dépenser les sous du couple sans penser à ce qu’elle va donner à mangr à ses filles, c’est tout ce qui l’interresse ! Dans ce cas ci, une garde alternée pour la petite de 9 ans, serait la meilleure des choses, car c’est ce qu’elle veux, elle dit avoir besoin de ses 2 parents ! Pour une fois, ne pourrait on laisser les enfants parler et ouvrir son coeur pour les écouter ?

  • 1er juillet 2005 22:54, par Anaïs

    j’ai eu 3 enfants : 10, 7 et 18 mois avec mon compagnon. Nous ne sommes pas mariés.
    Je viens d’apprendre que celui-ci, qui partait très souvent travailler à l’étranger, menait une double vie : il a une maîtresse et une petite fille du même âge que ma petite dernière (15 jours de différence). Il vient de quitter le domicile conjugal pour vivre définitivement avec elle.
    Au secours ! Quelqu’un peut-il me dire quels soins mes droits ? et ceux de mes enfants ?

  • 6 juillet 2005 13:10, par Louis

    Je suis un papa secondarisé... même à quart temps, un week-end sur deux.
    Je me bats actuellement pour obtenir la garde alternée de mon fils qui a 5 ans.
    J’ai déposé une requète en ce sens au tribunal de la jeunesse...
    Peine perdue, on ne change pas une décision d’un divorce aussi facilement, il faut amener des éléments nouveaux, puis la mère à pris une pause carrière pour éduquer l’enfant...
    A oui, avoir le droit d’être un père n’est pas suffisant ???
    Puis je ferrais bien la même chose arrêter de travailler pour vivre pleinement avec mon fils ???
    N’encouragerait - on pas un peu le chômage ???
    Et puis il faut penser au bien de l’enfant.
    Oui parlons en du bien de l’enfant, un enfant qui subit une aliénation parentale, un conflit de loyauté, d’une mère névrosée, méchante, qui ne peut faire le pas de son divorce et se remettre en question.
    Une mère parfaite, qui oublie que son fils aime son papa. Une mère parfaite, qui n’accepte pas que son fils soit heureux avec son papa et qu’il puisse en parler librement.
    Une mère parfaite, qui oublie qu’il serait temps de soigner ses blessures d’enfance, et surtout de ne pas les rendres à son fils.
    Une mère parfaite qui oublie que les épaules d’un enfant sont trop faibles pour porter la souffrance de sa maman.
    Espérons que je puisse me battre fort assé, pour que je puisse aider mon fils a grandir et devenir adulte ; que je ne laisse pas mes bras tomber parce que trop dur... et que de ne démissionne...
    Espérons... pas pour moi, pour lui

    Courage et force à tous

  • 24 juillet 2005 14:16, par amel

    je trouve que la garde alternnee n’est pas une bonne idée pour des petits enfants.ils devront à partir de 8 ans pouvoir seuls decider.un enfant a toujours besoin de sa maman plus que de son papa.je suis parti avec mes 3 enfants depuis 1 mois de la maison nous sommes dans un refuge,le papa veut meme pas donner nos vetements à la police, nous restons sans rien .
    je pense que la justice n’est pas légale en ce qui conserne les femmes battues par leurs conjoints encore moins pour nos enfants.
    nous sommes enfermés de peur de le retrouver à l’exterieur,pendant que lui jouit de tous ses droits.
    la femme battue est une victime et restera toujours une victime si la loi ne change pas.
    je comprend maintenant pourquoi plusieurs femmes preferent rester dans l’ombre et le silence.

  • 1er août 2005 15:05, par Angie

    Etant séparée depuis octobre 2001 et divorcée par consentement mutuel depuis juin 2002,il a été convenu un accord à l’amiable aussi pour les enfants,soit que étant donné qu’ils subissaient déjà notre séparation,que nous ne leurs imposions aucunes règles,c’est-à-dire,qu’ils allaient et venaient à leur meilleures convenances là ou ils le désiraient,et je dois dire que le résultat est extraordinaire car mon ex-époux et moi avons de très bon rapports à ce niveau...nous pouvons dire que nous avons réussi notre divorce !Les enfants,ils sont deux, une fille qui est devenue majeure depuis et un fils qui vient de fêter ses 16 ans,je dois préciser que pour des raisons financières et étant donné que je n’avais aucuns revenus,nous avons convenu aussi de commun accord que c’était mon ex-époux qui avait la garde des enfants et cela sans que je ne lui verse de pension pour eux.A ce jour,ma situation financière ne s’est pas améliorée...je vis seule et du minimex...mais il se fait que encore une fois de commun accord entre mon fils, mon mex-époux et moi-même,il serait possible de changer cette garde en une garde alternée,rien ne peut me faire plus plaisir ! Mais cela à la condition,comme me dit mon ex-époux que cela ne lui coute rien...pour ma part,je ne saurais engager des frais de procédure...
    Qui pourrait me dire comment faire et me donner la marche à suivre pour obtenir cette garde alternée désirée par toutes les personnes concernées sans que cela ne me coute ? Merci d’avance !

  • 17 septembre 2005 12:24, par kakou

    Bonjour,
    Je suis divorcée avec un petit garçon de bientôt 5 ans.
    Je suis contre la garde alternée lorsqu’ils sont encore petits. Pensez aux enfants ! Faire sa valise toutes les semaines, pas vraiment drôle pour eux et même fatiguant.
    Biensûr que pour les papas ce n’est pas facile. Mais là, il s’agit d’êtres humains et pas de jouets qu’ont se passe.
    De mon côté, avec mon ex, mon petit garçon ne va pas dormir chez son papa, il ne se sent pas prêt.
    Et son papa, quelque part ça l’arrange aussi. Triste à dire, mais c’est comme ça.
    Par contre, il peut le voir quand il veut, en m’avertissant avant. Pas de 1 week sur deux. Déjà dur pour un papa d’attendre 2 semaines.
    Et encore une petite chose, pour vous Messieurs :
    arrêtez de dire à vos ex femmes : je suis là que pour payer !!!
    Mais pensez à tout ce qu’une maman doit faire. Pédiatre, école, habits, nourriture, confort de l’enfant...... Beaucoup de choses qui demandent beaucoup de temps. Dites leur plutôt : merci de t’occuper comme ça de notre enfant.
    Ok on est divorcé, mais c’est enfant on l’a voulu, non ? Alors pourquoi la guerre, il y a des enfants au milieu.
    Et surtout, évitez de critiquer votre ex conjoint devant l’enfant.
    Merci

  • 13 octobre 2005 10:20, par stéphanie

    bonjour,
    j’ai besoin d’un avis .
    Voilà je vous explique mon ex mari a demandé le divorce il voulait que ça se passe a l’amiable aussi bien pour les petits que pour nous mais maintenant il impose c’est loi il a décidé de prendre la garde alterné une semaine chacun sans aucun jugement ni rien puisque nous devons passer devant le juge le 18 novembre QUE DOIS JE FAIRE JE NE SAIS PLUS A QUI M’ADRESSER

  • 18 octobre 2005 15:29, par mitch

    bonjour,
    je suis un papa de 4 enfants et j’étais un mari épanoui jusqu’au jour, jusqu’au moment ou ...tout bascula sans que je ne vois arriver quoique ce soit....avec quelques kilo en moins, une dépression en plus, mes enfants agés de 12,10, 7 ans et 18 mois au moment du départ de leur maman m’ont vraiment aidés à traverser ce cap de l’horreur....

    Si on est plus mère par nature, on n’est pas papa dans l’ame..on le devient au travers de la vie de l’enfant à partir de la naissance....on apprend ce role pere sans pour celà connaitre réellement celui qu’assume la mere jusque là....partage et répartition "inconsientes" des taches obligent....

    Le divorce reste donc je crois quelque chose de très difficile à traverser pour un pere largué car c’est à ce moment là que l’on s’aperçoit du rythme de la vie qu’implique les enfants que jusque là on laissait peut etre d’avantage à la maman qui ne doit pas s’en cacher, privilégie aussi plus cette relation avec les enfants...jusqu’au jour ou...elle quitte ce role de mere féconde et plante le décor de la sa nouvelle vie, de choix différents...a ce moment là, puisque l’un des deux décide de changer de cap et de vous l’imposer, le choix de la garde des enfants se pose et différentes solutions se présentent....

    Si certains vantent les mérites de la garde chez l’un des conjoints, la position la plus juste,la plus équilibrée au yeux des enfants qui eux sont évidement les premiers concernés par le sujet dont les grands débattent,est la garde alternée, équilibrée...chacun assure à leurs yeux, et l’essentiel se situe bien là pour eux,....que papa reste leur papa et que maman reste leur maman...à mi temps tout est équivalent chez chacun pour chacun...
    à mi temps c’est aussi le juste partage des joies ou des difficultés et c’est aussi la porte qui se ferme aux discussions du déséquilibre genre moi je fais ceci ou celà en plus ou toi en moins...

    C’est donc un sytème equitable aux yeux des enfants qui permet à l’enfant de connaitre et de grandir au travers des deux parents.

    C’est aussi malheureusement un système a apprivoiser qui plonge tous les membres de la famille dans l’alternance, en ce compris les parents, enfants, amis, grands parents, nouveaux conjoints,nouveaux enfants, ce qui parfois donne une impression de mouvement permament d’allers et venues interminables....une sorte de grand bricolage organisé à l’échelle humaine de la famille...mais on peut s’y habituer meme si on ne n’avait pas réver celà pour eux...

    la aussi il faut donner les priotrités et celle des enfants reste à mes yeux essentielle...les enfants, frères et soeurs doivent me semblent-ils rester en fraterie,et la garde alternée reste malgré tout pour eux la garde de l’équilibre et de l’équité équité justice de la relation qu’ils ont avec chaque parent...c’est un principe de garde qui ne renforce aucun jugement sur le départ de l’un ou l’autre....chacun donne et reçoit ses enfants equitablement.

    Dommage qu’il reste les problèmes d’argent en arrière plan qui finalement dégrade toujours les choses...

  • 21 octobre 2005 10:55, par Thierry Verhoeven (secrétaire de rédaction)

    Pour des infos ou renseignements complémentaires sur la "garde alternée", vous pouvez, au-delà de la classique classique habituel voix juridique, demander conseils ou informations aux mouvements de femmes. Par exemple, les Femmes Prévoyantes socialistes (mutualité socialiste), Vie féminine (mutualité chrétienne), etc. Il y a aussi un site "amazone.be" où vous pourriez peut-être trouver une association qui vous aide...

  • 15 novembre 2005 20:24, par René

    Personnellement, je suis très hésitant.
    J’ai lu pas mal d’avis et tous se valent dans la balance.
    Je crois que la garde est propre à la situation de la séparation.
    Je suis de l’ancienne génération, qui laisse la garde à la maman. Un enfant, j’ai cru, a plus besoin de l’affection maternelle lorsque le couple se sépare.
    J’ai trois enfants, deux adultes et un bébé.
    Il y a presque vingt ans, je travaillais énormément, j’étais chauffeur de camion et rentrais très tard à la maison.
    Je n’ai presque jamais eu la joie de pouvoir participer à cent pour cent à l’éducation de mes deux ainés. Voilà six que je suis divorcé de leur maman, je lui ai laissé la garde avec droit de visite. Nous avons néanmoins gardé de bonnes relations pour leur bien, mais cela n’a pas toujours été comme ça, ils ont faillit souvent chavirer, je n’étais pas là et la charge très difficile pour mon ex-épouse restée seule.
    Je suis très fier d’eux.
    Maintenant, j’ai cinquante ans et j’ai un troisième enfant de un an issu d’un deuxième mariage qui bat de l’aile.
    Je travaille moins d’heures, rentre plus tôt à la maison, ainsi je vais le chercher à la crêche et j’ai le bonheur de lui donner le bain, la panade, le biberon, etc...
    A l’heure de la séparation évidente, le désir de m’occuper du petit est grand, tant j’apprécie ces doux moments.
    Maintenant que faire ?
    J’aime mon gosse. Je désirerai aussi lui faire profiter de mon expérience, le voir grandir et pas quatre jours par mois plus trente pendant les vacances. J’ai peur aussi des mauvaises influences qui risqueraient de le détourner de moi, les raisons de notre séparations sont si différentes de la précédente.
    Plus j’y pense, plus je suis sur de pouvoir assumer la garde partagée et pouvoir mieux le contrôler, lui assurer un certain équilibre que je ne serai lui donner sans ce système.

    J’ai épousé en deuxième noce une femme de vingt ans ma cadette et ai accepté de lui donner un enfant.
    Je ne regrette rien, j’adore mon fils.

  • 28 novembre 2005 14:14, par Fabienne

    Bonjour à tous,

    Séparée depuis bientôt un an, nous avons opté pour la garde alternée de nos 3 enfants (13, 10 et 7 ans.
    Celà me semblait à l’époque une très bonne solution pour les enfants et en tout cas, celà leur plaisait beaucoup.
    Avec le temps, je me rends compte que toute cette organisation, les valises chaque fin de semaine, ça ne doit pas être évident pour eux,j’ai l’impression qu’ils n’ont pas le temps de se "poser".
    Je pense que la garde alternée peut fonctionner quand on a une entière confiance en l’autre parent, que les principes, les règles qu’on avait avant sont maintenues, et dans mon cas, malheureusement, ce n’est pas le cas.
    Ils sont très gatés par leur papa et lorsqu’ils arrivent chez moi, ce n’est pas toujours facile de remettre les pendules à l’heure, de dire "chez maman c’est pas comme ça".
    Je pensais qu’avec le temps, tout se mettrait en place peu à peu et en fait je me rends compte que au contraire tout se déteriore de plus en plus.
    Je pense de plus en plus à négocier "l’ancien système de garde des enfants", et d’un autre côté, de quel droit pourrait je le faire, du moment que les enfants sont bien, c’est le principal non ? Mais j’ai de plus en plus l’impression que bien pour eux ça veux dire être chez leur papa.
    Ce n’est pas vraiment facile à expliquer, je donne peut être l’impression d’être jalouse de la relation qu’ils ont avec leur père et pourtant ce n’est pas le cas, même si je souffre de l’indifférence qu’ils éprouvent envers moi.
    Si vous êtes passé par là, racontez moi votre expérience, comment celà se passe-t-il ?
    Merci beaucoup.

  • 12 décembre 2005 11:24, par pierrot

    bonjour,

    je suis aussi dans le cas ou ma femme est partie avec les 3 enfants depuis 6 mois et fait tout pour que je ne puisse pas les éduqués, il y a eu un jugeemnt provisoire et nous demandons tout deux l’avis d’un expert et cela prendra encore 4 mois donc au total 10 mois sans vivre avec mes enfants et rien vu de leur avancée à l’école.
    ceci est vraiment pénible, il n’est pas normal de laisser les enfants à une mère seule quand il n’y à pas de danger pour les enfants ou est cette "égalité" et même si on dit que cela change et ben ce n’est pas vrais tout va du côté de la mère et là il y à un réel problème.
    j’attend maintenant l’expert, pour moi devoir me justifier pour avoir mes enfants et la mère ne doit pas le faire ???injustice.
    les enfants ont été changé d’école, changer de maison et elle les à conditionnés a sa vie que vont ’ils dirent quand ont leurs demanderas ou êtes vosu le mieux ?? je demande le changement d’école pour les ramennes d’ou ils viennent mais après 10 mois cela est impossible.

    merci

    l’égalité .

    pierre

  • 16 décembre 2005 08:27, par joseph

    bonjour
    je suis dans un cas désespéré ma compagne est partie en me laissant mes deux filles agée de 1an et 5 amois et l’autre de 2 ans et 4 mois depuis je me bas pour avoir la garde des mes deux enfants qui ne souhaitent pas rester avec leur mere au début j’ais obtenus la garde alternée pendant 10 mois et le dernier jugement ont me les as retirer sans raisons valable je signales que la mere de mesenfants n’avait pas de logement pendant tout ce labse de temps sans preuve je ne s’avais pas ou mes filles logeaient elle venait les chercher et elle me les ramenaient a l’heure actuel mes filles agée de 4 ans et de 3 ans me sont renduent par leur mere toujour malade manque de soins mal abillées pas lavées maigries je suis impuissant devant de tel façons d’agir la justice ne veus rien entendre
    un exemples ma fille agée de 4 ans me repportes que le compagnon de sa mere lui a porter des coups je suis aller chez un medecin qui a constaté des coups et des hématomes sur le corp de ma fille je me suis rendus a la police fédérale poue y déposé une plainte
    le jour de notre passage devant le juge de la jeunesse ce fait a été dénoncé comme un faut en écriture et un mensonge de la part du médecin il n’y as eus aucune suite pour ce fet ils y a encore d’autre fets mais je ne pourrais les cités tous
    je ne demande rien d’autre que mes filles soit bien quelles opuissent profité de leur jeunesses et d’une bonne éducation quelles puissent être en bone santé
    a s’avoir que l’entourrage de la mere n’es pas un entourrage adéquoi pour l’éducation de mes filles

    je suis un homme désespérer mais je continuerais a me batre pour faire valoir mes droits

  • 9 janvier 2006 12:34, par isa

    Depuis 7 ANS JE SUIS LA BELLE MAMAN DE LOULOU.ET NOUS SOMMES EN GARDE PARTAGEE DEPUIS TROIS ANS. LOULOU QUI A AUJOURD HUI 13 ANS M ACCEPTE ET ACCEPTE TRES BIEN CETTE SITUATION. IL EST VRAI QUE J ENTRETIENS DE TRES BONNES RELATIONS AVEC SA MAMAN ET SON BEAU PAPA. JE PENSE QUE LA GARDE ALTERNEE REUSSIE EST ESSENTIELEMENT BASEE SUR UNE BONNE COMMUNICATION ENTRE PARENTS ET BEAUX PARENTS ET SURTOUT AVEC LES ENFANTS.IL FAUT SAVOIR METTRE SES GRIEFS DE COTE ET SAVOIR ETRE CONCILIANT.FAIRE SIMPLEMENT APPEL A SON INTELLIGENCE ET PENSER AU BIEN ETRE DE L ENFANT.
    NOUS ACCEPTIONS TRES MAL LE FAIT QU IL DEMENAGE CHAQUE SEMAINE C EST POURQUOI IL A SES AFFAIRES CHEZ NOUS ET CHEZ SA MAMAN.
    AVEC L AGE JE PENSE QU IL S ENRICHIE DE CHAQUE STYLE DE VIE .DES DEUX COTES NOUS AVONS NOS FORCES ET NOS FAIBLESSES . LOULOU, AVEC LE TEMPS,DEVIENS UN PETIT HOMME ADMIRABLE ET EQUILIBRE.
    LA RECETTE D UNE GARDE PARTAGEE REUSSIE:AMOUR COMMUNICATION ET IMPLICATION DE CHACUN DANS L EDUCATION DE LOULOU.
    DE SURCROIT,LE BON COTE DES CHOSES ET QUE LES 2 COUPLES REUSSISENT A S ACCORDER DU TEMPS ;ET DONC A EN ACCORDER DAVANTAGE A LOULOU QUAND IL EST Là.
    UNE BELLE MAMAN EPANOUIE

  • 21 janvier 2006 09:55, par estrade

    je voudrai savoir si l enfant a son mot a dire sur la garde alternée je suis papa d un petit garcon de 13ans et j en ai la garde depuis sa naissance je discute avec lui et il a tres bien compri comment fonctione une garde alternée lui il ve pas de garde alternée et j aimerai savoir si monsieur le juge va prendre conte de son avis a mon niveau je ne voi que le bien étre de mon filsmai il a passer des choses tres dure avec sa mére scolarité en baisse rendez vous cher 1 pédo-phys je sais plus quoi faire comment réglé se différent sans toucher a l atteinte moral de l enfant

  • 21 janvier 2006 10:24, par luc

    je suis papa d un petit garcon de 13ans et mon fils refuse lui la garde alternée alors que sa maman la demande et je suis pas daccord moi aussi je ve pas de garde alternée ce nai pas mon interer personnel moi je voi que son bien étre comment faire dans cette situation pour pas toucher l enfant il a le droit de donner son avis avec qui il ve vivre les loi son tres mal féte en france au lieu de regarder le different qui oppose les parents la justice ferer mieu de regarder et d ecouter l enfant son bien étre a lui car souvent dans beaucoup de cas ces lui lenfant qui en souffre comment faire pour faire respecter ses droit a l enfant je peu lui prendre 1 avoca sans qu on dise que sais un des parents qui doi l influencé et il faut pas dire que l enfant sois plus gater d un parti ou de l autre pour moi ces pas sa qui conte c que l enfant lui decide de la ou il ve vivre cher le papa ou la maman m,ai dans les deux cas que pe ton faire pour le bien étre de l enfant le juge va ecouter ce qui ve l enfant que peut ton faire pour regler se probleme ???????????

  • 24 janvier 2006 09:43, par CHRIS

    Je suis dans la situation actuellement, je trouve inadmissible que cette loi ai été validé !!!
    Ces gens qui ne connaissent pas les conditions dans lesquelles nous vivons et qui se permettre de dire c’est un bon système !!!
    C’est moi qui suis parti, pour pouvoir m’en aller en assurant mes arrières, mon ex m’a fait signer ce droit le temps que le divorce soit prononçé. Je n’adhère pas du tout, ma fille pleure toutes ses larmes à chaque fois qu’elle part de chez moi, quand je l’ai au tel, elle pleure, chez lui c’est une cosette, matcho oblige. Quant à mon fils, il lui monte le crane et lui disant des choses inventées et méchantes sur mon compte, il le laisse faire ce qu’il veut pour l’avoir dans sa poche, total, aujourd’hui mon fils n’a qu’1 seule personnalité : celle de son pere !!!!
    Je ne sais pas encore comment m’y prendre mais je compte bien me battre pour les récupérer et leur permettre de retrouver un équilibre auprès de moi !!!
    D’autant que j’ai rencontré quelqu’un de bien, il est encore tot pour s’imaginer avenir, mais....
    Le pere de mes enfants m’a dit un jour qu’étant donné que c’est moi qui demande le divorce, je n’ai pas le droit d’avoir quelqu’un à mes cotés jusqu’à la prononciation de celui ci ; Est ce vrai ???????

  • 8 mars 2006 16:44, par gelos

    Bonjour,
    Les plus
    les enfants voyent leur parents plus souvent.

    Les moins
    Beaucoup de contraintes materiel et logistique à gérer.
    Habits en double,cartable,bouqins
    Source encore de conflit entre les parents sur la facon de les eduquer.
    Régles de vie différentes entre père et mère :
    Se laver les dents pas à la meme heure,pas le meme coucher, regarde trop le tele chez l’un et pas chez l’autre, se couche trop tard, mange pas assez de légume chez l’un. Les rythmes changes à chaque semaine et les gosses sont quand meme perturbés.

    Je pense personnellement qu’il y beaucoup de moins surtout que c’est encore une source de conflit et que si l’on s’est séparé c’est bien pour les éviter.

    A votre disposition

  • 5 avril 2006 12:16, par ZOE

    J’ai 23 ans et un petit garçon de 17 mois. Je vis avec quelqu’un mais depuis plus d’1 ans je n’éprouve plus aucun sentiment pour lui. Je veux partir mais etant certaine que mon compagnon demandera la garde alternée, je reste avec et me je me pourris la vie car j’ai peur qu’il n’obtienne la garde. Je ne veux pas qu’il ait le petit une semaine sur deux car il ne pense qu’à s’amuser, fume des joins, et ecoute de la musique techno. Je ne veux pas que le petit vive dans une atmosphère paraille, c’est pourquoi je reste avec mais je fini par craquer j’en peu plus NE FAITE PAS PASSE CETTE LOI

  • 5 avril 2006 12:45, par Anonymous

    Bonjour, je vais ici donner un avis sans doute moins impliqué : je vis avec un homme depuis quelques mois. Il a un fils de 8 ans maintenant dont il se partage la garde alternée avec son ex-femme depuis 3 ans et l’entente est bonne, sur tous les points, les choses se passent bien, pourtant, ayant un regard extérieur ( pas d’implications sentimentales dans l’histoire, le gamin n’est pas mon fils )je ne peux que constater que le petit n’a pas de repère, il n’a pas de chez lui, il est toujours "chez maman" ou "chez papa" mais pas de "chez lui",... il a développé 2 comportements différents selon qu’il soit avec son père ou sa mère... Ce serait trop long à expliquer, mais je ressens un malaise dans ses réflexions, dans la personnalité qu’il développe,... je crois, pour le vivre sans ma sentir impliquée ( et donc plus impartiale ) que la garde alternée n’est pas toujours une bonne solution même qd tout se passe en apparence bien... cette solution semble être mal vécue par le petit. je pense qu’il n’y a pas de solution toute faite, ce qui fonctionne avec un enfant ne fonctionnera pas avec un autre. J’ai moi-même vécu un divorce en tant quenfent et pour rien au monde je n’aurais aimé une garde alternée, j’ai été élevée par ma mère et je ne pense pas avoir souffert de l’absence d’un père, je pense qu’on peut être parfaitement équilibré en étant élevé par seulement un parent, que ce soit la mère ou le père. Je crois sincèrement que ces histoire d’équilibre parentaux ne sont que des subterfuges psychologiques aménagés afin de faire valoir des désires ( compréhensibles ) de parents, aveuglés par leurs besoins de s’occuper de leur enfant, mais qui ne tient pas fort compte JUSTEMENT de l’équilibre affectif et social réel de leur enfant.
    Voilà, je ne pense pas avoir la science infuse, je peux me tromper, mais je tenais à donner mon avis.

  • 7 avril 2006 15:00, par oceanindien

    Bonjour à tous, je viens de lire chaque témoignages, et je me rends compte combien nos vie sont differentes.et quelquepart elles se ressemble. Quel que soit notre milieu social , pauvre, riche.

    Je suis papa d’un merveilleux petit bout de fille de 4 ans. Nous sommes trés proche elle et moi, il y a une certaine fusion que je ne pourrai d’écrire. Mais que vous comprendrais surement étant que parents.

    Je suis me séparer de la maman, depuis maintenant 8 mois.Elle ne m’aimait plus, plus épanouie comme elle me dit. A l’heure d’aujourd’hui g ma fille 3 jours une semaine sur 2. Je vais vous dire que si je dois comparer a d’autres situation de couple g de la chance de l’avoir ainsi. Mais dés notre séparation avec mon ex, il était convenu qaue l’on envisage une garde partagée. Aujourd’hui elle ne veut plus.

    Je c que ma fille ne souffirait pas de cette garde alternée. Elle a sa chambre, je vis à 150 m de son école, g garder la meme nounou, bref son train train quotidien ne change pas plus qu’avac sa mere.

    Bientôt nous passons devant le juge, et c’est la que je m’adresse aux personnes qui se sont retrouvé dans mon cas !!!!! Pensez vous que j’ai toutes les chance d’avoir la garde partagée ? Aidez moi cette question qui reste sans réponse, m’angoisse.

    Que faut il que je fasse a l’avance pour montrer ma bonne foie au juge ? Aidez moi.

    Merci et à trés bientôt de vous lire !!!!

  • 17 avril 2006 10:12, par Patrick

    bonjour àtoutes et à tous,

    je vis actuelement une situation forte agréble étant séparer de la mère de notre enfant.
    au moment de la séparation il ya déjà trois ans j’ai choisi de vivre dans le même immeuble que la maman de mon fils comme cela quand ont rendre de l’école ont passent dire bonjour à sa maman et l’inverse ce passent aussi "il y a une raisson la maman de mon fils a la sclérosse en plaque" ayant le plus souvent mon fils chez moi ex : il est déjà rester 1 an et 4 mois chez tout en pouvant voir sa maman ceci pour la soulager mais maintenant je viens de retrouver un emplois et j’aimerais avoir mon fils aussi à ma charge tout en laissant la charge aussi à sa maman car j’ai un projet d’acquérir et bien immobilier et tout cela avec l’accord de sa maman nous devons passer chez notre notaire ensemble maintenant j’ai une simple question en faisant cette démarge pourrions nous avoir tout les deux avoir la garde officiel et bien sûr que sa maman garde les allocations de notre enfant.

    merci d’avance de l’intérêt que vous aurrez porter à mon message et à votre réponse.

    voici mon adresse mail : patrick.tison chez chello.be

  • 17 avril 2006 21:13, par les douxloufs

    D’ACCORD QUE LE DIVORCE N’EST PAS MARRANT POUR LES GOSSES. Avoir deux foyers, des habitudes différentes et vivre l’école c’est pas rose.
    Mais comment doit réagir une maman qui se fait insulter, battre et maintenant on abîme même les voitures ?
    Les autres années, les coups de follie de mon époux ont lieu en mai et septembre voir début octobre mais cette année le printemps était en retard mais ses coups et insultes en avance.
    Je ne suis pas pour le divorce mais j’estime que l’on doit un minimum de respect envers l’autre.
    J’ai tenu le coup durant trente ans pour préserver mon enfant du double foyer mais je suis à bout. mon fils n’a pas encore de métier, il est encore étudiant
    J’essaie de tenir le cap mais dur dur j’ai envie de tout balancer malgré les conséquences. Je veux tenir pour préserver les droits de mons fils. Mon mari est tellement grossier et méchant envers nous pourtant il se dit avoir une belle situation (cadre) Il est à deux visages, le souriant pour le public et la brute pour nous.

  • 29 avril 2006 08:04, par nathalie

    n aime pas cette loi !!!! le pére de mon fils agé de 8ans veut cette garde alterné , mon fils qui est habitué depuit plus de 6ans a etre avec maman et vois sont papa tout les jours , je dit bien tout les jour ( je lui ai donné la charge educativ scolaire , chose qu il ma demandé , pour pouvoir participé a l éducation !!, dfonc nicolas vois swont pére de 16h a 18h et cela 5 jour semaine !!!! plus 1 wen ken tout le wen ken et le wen ken suivant 1 jour , je ne vois pas comment je pourrait faire mieux !!!! je pense que je suis assez généreuse et le partage est bien fait , nous participon tout les deux , je souhaite maintenir le domicil chez moi , je suis marié et nicolas a un ptit frére agé de 3ans , sont pére vis seul depuit plus de 5ans , aime les sortie , aime boire sont verre et aime s est amis , je ne lui repproche rien , et je ne comprent pas sont choix de faire autent de bordelle dans nos vie !!!!! nous somme actuellement entrain de nous déchirré completement !!! chose que nous n avons pas fait jusque maintenant , tout ce passais super bien , je bne comprend rien du tout a ce qui ce passe !!!! je n ai méme jamais voulu de pension alimentaire !!!! je n ai jamais voulue lui faire , ce que j aimerais pas que l on me face !!!!! j ai tres peur de la suite de ma cvie !!!! et de l equilibre de mon fils surtout !!!!!!!!!!!! avais vous des conseil a donné a une maman perdue , avec le coeur brisé !!!!!!! merci a vous pour votre aide , nathalie

  • 7 mai 2006 10:58, par Hassene CHAOUI

    moi je suis un père désemparé et déserpéré, je connait mon ex compagne depuis 1998 on a eu ensemble une petite selma, une adorable petite fille qui est le 08 mars 2003 et juste après 3 mois de sa naissance, j’ai été séparé de sa maman suite à un conflit et depuis, mon ex compagne me rend la vie insuportable et vraiment dure ; en ayant la garde de mon enfant, cette femme fait tout pour que je ne vois pas ma fille, c’est mon premier bébé, je vous écris ce message en pleurant, je passe mes journées et mes nuits les plus dures de ma vie.

    comment peut on enlever un enfant à son papa, en étant un bon citoyen belge qui respecte la loi et la réglementation en vigueur, ma seule erreur dans ce pays est de vivre avec ma fille en toute sérénité, un jugement a été rendu le 03 mars 2004 mais mon ex ne l’a jamais respecté, dite mois ce je dois faire aidez moi SVP

    Email : chahas1 chez yahoo.fr

  • 8 mai 2006 16:58, par Anonyme

    JE SUIS SCANDALISé de voir les réactions (en générale de femmes) qui sont opposées a la garde alternée et se demande quels sont les motivations obscures de l’homme qui veut voir ses enfants à égalité avec la mère.
    Sont t’elles a ce point cruelles et vénales pour ne pas admettre qu’un père puisse aimer ses enfants de la même façon qu’une mère et qu’il doit avoir les mêmes droit ?

  • 9 mai 2006 14:20, par oLi

    Avec mon ex-compagne, il y a 4 ans, nous avons conçu par amour notre petit garçon. Paradoxalement, c’est à partir de cette date que notre couple a emprunté une mauvaise route. Les petites bosses sont devenues des fosses. Il y a un an, on m’a diagnostiqué un double cancer estomac-foie. Mon ex-compagne a été admirable tout au long des premiers mois de ce combat pour la vie. Maintenant, que les choses semblent un peu se calmer de ce côté-là, elle craque et décide de partir. Soit, je ne peux lui en vouloir, on ne lutte pas contre les sentiments. Cependant, dans sa décision de mettre fin à notre couple, elle combine la volonté de vouloir aller vivre à 80 km. Plus proche de son boulot, mais bien loin tous les repères sociaux de notre fils.

    Celui-ci est scolarisé depuis 1 an et demi, avant cela, il a été à la crèche de l’école dès l’âge de 8 semaines. En prenant la décision de fuir l’entourage qui fût le sien pendant 12 ans, elle condamne la garde alternée. En effet, comment combiner une semaine sur deux la vie de l’enfant avec 1 heure de route entre l’un de ses domiciles et son école ?

    Comme toute mère, elle ne conçoit pas de vivre sans son enfant, moi comme père, présent depuis le premier souffle de mon fils, c’est à moi que le gynécologue l’a confié en premier, je ne peux imaginer vivre deux semaines sans. Si je n’étais pas malade, j’envisagerais un déménagement pour me rapprocher, mais mes soins m’obligent de rester à portée de voix de l’hôpital. Me battant contre la mort, j’ai dû entamer un deuxième combat, celui de me reconstruire pour ne pas laisser prise à la bête qui me ronge. Maintenant, je me vois contraint d’entamer une procédure pour avoir la garde de mon fils.

    Je n’ai pas envie de priver mon ex-compagne de son fils, je n’ai pas envie de privé mon fils de sa mère, je n’ai pas envie de me priver de mon fils et je n’ai pas envie de priver mon fils de son père. Je ne veux pas d’un combat au tribunal, d’une guerre ou la moindre faiblesse de l’autre est exploitée.

    J’aime mon fils, j’aime mon ex, j’aime la vie... et pourtant tout s’écroule !

  • 9 mai 2006 22:32, par Marie-Eve

    Un jour ma fille de 4 ans est revenu de chez son père en me disant ceci : Maman... est-ce vrai qu’un jour, tu avais un bébé dans ton ventre, tu ne l’aimais pas donc tu l’a emmené chez le docteur... le docteur l’a tué et tiré dans les poubelle et parce que tu avais trop de peine, tu m’as fait ? Cette histoire lui avait été raconté par la conjointe de son père. J’étais dans tout mes états. J’ai fait des poursuites qui n’ont mené qu’à de banales excuses de la part de la conjointe qui promet de ne jamais recommencer. Et surtout, on me rappelle que je dois favoriser les contacts entre ma fille et la famille de son père, qu’il conserve son autorité parentale et que je dois l’avertir de mes allées et venues dans la province province une des divisions géographiques et administratives du pays de Québec au moins un mois à l’avance. Ca nous a couté une fortune en poursuite pour...CA. Oh...j’oubliais, dans le meilleur intérêt de son enfant, le paternel a aussi cru bon de faire baisser la pension alimentaire de 185 dollars par mois.

  • 9 mai 2006 22:44, par Une mère

    Est-ce que je crois à la garde alternée ? Pour l’avoir vécu, non je n’y crois pas. Le partage du temps de garde n’a rien à voir avec le fait que deux parents aiment leur enfant de manière égale... On ne parle pas de partage de patrimoine familiale ici... On parle d’un enfant. Au lieu de barouetter les enfants d’une résidence à l’autre, pourquoi les parents ne se barouetteraient-ils pas, eux, d’une résidence à l’autre (dans le meilleur intérêt de l’enfant bien sure). Aucun parent ne tolérerait un mode de vie pareil. Pourquoi les enfants se voient-ils imposer un mode de vie qu’aucun juge ni parent ne tolérerait. Si un jour ma fille veut allé vivre chez son père, je l’accepterai... c’est son choix et elle y a droit mais vous ne me verrai jamais demander une garde alternée... Est ce que je serai heureuse de sa décision... certainement pas... Si la situation reste aussi tendue qu’elle l’est présentement, je serai probablement morte d’inquiétude mais je ne lui imposerait pas de changer de maison sans arrêt. On est des parents, pas des comptables.

  • 10 mai 2006 19:27, par Juan

    A voir le nombre de réactions quant à cet article, je dois me rendre à l’évidence...nous, les couples unis, sommes devenus l’espèce rare.

    Nous nous sommes rencontrés en 1983, mis en ménage 3 mois plus tard et mariés en 1985. Nous sommes devenus parents en 1986 et en 1988.

    Nous avons pris la décision, ensemble, de ne vivre qu’avec mon seul salaire, mon épouse abandonnant le sien pour pouvoir élever "à temps plein" nos enfants.

    Aujourd’hui, nos enfants ont 20 et 18 ans, étudient dans le supérieur et sont apparemment très heureux de leur vie familiale.

    Pas de grosse voiture chez nous, pas de dépenses inconsidérées, le 1°GSM est arrivé il y a 2 ans...

    Nous avions fait le choix, il y a 20 ans, de privilégier l’affectif par rapport au matériel.
    Nous referions le même choix sans aucune hésitation.
    Le temps que nous passons ensemble, tous les 4, est notre bonheur au quotidien...Un jour, bientôt, nos enfants partiront construire leur vie ailleurs, nous aurons, ma femme et moi, le sentiment d’avoir fait notre possible pour nos enfants, par amour pour eux et pour notre famille...

    Je ne peux m’empêcher de regarder autour de moi et de constater que de nombreux enfants sont, dès leur plus jeune âge, soumis au rythme effréné de leurs parents travailleurs.

    Nouveau-nés, on les réveille aux petites heures, on les habille en vitesse pour les déposer chez la gardienne, les grand-parents ou à la crêche, pour les récupérer en début de soirée, les laver ( facultatif ) et les monter au lit...
    Ecoliers, idem sauf que c’est la garderie de l’école qui les accueille et le soir, il y a ces foutus devoirs...
    Etudiants, enfin assez grands pour prendre le bus tous seuls, quant aux devoirs, c’est dans la rue que cela se passe...

    ...Et vous voudriez que ces enfants soient heureux et épanouis !!!

    Un conseil ( qui vaut ce qu’il vaut...) réfléchissez avant de " faire, adopter, clôner,..." des enfants !
    Posez-vous la question : " Suis-je prêt à TOUT changer dans ma vie pour me consacrer à mes enfants ?" Dans le doute, abstenez-vous ! Dans l’affirmative, vous aurez peut-être la chance de vivre une vie d’amour et de bonheur complet...

  • 22 mai 2006 15:18, par jordens

    je trouve que cela est dur de priver des parents de leurs enfants,mais pourquoi,toujours privilegier les femmes dans cette histoire,ma femme refuse que je vois mes enfants,11 ans et 17 ans,tout cela parce qu elle refuse que je vois une amie et que je lui presente mes enfants,mon amies a deja 5 enfants et ce sont des gens tres bien.je suis divorcer depuis 2 mois,nous somme passer chez notaire et pour avoir la moitié de ma maison,j ai signer sur convention,que mes enfants me verrai si ils en on envie.mais vivant avec mon ex,ils recoivent un bourrage de crane,leurs disant que je suis 1 monstre.si qq un sait me conseiller dans les demarche que je pourrais intenter,je l en remercie d avance.j aime mes enfants

  • 22 mai 2006 15:19, par jordens

    je trouve que cela est dur de priver des parents de leurs enfants,mais pourquoi,toujours privilegier les femmes dans cette histoire,ma femme refuse que je vois mes enfants,11 ans et 17 ans,tout cela parce qu elle refuse que je vois une amie et que je lui presente mes enfants,mon amies a deja 5 enfants et ce sont des gens tres bien.je suis divorcer depuis 2 mois,nous somme passer chez notaire et pour avoir la moitié de ma maison,j ai signer sur convention,que mes enfants me verrai si ils en on envie.mais vivant avec mon ex,ils recoivent un bourrage de crane,leurs disant que je suis 1 monstre.si qq un sait me conseiller dans les demarche que je pourrais intenter,je l en remercie d avance.j aime mes enfants
    jordy111 chez hotmail.com

  • 6 juillet 2006 02:53, par annie

    Cela fait 5 ans que j’ai la garde principale de mes 2 enfants et mon ex-mari réclame un hébergement secondaire élargi du vendredi au mardi soir une semaine sur deux. Il habite à 40 km de notre domicile et école, évidemment sans adapter ses horaires et en les laissant à la garderie jusque 18h00 chose à l

  • 13 juillet 2006 14:06, par elodie

    je viens de lire toutes vos réactions c’est normale que les avis soit différents pour les mères et les pères.
    Moi je suis contre cette garde altérnée si certainnes conditions ne sont pas mises.
    En effet, je suis maman d’une petite fille de 17 mois et comme zoe je vit un calvaire, je vit avec un homme qui ne me respecte ni moi ni ma fille, et je reste tellement j’aie peur qu’il puisse obtenir cette garde.
    les conditions que je juge importante sont :
    le travail : (horraire fixes) mon compagon ne commence et ne termine jamais à la même heure (diffcilie a concilié avec l’école et la nounou).
    Un entretient avec un(e) assistante sociale : posé des question sur l’enfant, ses habitudes pour voir si le père s’en occuppe (je dit ca car en 17 mois jamais le pere de ma fille n’à voulu la mettre au bain, lui changer les fesses etc..)
    Et puis surtout l’age des enfants : ma fille de 17 mois qui ne voit que moi....le changement serait tres brutale .
    enfin je veux juste dire qu’il y a plusieurs facteurs a prendre en compte je ne suis pas contre pour les peres qui s’occuppent de leurs enfants mais d’autres ne l’ont jamais fait !!!!
    Il y a certains pères qui veulent réellement leur enfants (je leurs dit bravo) mais certains veulent juste cette garde pour la vengeance...donc je dit NON !

  • 1er août 2006 19:55, par Poustachette

    Je vis un véritable calvaire à cause d’une garde alternée. Ca fait 4 ans que je suis divorcée et mon fils de 5 ans 1/2 ne veut plus aller chez son papa, ou plutôt chez ses grands parents. Mon ex conjoint m’a mis à la porte avec mon fils et ensuite il a tout fait pour tirer un maximum de profit, et à même eu une garde alternée. L’enfant est élevé par ses grands parents et ne veut pas y aller, il fait des crises et se vange sur moi. Je n’arrive à nouer aucun dialogue et je suis désespérée. J’aimerai tenter une nouvelle procédure mais j’ai peur de tout perdre en cas de fausses preuves de son côté. Depuis je me suis remariée, j’ai une très bonne situation professionnelle et mon mari aussi. Est-ce que quelqu’un a déjà fait ce genres de démarches ?
    Merci de m’aider

  • 4 août 2006 13:53, par nathalie

    je suis maman de deux filles, une de 8 ans et de 13 ans, l’année dernière mon ex mari a demandé la garde des mes deux filles. Il a monté un dossier excecrable à mon égard en me faisant passer pour une mauvaise mère. Le juge après avis des experts estiment qu’elles doivent rester avec moi, de plus l’expert démontre que mes filles sont manipulées et ne tiennent pas un discours d’enfants. Après le jugement mon ainée a fugué chez son père, son père m’a laissée toute une journée sans nouvelle je vous dis pas l’angoisse, et losque je l’ai recherché le soir il m’a insulté et m’accuse d’avoir je cite "écartée mes jambes chez l’expert" pour avoir un jugement favorable. Il dit que c’est un complot contre lui et que mon avocat est de mèche avec l’expert d’ailleurs je cite "ils vont manger ensemble". Heureusement je n’étais pas seule .Je suis écoeurée par la tournure que prend cette affaire, et j’ai peur pour mes filles que j’essaye d’éduquer dans le respect des lois et des autres. Aujourd’hui il fait appel, et demande éventuellement la garde alternée, si les choses étaient différentes je pourrais l’envisager mais vu son comportement c’est devenu inconcevable. Je suis triste je voulais tellement que nous puissions éduquer nos enfants en partenaires et non pas l’un contre l’autre, je ne peux rien faire et j’imagine les conséquences désastreuses pour mes filles mais je dois resisté malgré les coup bas, c’est mon rôle de maman.

  • 7 août 2006 19:44, par Hanane

    Bonjour à tous,
    Je pense qu’il n’y a pas de règle à imposer, c’est au cas par cas.
    Mon époux a deux garçons avec son ex-femme, ils ne s’aimaient plus, et il l’a quitté.
    Il a tout fait pour ne pas perturber les enfants qui étaient très jeunes à ce moment-là. Les enfants et leur maman ont pu garder tout leur confort, mon époux a continuer à payer la moitié du loyer alors que son nouveau compagnon vivait sous ce même toit, ils se sont arrangés devant le notaire quelques semaines après leur séparation pour toutes les modalités (pension alimentaire, droit de visites...)
    A cette époque son ex-femme a refusé la garde alternée parce que les enfants étaient très jeunes (2 et 3 ans) et lui dit que ce serait faisable lorsque les enfants seront un peu grand, vers 6, 7 ans.
    Mon époux a accepté cette décision en l’estimant raisonnable et a fait entièrement confiance à son ex-femme.
    Aujourd’hui, 6 ans plus tard, les enfants sont complètement détruits psychologiquement.
    Leur maman a dénigré leur père, a sortie leur père de leur vie petit à petit, a présenté dès leur séparation, son nouveau compagnon comme leur nouveau papa.
    Les enfants voient leur père comme un monstre qui les a abandonnés.
    « C’est maman qui l’a dit ».
    Le plus jeune a 8 ans et depuis deux ans sa maman lui donne de la rilatine et du risperdale pour le calmer. Et dans tout cela en demandant aux enfants de ne rien dire sur les médicaments à leur papa. MENSONGE, TRICHE…
    Depuis plusieurs années, mon époux souffre terriblement de voir ses enfants dans un tel état…
    Cela fait maintenant un an qu’il a demandé une garde alternée auprès du tribunal de la jeunesse, et son ex-femme fait tout pour reporter le dossier avec n’importe quel prétexte…
    Il y a des mères qui souffrent mais il y aussi des père qui soufrent.
    Certaines mères, sont aveuglés par l’esprit de vengeance au point de ne plus voir le bonheur et l’amour qu’elles détruisent chez leurs enfants.

  • 7 août 2006 22:09, par MICHEL L

    JE SUIS DIVORCé DEPUIS 2 ANS ET DEMI,MON FILS à 3 ANS ACTUELLEMENT.JE LUTTE SANS CESSE POUR OBTENIR LA GARDE PARTAGéE MAIS MON EX FEMME M’A TOUJOURS MIS DES BàTONS DANS LES ROUES...UN JOUR C’EST PARCE QUE JE SUIS UN "PèRE INDIGNE",UN AUTRE JOUR JE SUIS UNE PERSONNE VIOLENTE ET ETC...BREF,TOUS LES MOYENS SONT BONS POUR ME POURRIR LA VIE ET ME SALIR DEVANT LE PETIT.SANS VOULOIR CONDAMNER TOUTES LES FEMMES,MAIS C’EST VRAI QU’ELLES ONT DES ATOUTS NON NéGLIGEABLE.DES CRIS ET DES PLEURS SUR COMMANDES,DES ARMES REDOUTABLES !!!DE TOUTE FAçON,BCP DE PèRES DIVORCéS SONT UNIQUEMENT BONS POUR ALLONGER UNE PENSION ALIMENTAIRE ET LA FERMER.JUSTICE ?J’Y CROIS PAS DU TOUT...

  • 16 août 2006 13:54, par Nadine

    Je subis cette garde alternée depuis 2 ans, et je le conseil à personne, car ma fille à maintenant 5 ans, et je suis sûre qu’elle ne va pas bien, son père à voulu cette garde alternée pour me faire du mal et se venger, c’est également un coureur de jupon... C’est un homme qui vit que pour son travail et ne c’est jamais occuper de sa fille, depuis le départ de notre séparation en juin 2004, c’est ma mère oui je dis bien ma mère qui vit avec lui et s’occupe de ma fille. Moi je ne compte plus et c’est la guerre, plainte contre moi, plainte de ma mère contre moi, pour tout et n’importe quoi. Et les avocats ne bouge pas, je n’ai pas de preuve a part les dires de ma fille de 5 ans....

  • 19 août 2006 17:12, par Papatriste

    Bonjour,
    J’ai 26 ans et ma compagne aussi, nous allons nous séparer mais nous n’avons encore reglé aucune modalité pour la garde de notre petit bout de 11 mois . Je travail elle non, j’ai un appart elle n’en a pas encore trouvé. J’aimerais avoir la garde de mon fils car depuis sa naissance je n’ai quasiment pas pu m’en occuper, elle a radicalement changer de comportement envers moi depuis sa naissance. Je n’ai aucun droit sur notre fils, m’interdisant d’aller ou que se soit avec lui me reprochant sans cesse de ne pas m’en occuper, mais elle ne me laisse rien faire : jamais le droit d’aller le consoler quand il pleure, jamais le droit de le promener, m’interdisant de voir mes parents avec lui....Pourtant ce n’est pas faute d’avoir éssayé de m’en occuper, mais a chaque fois elle m’empeche en me l’arrachent des bras et je me retient de lui résister pour le bien du petit.j’aimerais savoir si des papas ont déja été dans un cas semblable , car j’ai peur que le JAF de lui donne la garde vu qu’elle a tout son temps pour s’en occuper et je ne me sent pas capable de le voir qu’un WE sur deux, pour moi aussi une semaine sur deux serait un bon compromis compromis décision après une discussion où chacun a fait un effort pour trouver un accord mais j’ai peur qu’un bébé de 11 mois en soit déstabilisé.

  • 5 septembre 2006 20:28, par Nath

    Nous sommes séparés depuis 5 ans et divorcés depuis 1 an. Au départ, les enfants 11 ans, 7ans et 5 1/2 ans se rendaient un w-e sur 2 chez leur père. En 2002, il a obtenu la garde alternée pour les 2 plus jeunes et l’aîné a décidé de vivre chez lui.
    La garde alternée s’est bien déroulée (sauf pendant les congés j’ai dû déposé plaintes à nombreuses reprises pour non présentation d’enfants). Par contre l’aîné, je ne le vois plus que 2x par an (noël et anniversaire). Le père ainsi que les juges n’ont jamais encouragé notre fils à me rendre visite.

    Résultat des courses en 2006 :

    Les enfants ont respectivement 16 ans, 12 ans et 10 1/2 ans.
    *L’ainé vit chez son père : je ne l’entends plus que pour des raisons pécunières...le voir 1x par an est un exploit.
    *Le second a décidé de suivre les traces de son frère.
    Le père le garde depuis fin juin chez lui. Je n’ai plus de contact avec mon fils.
    *Le dernier vit une semaine sur 2 chez moi.

    Chaque parent a le droit de vivre avec son ou ses enfants de façon équitable.
    La garde alternée me semble optimale au niveau de l’affection, des coûts et de l’éducation.
    Lors de la mise en place d’une garde alternée, le début est déroutant (surtout lorque les enfants sont très jeunes) mais lorsque la machine est lancée, on y trouve pas mal de points positifs.

    La semaine sans enfants : travailler plus tard, faire des sorties (sans devoir faire appel baby-sitter...)
    La semaine avec enfants : je me consacre à 100 % pour eux.

  • 7 septembre 2006 18:27, par Fred

    Bonjour. Je suis séparé et j’ai un fils de 2 ans. Nous avons convenu d’une garde alternée avec sa mère, il est avec moi une semaine sur 3. Il est heureux dans ses deux maisons, appelle parfois son père quand il est chez mère...et sa mère quand il est chez moi.
    Sa mère a acceptée du bout des lèvres la garde partagée et me menace de ne plus me le donner pour imposer ses vues (changement de planning, besoins financiers...). Elle me mentionne en permanence toutes les gourous de la pédopsychiatrie (souvent inspiré de psychanalyse)pour m’expliquer que la garde alternée n’est pas bonne pour l’enfant. Je voudrais dire ici que la plupart de ses gourous sont des femmes, que la plupart du temps leurs avis démagogiques (à des fins commerciales ?) ne sont basés sur aucune étude scientifique sérieuse. Les mentalités ont beaucoup évolué ces dernières années, existe-t-il des études sérieuses sur les conséquences de la garde alternée dans le contexte actuel et pour des papas aimant et normalement équilibrée ?

    Je ne vois pas de résultat concret chez tous les gens qui s’adonnent à la psychanalyse (comme d’autres à la drogue) et je préfère faire confiance au sourire de mon enfant quand il est avec moi pour juger de sa satisfaction.

    Les avis que ces soit-disant experts évoluent au gré des modes et des générations.

    Je pense que les mères devraient moins se reposer sur les avis personnel d’inconnu(e)s médiatisé(e)s et mieux regarder leur enfant pour comprendre ce qui est bon pour eux. C’est la responsabilité des parents de comprendre leur enfant, se fier aux avis généraux d’inconnus, c’est déjà renoncer à son rôle.

  • 9 septembre 2006 23:25, par tony

    ecoeuré !!! de voir ke l’on peu se servir des enfants,pour emmerdé son ex mari !!tout cela ke pour du fric !!! et malheureusement la loi, est faite pour les mamans !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!(Un papa ki ne peut pas divorcé,sans riské de perdre mon ptio) !!

  • 14 septembre 2006 21:47, par helene

    Bonjour,
    Depuis 2 semaines j’ai décidé de quitter mon mari pour violence conjugale et j’ai une petite fille de4 ans,pour l’instant je suis désanparée je ne sais plus quoi faire,donc je pense à entamer une procédure de divorce.Je voudrai savoir si il était possible d’avoir entierement la garde de ma fille vue que le pere est très violent.J’ESPERE QUE VOUS POURIEZ M’AIDER A REPONDRE A MA QUESTION.MERCI

  • 21 septembre 2006 23:16, par Happy

    Après plusieurs années de refus, la maman des enfants vient d’accepter que nous passions en garde alternée 1 semaine / 1 semaine.
    La grande ( 11ans ) est enthousiaste enthousiaste personne enthousiaste : personne qui est très contente et qui le fait savoir. et ravie tandis que le petit ( 8ans )est plus réticent. Demander l’avis des enfants ? et quand on se retrouve dans cette situation où l’un des 2 ne semble pas prêt pour l’expérience, on fait comment ? Les séparer ? l’une en garde alternée et l’autre qui reste dans la situation antérieure ? Bof ...
    Ca fait 3 semaines et Gilles a l’air de s’y faire.
    Je suis la "belle-mère" et j’essaie qu’il exprime ses sentiments par rapport à ça. Il dit que ça va. Nous sommes très attentifs à ses résultats scolaires, à son non-verbal, ... Je pense qu’il faut préparer les enfants en douceur et leur éviter les soucis tels que transport de valises, de sacs de sports, ... Une garde-robe chez chacun, des tenues de sports chez chacun, ...
    Mon époux continue à payer la pension alimentaire pour le moment et je ne pense pas que nous demanderons sa suppression. Notre motivation n’était pas de faire des économies ... mais de vivre le quotidien avec mes beaux-enfants au jour le jour dans les moments plus difficiles comme dans les excellents moments que nous passons ensemble.
    Ajoutons encore que le dialogue doit être serein avec l’ex-conjoint et la communication facile. Tel est notre cas et notre famille recomposée est un pur bonheur. Nous avons que les choses peuvent changer et nous y sommes attentifs. Pensez toujours au bien-être des enfants qui n’ont pas demandé à vivre cette situation et votre vie sera Joyeuse !

  • 25 septembre 2006 11:12, par sophie

    Bonjour

    A ceux qui sont dans le cas de la garde alternée , les parents je parle , pourriez vous me dire si la mère garde l’entièreté des allocations familialles ou si elle donne la moitié au père et pour la pension alimentaire je supose qu’il n’y en a pas ???
    Pour ce qui est la question des habits et des études les frais sont partagés en deux ???
    Merci pour vos réponses.

  • 12 octobre 2006 19:02, par Karine

    Bonjour à tous.
    JE suis également maman de 2 garçons.
    Et cela fait 5ans que je suis séparée et pas encore divorcée.
    Je lis vos messages et je suis d’accord pour la garde alternée si cela est de l’avis de l’enfant,et non de vengeance des parents.Mon exemple en est un ,mon ex epoux veux la garde alternée alors qu’il ne le prend que quand cela l’arrangeais !et n’as rien a faire de l’avis de mon fils de 12ans.Je pense qu’il y as des pères qui sont digne de se nom,en VOULENT la garde de leurs enfants.Mais ils en a beaucoups plus qu’il ne veulent que se venger de leur ex et ne plus devoir payer la pension alimentaire.Je ne suis pas de celle qui fait du chantage style si tu veux voir ton fils tu payes !!!! Un enfant n’es pas un objet mais un etre humain .Et ils n’ont jamais demandé tout cela.Alors moi j’aimerais que l’on prenne en concidération l’avis des ENFANTS.
    Merci à tous.

  • 17 octobre 2006 15:14, par Léa

    Bonjour à tous,

    Mon mari 29 ans et moi 26 ans nous nous sommes rencontrés il y a sept ans. 2 mois après notre rencontre, je suis tombée enceinte.
    J’avais donc 19ans quand, ensemble, nous avons pris la responsabilité de ce petit être"surprise".

    20ans, maman, je me suis mise à courir très vite afin de réussir autant ma carrière de mamam que ma carrière professionnelle.
    Un boulot à 3/4temps,mes études, un bébé et toute la maison à tenir... j’ai fini par y arriver. Mon petit garçon a 7ans aujourd’hui et je bosse à temps plein. Mon mari et moi avons enfin fini de courir pour vivre. Cependant, la fin de la course annonce apparemment la fin de notre histoire.
    Car comment fait-on quand on a plus envie de quelqu’un ? Nous nous sommes toujours très bien entendu, finalement je crois que nous sommes devenus de très bons amis mais pas de bons amants.
    Je n’arrive pas à lui faire comprendre car on ne se dispute jamais, nous sommes d’accord sur l’organisation du quotidien, sur l’éducation de notre petit bonhomme... mais au lit c’est le calme plat.
    Et c’est moi le problème, il ne m’attire plus.
    Je n’ai pas envie de les voir souffrir, mais à 26ans je désire encore ressentir le plaisir et l’envie.
    J’ai donc proposé une séparation pour faire le point,mais mon mari ne veut pas comprendre, et veut absolument trouver une solution.
    Moi, je n’en vois pas, mais je ne vais pas me forcer à rester à la maison et ne plus ressentir de désir pour le reste de ma vie. je ne sais plus...

  • 7 novembre 2006 08:18, par oli

    J’ai 36 ans et je viens de me séparer de ma compagne. Dans un premier temps, je verrais mon fils de 8 ans un we sur deux. Dans deux mois, j’aurais un appartement dans la même ville que mon ex compagne et nous avons opté pour une garde alternée. Cela me rassure quant à la fréquence où je pourrais voir le petit, mais mes horaires ne sont pas des plus pratiques : matin, soirée, nuit, WE. A priori, nous nous arrangerons, mais quand serat-il lorsque mon horaire deviendra lourd pour nous trois ? Autre chose, mon ex compagne et moi formions une famille recomposée. J’ai été le beau-père de deux sublimes sublimes admirables, de grande valeur morale petites filles pendant 10 ans. Elles ont aujourd’hui 11 et 16 ans, et je dois faire le deuil de leur présence au quotidien, car je n’ai aucun droits sur elles. De plus doit-on leur imposer d’avoir trois maisons ? Je crois que non. Pour leur épanouissement, je doit m’effacer. C’est dur, car elles aussi sont mes enfants.

  • 18 novembre 2006 04:41, par sylvie

    bonjour a vous , que d histoire ...
    garde alternée un choix tellement grand que comment faire pour ne pas se tromper ...
    je me pose tj .mille question .mon histoire , comment savoir moi eux lui ...
    nous avons 2 enfants un 10 ans l autre 8
    mon ami ma quitter pour ma soeur( je vous dit pas les problemes que jai eux avec eux devoir les soutenirr , les rassurer moi qui etais moi meme perdue .. ,
    il a offert 400 euro au juge , pour qu il est bonne concience envers sa famille ses amis .
    cela fait maintenant 2 ans , il paie jamais a la meme date , si il garde les enfants un jour il m enleve 15 euro pour la garde de nos enfant, les grandes vacances il prend les enfants un mois , ne paie pas la pension et le reste du temp si il les prend une semaine a paque il m enleve 100 car il estime que c est comme cela .qu il doit les prendre que 1 week-end sur deux et le reste et bien , je doit lui donner de l argent .
    il ma dit qu il voulait la garde alternnée ...
    comme cela il devras plus me payer sourire...
    je me dit parfois que se serait plus facile pour moi , cela me permetterais de souffler et travailler car j ai deux autre enfants .
    mais la bas , je sait comment il vivent , et c est completement different de chez moi , en plus se seras a moi d avoir toute les petit truc a consoler , a guerir a acheter a organiser ...
    il me menace mais ne bouge pas , un de nos fils aimerais bien , l autre non
    comment faire pour qu il soivent ensemble sans les perturber ..
    moi je pense que si un enfant veux aller habitter chez l un ou chez l autre et bien il a la droit ...meme changer toute les année , t en que sa lui convient, et qu il se sent bien .
    mon dileme pour la garde alternnée n est pas résolue puuuuufffffffff comment savoir , de toute facon chaque decisions il y a des revers .
    une maman

  • 23 janvier 2007 11:47, par Nicolas

    Je suis plutôt pour.
    En tout cas de l’interdire, sous prétexte d’un seul des 2 parents (ce qui est/serait un peu facile).

    nicoseve.no-ip.org/web-calendrier/

  • 23 janvier 2007 11:47, par Christine

    Les papas lésés peuvent communiquer leurs coordonnées via le mail du site depaternalisation.skynetblogs.be/

  • 3 avril 2007 14:49, par une mamie

    je connais cette situation avec mon petit fils je voudrais dire que l’on divorce dans la vie d’une femme ou d’un mari mais jamais de ses enfants et de ce désamour de l’adulte c’est toujours l’enfant qui lui n’a rien demandé qui en subit les conséquences je voudrais ajouter que je pense qu’a partir d’un certain age le juge devrait rencontrer les enfants sans la présence des parents et leur demander leur avis pour l’age je crois 9 ou 10ans serais raisonnable a cet age la les enfants comprennent tous et cela éviterai bien des discordes entre les parents et surtout le bien etre des enfants qui est essentiel a mes yeux je précise j’ai 4 petits enfants de 13 ans 10ans 7ans et 18mois et j’ai travaillé dans une ecole primaire pendant 17 ans je peux dire que j’en ai vu des enfants de divorcés pleurer le vendredi soir quand il fallait partir chez l’un ou l’autre des parents voila j’avais envie de donner mon avis mais pensez d’abord et toujours aux enfants a ce qui est le mieux pour eux et a leur demander ce qu’ils en pensent de la décision qu’un juge ou des parents leur imposent une mamie qui aime avant tout les enfants

  • 6 juin 2007 22:38, par kiwi

    Je voudrait que les nouvelles compagnes de nos ex arretent de réclamer nos enfants.
    Vous avez eues nos hommes foutez la paix à nos enfants !!!!!!

  • 27 juin 2007 15:52, par isabelle

    je suis divorce depuis 2 ans et céparer depuis 5 ans
    mon ex-mari a demander pour avoir les enfants une semaine sur deux et j’ai dit oui mais enfants etait daccore mais mon ex-mari a demander pour avoir la moitier des allocation et bien sur ils a obtenus bien de causse moi je croyais que les allocation etais pour la mère c’est pas juste pour quoi ils arrive toujour par avoir tous ce qu’ils veux depuis le début c’est comme cela moi je peux rester la a travailer comme une dingue et lui a obtenir se qu’ils veux car monsieur a de larguant

  • 18 septembre 2007 21:23, par pat

    Bonjour a tous et a toutes.
    On entend souvent les mamans se plaidrent.
    Nous les papas , sommes aussi capable qu’une maman d’élever notre enfant.
    Mon ex compagne m’a quitté pour un autre, soit.
    Quand j’ai décidé d’avoir un enfant c’était pour l’élever a plein temps et non a mi-temps.
    La séparation fait du tort a un enfant, alors de grâce ne le punissez pas une deuxième fois en le privant de son papa.
    J’ai maintenant la garde alternée et on m’a dis que je devais m’estimer heureux ?
    Ce qui encore plus difficile c’est lorsque que l’autre rencontre une autre personne et essaye de vous démolire aux yeux de l’enfant.
    Alors s.v.p agissez toujours pour le bien de votre enfant.

  • 3 octobre 2007 22:36, par linda

    Bonjour. En fait je me suis mariée à 18 ans et demi. Aujourd’hui j’ai deux enfants à 26 ans. Un garçon de 5 ans une fille de 2 ans.
    J’ai tout plaqué famille, études, amis, pays. Je ne regrette pas mes enfants je les adore. Je m’occupe d’eux tout le temps. Je me suis faite deux amis au bout de 7 ans, en dehors de la famille de mon mari ici. Bref maintenant il s’avère que mon époux et moi nous nous disputons de plus en plus souvent. Je ne ressent plus rien à son égard. Trop d’insultes, d’indifférences, du moment qu’il mange bien que la maison et propre et qu’il se satisfait tout va bien ; sinon pas capable de laver les dents aux petits, de les mettre au lit, de les habiller.. ; c’est : "oh t’a cas le faire, c’est ton rôle,", tout le temps fatigué ou occupé.
    J’aimerais entamé une procédure de divorce ; seulement je n’ai rien mis à part les 224 euros d’allocations familiales. Et oui n’ayant pas fait mes études ici je n’ai pas droit au chômage. C’est lui qui travaille, donc c’est lui qui a les moyens. Moi de mon côté j’ai sacrifié 7 années en tant que "servante", lessives, repas ménage repassage..........
    Aujourd’hui je ne m’accepte plus dans ce rôle, maman je veux bien pas de problème mais servante d’un homme sous prétexte qu’il ne voulais pas que je travaille et que je reste à la maison, non je peux plus merci. D’après tous les témoignages, je ressent une souffrance chez les enfants.
    Si je démarre avec mes petits c’est à zéro sans un francs
    ni diplôme, ni emploi.
    Donnez moi des avis qui m’encouragent merci.

  • 5 octobre 2007 23:02, par Anadglock

    La garde alternée ? Pour les pères qui la méritent !!!Je suis une femme, j’en suis consciente qu’il y a des mauvais de 2 côtés ;, mais pr mon cas ?! j’ai vivais heureuse ma grossesse et mon compagnon était aux anges jusqu’à mes 6 mois de grossesse quand il m’a quitté du jour au lendemain sans un mot d’explication et 2 mois après j’ai su tout simplement qu’il était tombé amoureux d’une autre, que c’était la vie ainsi point barre.Alors que cet enfant il l’a voulu à tout prix.Et qu’après mon accouchement j’ai vecu l’enfer avec cet irresponsable entre ses aller-retour de sa maitresse, ses bouveries et son agressivité en présence de ma fille agée à l’époque de 3 mois.Pas une nuit passé avec la petite, pas un bain, pas un pampers changé ! et aujourd’hui parce qu’il nous a quitté pr de bon il me ménace déjà avec la garde alternée pour plus tard ? un gars qui ne sait pas se prendre en charge lui même ? un gars qui gagne super bien sa vie, et qu’il dépense la moitié sur les jeux ? Quelle éducation aura ma fille de la part de ce minable ? Facile de réclamer la garde alternée une fois que les enfants grandissent mais nos enfants ont droit à être respectés aussi, et le respect compte depuis leur naissance pas seulement par la suite en effaçant toutes les méchancetés.NON à la GARDE ALTERNEE pour ce genre des mecs !!!Où est la justice ??
    un enfant ce n’est pas un ballon de foot !J’estime que ma fille devrait décider d’elle même plus tard(vers 12 ans) si elle veut ou pas la garde alternée, tout en sachant le comportement exécrable de son père !!!

  • 5 octobre 2007 23:16, par Anadglock

    La garde alternée ? Pour les pères qui la méritent !!!Je suis une femme, j’en suis consciente qu’il y a des mauvais de 2 côtés ; mais pr mon cas ?! j’ai vivais heureuse ma grossesse et mon compagnon était aux anges jusqu’à mes 6 mois de grossesse quand il m’a quitté du jour au lendemain sans un mot d’explication et 2 mois après j’ai su tout simplement qu’il était tombé amoureux d’une autre, que c’était la vie ainsi point barre.Alors que cet enfant il l’a voulu à tout prix.Et qu’après mon accouchement j’ai vecu l’enfer avec cet irresponsable entre ses aller-retour de sa maitresse, ses buveries et son agressivité en présence de ma fille agée à l’époque de 3 mois.Pas une nuit passée avec la petite, pas un bain, pas un pampers changé ! et aujourd’hui parce qu’il nous a quitté pr de bon il me ménace déjà avec la garde alternée pour plus tard ? un gars qui ne sait pas se prendre en charge lui même ? un gars qui gagne super bien sa vie, et qu’il dépense la moitié sur les jeux ? Quelle éducation aura ma fille de la part de ce minable ? Facile de réclamer la garde alternée une fois que les enfants grandissent mais nos enfants ont droit à être respectés aussi, et le respect compte depuis leur naissance pas seulement par la suite en effaçant toutes les méchancetés.NON à la GARDE ALTERNEE pour ce genre des mecs !!!Où est la justice ??
    un enfant ce n’est pas un ballon de foot !J’estime que ma fille devrait décider d’elle même plus tard(vers 12 ans) si elle veut ou pas la garde alternée, tout en sachant le comportement exécrable de son père !!!

  • 20 octobre 2007 13:05, par ange

    maman de deux enfants mon mari a obtenu la garde alternee .partis pour une autre femme.accappare argent maison meuble disparus chambre des enfants sous la pluie constate par huissier je fais appel apres dix mois de dur combats le juge a pris cinq mn pour le dossier au premier jugement.je souhaitais que mon mari ait sa petite fille tous les weeks et le mercredi soir ca reste son papa.il n a pas le temp de s en occuper.d autres personnes s en occuppent.je demande que l on ecoute ma petite fille agee de sept ans qui me pleure sans arret impossible trop jeune au yeux de la loi
    je vis une semaine sur deux l autre semaine je suis comme morte .que mon mari soit partis pour une autre c sont choix lorsque j ai mis ce petit bout au monde c etait pour vivre avec elle et pas a mi temp et pas la faire elevee par une autre dame qui a deja quatre enfants et n as aucune fibre maternelle.nous vivons moi et ma fille avec un coeur completement arrache.ma grande fille de treize ans est de mon premier mariage et vit tjrs avec moi

  • 23 octobre 2007 23:28, par julesjoseph

    Je n’ai pas lu tous les témoignages, loin s’en faut ! J’ai deux filles. Leur mère m’a quitté voici 6 ans. J’ai voulu la garde partagée, au grand étonnement de mon ex-compagne. Je ne pouvais et ne peux toujours pas imaginer qu’il serait normal que sans aucune faute de ma part pourtant, au moins vis-à-vis de mes gosses assurément, je sois condamné à devenir un papa-vacances et que mes filles soient, elles, nécessairement amputées de leur père (ou de leur mère). Outre les conditions pratiques, du genre domiciles proches etc., la première condition du moindre espoir de "réussite", c’est la loyauté réciproque et la communication entre les parents. Je tape encore et toujours auprès de la mère de mes filles pour qu’elle ne s’autorise pas sans cesse à faire porter à nos enfants le poids matériel évitable de la séparation de leurs parents. Je tiens à ce que ce soit nous qui, a priori, nous chargions de transbahuter chaque semaine (alternance de vendredi soir à vendredi soir) les affaires de nos enfants et que les cartables ne servent pas de valises à nos gosses. Depuis 6 ans donc, j’attends toujours le partage spontané de la part de la mère de mes filles de choses vécues quand elles sont chez elle. Je suis ainsi, malgré l’alternance, volé d’une réelle continuité dans la perception de l’ambiance générale de vie de mes filles. Je veille par ailleurs à ne pas les assommer de questions et essaie plutôt de cultiver, sans insister, chez elles l’envie de me partager leurs trucs d’elles-mêmes. Avec l’âge, apparemment, ça vient. L’aînée va avoir 12 ans et j’avoue redouter les chambardements de l’adolescence. Je ne suis absolument pas d’accord en tous cas avec la priorité accordée à l’avis de l’enfant, sous une seule exception : des souffrances réelles de l’enfant d’une part, du fait avéré d’un de ses parents d’autre part. Pourquoi en effet soudain, parce que les parents ne s’entendraient plus mais essayent néanmoins de garder un cap de "coparentalité", faudrait-il modifier la grille d’analyse appliquée par ailleurs aux enfants vivants "sans problèmes" majeurs apparents chez leurs deux parents vivant toujours ensemble ? Autrement dit, faudrait-il abaisser le niveau d’alerte du point de vue du bien-être de l’enfant du seul fait que les parents sont séparés et malgré qu’ils s’entendent vaille que vaille pour l’éducation partagée de leurs enfants ?
    N’est-ce en effet déjà pas une punition définitive suffisante que d’avoir, volontairement ou non, gâché inexorablement un projet de vie avec ses enfants ?

  • 2 novembre 2007 02:39, par Armelle

    Ma fille de presque 3 ans a subi la garde alternée depuis ses 1 an, imposé par mon ex-compagnon et d’une manière ignoble car il usait de sa force physique, il me prenaît notre bébé de mes bras et la donnais à sa mère ! Et pendant 1 an et 1/2 je ne pouvais avoir aucun contact avec elle lors de sa semaine de garde. Heureusement je viens d’obtenir une garde 5/9 via le Tribunal qui a jugé que pour l’équilibre et le bien-être de notre petite fille, il fallait éviter cela. La garde alternée 50/50 est fantastique pour les enfants et les parents lorsque ceux-ci s’entendent bien malgré la séparation et ont l’intelligence de mettre les griefs de côté ; le passé c’est le passé ! Je suis écoeurée de voir à quel point un bébé peut être utilisé comme moyen de pression et de chantage afin de pouvoir se venger. Dans mon cas, c’est le père de ma fille qui me trompait et me frappait, mais il cherche à me faire mal et même à me détruire moralement à travers notre fille. Le juge et l’enquête sociale ont relevé sa perpétuelle agressivité et ses diffamations honteuses à mon égard comme étant un fait aggravant pour l’éducation de notre fille et surtout que cela était une contre-indication dans la garde alternée moitié-moitié. Justice a été rendue et je suis heureuse d’avoir été reconnue comme une mère tout à fait habilité à s’occuper de son enfant qui est apparue beaucoup plus épanouie avec moi que chez son papa suite à l’enquête. Il est enragé quant à la décision du Tribunal et fait appel évidemment. Il veut me détruire mais je ne le laisserai pas faire car notre fille ne mérite pas ça.

  • 21 décembre 2007 08:21, par isabelle

    j’ai un petit garçon qui vient d’avoir 1 an,son papa et moi fesons une garde partagée depuis 2 mois,car je ne voulais pas priver un père de son fils,ni un fils de son père.
    le père s’est remis en menage,mais maintenant je me rends compte que mon fils ne sais pas vraiment qui est sa veritable mère,il n’a jamais d’heure presice pour me ramener mon fils.
    j’ai ete très gentil et je n’ai rien en echange,vu qu’en plus il me reclame la moitier des allocations familiale de son fils.
    je ne sais plus quoi faire,je n’ai pas envie qu’il appelle une autre femme "maman" et je n’ai pas non plus envie de le privé de son papa,mais il est si jeune encore que faire vraiment dans ce cas si pour le bien de l’enfant ???

  • 22 décembre 2007 15:30, par jacobs micheline

    Chère petites mamans et papa séparés

    Vous vous êtes aimés ,vous avez eu le bonheur d avoir un enfant ,le principal c est de ne pas oublier ce bonheur là
    Nous devons nous montrer responsables et rester unis pour le bien des gosses
    Bien séparer deux problèmes :L enfant et L argent ,mettre pour le bonheur de celui ci les rancunes personnelles ds un tiroir et concernant la pension ,on ne peut pas élever un enfant sans moyens ,concernant la garde ,il faut toujours penser au bien être de l enfant et ne pas en faire une balle de ping pong ou un outil de vengeance
    Les avocats ne devraient être là que pour cela et ne vous laisser pas monter la tête par des gens qui ne sont pas dans votre situation ,les conseilleurs ne sont pas les payeurs ,discuter ensemble et aimer votre enfant encore plus fort ,c est déjà assez compliqué pour lui
    Ecouter la chanson des divorcés de Michel Delpech !
    CEla fait très mal un échec ,il y en a un qui souffre toujours un peu plus

  • 27 décembre 2007 19:52, par fabienne

    je suis divorcée depuis 2004 au départ la garde aternée entre le père des enfants et moi meme se passait tres depuis qu il c est mis en ménage avec une femme qui a également deux enfants plus rien ne va car mes enfants se sentent repousser par cette femme qui ne voit que ces enfants et de plus elle monte le père contre eux et lui il a tellement peur de la perdre qu il la soutien a 100 pour 100 et maintenant j ai mes deux fils en garde principal et lui il a ma fille qui a tres mal vécu cette décision car elle estime que sa place est également chez moi avec ces deux frère et sa petite soeur qui vient d avoir 11 mois elle n a pas eu droit a la parole je trouve celà inacceptable

  • 27 février 2008 11:20, par Pascale

    Bonjour je suis aussi contre la garde alternée car en se qui me concerne mon ex mari le fait juste pour lui et pour m’ennuiyer sa fait 3 ans que l’on est séparer . il prends les enfants quand bon lui semble ne respecte pas le jugement, ne va pas chez le médecin quand ils sont malades. et de plus tous le monde dort dans la mm pièce. et en plus quand il est ivre je vous dit pas !!!! bien à vous

  • 4 mars 2008 15:39, par JM

    Et bien voilà pour moi le plus adulte des raisonnement lu ici, est celui de la jeune élève !
    Je suis séparé depuis un an maintenant et je me bats pour
    obtenir la garde alternée ! Que mon ex femme me refuse sans aucune forme de procès !
    Pourquoi ?? Et bien forte de son nouveau pouvoir et ayant la loi avec elle car un papa n’a aucun droit quand son enfant a moins de 3 ans !

    Je pense qu’elle est également influencée par son entourage, et aimant lire elle à lu des rapports sur les psychiatres etc..
    Mais j’aimerai juste dire ceci au dames, j’ai eu le coup de foudre pour ma petite fille dès la première seconde lorsqu’elle est née ! Lorsqu’elle était très petite je lui ai donné le bain presque tous les jours jusqu’à ces 1 an.
    Lorsque ma femme sortait je restais à la maison pour veiller sur elle.

    Et aujourd’hui je n’ai le droit de la voir seulement 4 jours par mois, je trouve cela tellement injuste, elle me manque énormément et je sens que je lui manque également de quel droit privé vous vos enfants de l’amour de leur père. Car finalement avec cet esprit égoïste, ceux qui souffrent le plus sont les enfants !

    Mais eux ils sont innocent et il n’ont rien demandé à personne

    Pensé y mesdames car ces hommes que vous haïssé, un jour vous les avez aimé, et vos enfants les aiment toujours !

    C’est votre droit de ne plus les aimer mais laissé vos enfants faire leur propre choix !

    JM

  • 6 avril 2008 09:50, par Lucien

    Voilà, il y a quelques semaines, ma compagne (nous ne sommes pas marié) m’annonce qu’elle souhaites me quitter sans raison évidente, elle m’a juste dit qu’elle se sent mieux sans moi et sans la pression du couple. Depuis elle est retournée vivre chez ses parents (qui sont mes voisins) et ne s’occupe pratiquement plus de notre fille de 4 ans qui est restée avec moi. Elle demande une garde alternée et la séparation de la moitié de tous nos biens. Je supporte difficilement cette séparation et doit suivre une thérapie, je ne me faits pas à l’idée de ne pas pouvoir m’occuper au quotidien de ma fille que j’aime plus que tout.

    Pour information, ma compagne ne travaille plus depuis presque 4 ans et a repris des études en cours du soir, aussi je subviens à nos besoin depuis et je m’occupe tout les soirs de notre fille puisque ma compagne est au cours. Néanmoins c’est ma compagne qui s’occupe de notre fille le matin pour la conduire à l’école mais pendant les périodes de congés, soit je prend congé pour m’occuper de ma fille soit ma femme met ma fille chez une gardienne en journée.

    Je ne penses pas que la garde alternée soit vraiment une solution pour l’épanouissement de l’enfant, j’ai vu de nombreux cas très mal se passer, au définitif les parents se servent bien souvent de l’enfant pour régler leurs comptes.

    M’étant occupé de ma fille tous les jours depuis 4 ans, cela a crée une relation particulière entre ma fille et moi.
    Pour toutes ces raisons, je penses avoir le droit de réclamer la garde de ma fille mais voilà la loi est tellement bien faite que le père a rarement gain de cause, la loi préfère sans doute laisser la garde à une mère absente qui aime sortir avec ses amis 3 à 4 fois par semaine ou encore une garde alternée où c’est l’enfant qui en souffre. Je trouve cela injuste et ne sais pas trop comment je vais arriver à gérer cette situation.

  • 29 avril 2008 11:08, par véro

    aprés avoir lu les avis de garde altérnée je dois franchement avouer que je ne sais plus trop quoi faire pouvez vous m aider ? je vous raconte ma petite histoire je me suis séparée de mon mari parce que je ne le supportait plus tout simplement aprés 12 ans de vie commune et beaucoup de prise de bec. Nous avons 2 garçons de 8 et 12 ans je me suis séparer de lui le 07/10/07 nous n avons pas encore entamé de procédure de divorce au départ nous nous étions mis d accord pour une garde altérnée lui est retourné vivre chez ses parents.pendant la période des vacances de paques 2008 il a attendu que je reprenne ma garde pour m annoncer par sms qu il ne savait plus reprendre sa garde parce que ses parents ne supporaient plus les enfants !!!! (leurs petits enfants)que de plus il travaille(en grande surface)il vient cependant les cherchers quand il a congé et un week end sur 2 du vendredi soir au dimanche soir.les enfants en souffre je lui ai demander a plusieur reprise de ce trouver un logement pour le bien des enfants mais en vain il me dit que j avais cas réfléchir au conséquence avant de le quitter ?Je voudrais entamer une procédure pour l obliger a reprendre sa garde toujours pour le biens des enfants pensez vous que j ai une chance de gagner si quelqu un à vécut ou vit la meme chose que moi ce serai bien qu il me donne sont avis merci

  • 3 mai 2008 10:52, par coquelicot @ maxime

    Je ne critique pas tout ,j ai critiqué les chèques services
    Tu prends des cours de neerlandais et je ne peux que t y encourager ,je te souhaite de trouver un super boulot
    Bonne chance !
    Quant aux étrangers ,je ne cautionne cautionne donne son appui, approuve pas les grèves de la faim ni l escalade de nos grues ,il faudrait régulariser les étrangers qui vivent ici en bon père de famille et qui font les mêmes efforts que toi pour trouver un boulot et il faudrait freiner l immigration en Europe et arrêter de se rejetter le problème hypocritement.
    C est sur place qu il faudrait les aider mais voilà qui dit pays pauvre dit pays gouverné par des fous de l argent et du pouvoir qu on accueille en grandes pompes dans nos salons européens.Je n ai pas de maguette magique malheureusement sinon si je devais réaliser un rêve ce serait celui de la paix dans le monde mais la paix ne s obtient que par le respect des droits de l homme !As tu une idée ! La guerre est un commerce qui rapporte bien !
    Un politicien qui divise ,qui veut libérer son sol du mal en faisant mal ,çà rapporte toujours des voix !
    Il faut croire que cela rassure le citoyen.

  • 12 mai 2008 22:45, par émilie

    enfant de divorcés ,j’avais trois ans et mon père habitait à l’étranger donc je le voyais qu’aux vacances scolaires ! résultat des courses aujourd’hui à 40 ans, je ne l’ai plus vu depuis l’age de 20 ans sans disputes sans raisons précises, la distance sans doute et finallement etre des étrangers ! je suis les nouvelles lois de près, je vois des enfants partagés par des gardes une fois chez l’un une fois chez l’autre !!! l’enfant est paumé et n’a plus de repères et sera instable partagé entre deux éducations et deux maisons, pour ma part j’ai déménagé 15 fois et la cause est celle du divorce car des années j’ai eu ma valise en main ! alors ici avec la nouvelle loi ,j’imagine le pire ! que faire, que proposer, j’en sais rien mais un enfant de divorcés restera un problème, je ne veux pas me marier ni avoir d’enfant et persuadée que c’est la cicatrice du passé qui ne se soignera jamais ! avant de faire un enfant bon dieu réflessissez ! c’est eux les victimes de vos conneries et qui les paieront jusqu’a la fin de leur jour ! je ne comprends pas comment celles qui ont un 800 euros au chomage et qui ne s’en sortent pas elle meme, font des gosses ! on est plus au temps ou il n’y a pas les moyens de se protéger ! et pour tous ceux qui en font par principe d’avoir un bébé ! on vit une crise, ces enfants la vivront pire encore, je pense qu’il faut etre stable dans sa vie et bien réfléchir avant de fonder une famille ! avant de se marier, exiger un devis de divorce !à méditer, et happy divorcing !

  • 16 mai 2008 00:19, par tara

    bonsoir ;moi je suis tout a fait pour cette loi ;ca fait trois ans et demis que mon fils est séparé de sa femme qui la foutue dehors de chez lui et ne pouvais ravoir ces affaires jusqu’a ces sous vetements ils ont eut un petit garcon que j’adore ensemble et elle avait déja eut un autre fils d’un premier nid maintenant ils avait désidés de divorcés par consentment mutuel et le jour qu’il fallait signé elle attendait le médecin elle était malade alors qu’une heure avant mon fils avait été chercher le gamin elle était en pleine forme et le lendemain en raportant le petit elle était partie a la piscine avec des amis et le plus grand de ses fils elle prend ca pour un jeu un jour elle veut signé une heure apres plus c’est dommage pour le petit ce serait tellement mieux si tout le monde s’entendrait salutations

  • 21 mai 2008 19:50, par rose

    la garde alternee n’est pas specialement bien faite elle est simplement faite pour des personne qui s entende bien mais quand il y a conflit entre les deux parents ses les enfants qui sont pris en otage car eu quand il peuvent donner leur avis a par ex vers 6 ou 7 ans on ne prend pas leur demande car on est dans la situation ici que la mere veux les changer d ecole et de sa on ses retrouver au juge mais la a 2 reprise elle lui a ete refusee se changement mais en plus se n’ai meme pas pour le bien etre de ses 2 enfants quelle a une semaine sur 2 ses pour sont bien personnelle je trouve que la les lois sont vraiment mal faite on devrais plus tenir compte de l avis de l enfant et de le laisser choisir de lui meme il y aurai peu etre moins de problemes a se niveau tout se quelle vois ses que l on paye toujour tout pour l’ecole et elle pas grand chose et la encore ses meme de trop alors pourquoi ne demandons pas au parent concerne que se sois la mere ou le pere car des fois il a autant de pere qui sont aussi capable que la mere d elever leur enfant mais je crois que sa bouge un peu a se niveau mais il serais temps que lon revise cette garde alternee ses vraix qu il ne faut pas separer les enfants d un des parent mais il devrais tenir un peu plus de l enfants et de se qu il desir nous quand nous devons ramener les 2 enfants le dimanche cher leur mere ses un probleme car il ne veulent pas retourne on leur explique a chaque fois que ses comme sa et on a pas le choix tous simplement mais eux ne le conscoive pas ainssi car leur mere les avais jeter a la porte il avais a peine 1 ans et demi et 3 ans et demi mais aujourd hui la petite fille qui a 8 ans et sont frere de 6 ans nons pas oublier et pour eux ses un suplice quand il doive y aller comment leurs expliquer il on une haine vis a vis de leur mere et aller leur dire que ses pour leur bien qu il doivent aller cher elle il nous croye pas j estime que la garde alternee est vraiment faite que pour les parent separer ou divorcer mais qu il on aucun conflit entre eux et la l enfants peu s epanouir dans les bon sens de sa vie sinon je croix u il en garde malgre tout ses sequelles jusqu au moment qu on lui donne le choix de choisir ou il veux vivre et en plus l education est differente d une semaine a l autre et l enfants doit en plus gere sa dans sa vie qui n est deja pas les plus facile

  • 28 juillet 2008 08:23, par anais

    bonjour tout le monde ,je suis nouvel sur se forum je vous explique mon problème.
    séparée depuis plus de 3 ans , j’ai demandé le divorce pour séparation irrémédiable se divorce a été plaidé le 23 juin et prononcé le 10 juillet ,voici ma question
    ( durant le mois de transcription mon ex mari peut t’il me faire prendre en adultaire
    merci pour vos réponses

  • 4 août 2008 16:58, par Amaury

    Bonjour,

    Je suis séparé de ma compagne depuis 9 mois. Nous n’étions pas mariés et nous avons fixé la pension alimentaire à 250€. Nous avons tout fait à l’amiable. Ce mois ci j’ai les enfants la moitié du temps, dois-je payer la pension alimentaire ou puis-je considérer ce mois comme une garde alternée ?

    Merci d’avance.

  • 30 octobre 2008 09:18, par Gaëlle

    Bonjour à tous,

    Mon compagnon a décidé de me quitter parce qu’il n’est pas heureux. Nous avons deux bébés de 20 et 8 mois et il veut la garde partagée alors qu’il est responsable de production et rentre en moyenne à 21h30 tous les soirs, je pense qu’il aime ses enfants mais de là à vouloir la garde partagée...il ne leur a jamais donné un bain !!!!
    Existe t’il déjà une loi qui interdit la garde alternée avant un certain age ? Si non, la nouvelle loi va t’elle intégrer cet aspect là ? Je ne pourrai pas dormir tranquille si la garde alternée lui est octroyée, surtout si c’est une baby-sitter qui s’occupe d’eux alors que moi, leur mère,j’aurais tellement de bonheur à le faire moi-même !

  • 3 novembre 2008 12:56, par Maeva

    Je suis séparée du père de mes deux filles, 2 ans et 9 mois depuis un an. je l’ai quittée suite à des coups et blessures qu’il m’a donné lorsque j’étais enceinte de 7 mois !!! Quand nous sommes passés devant le juge il a eut le culot de demander une garde alternée pour la plus grande la deuxième n’était pas encore né et heureusement la juge a refusée à ce moment là.Il m’a battue violement devant elle et elle s’en souvient encore. Je fais tous pour mes filles et consacre tout pour elles, je m’occupe d’elle et travaille aussi, je vous passe les détails... Aujourd’hui malgré tout ce qu’il m’a fait subir je lui propose un consentement mutuel pour le divorce et il refus, ce qui signifie que j’introduis une procédure pour cause de désunion irrémédiable, les honoraires d’avocats vont par conséquent me coûter le double juste parcequ’il m’en veut de demander le divorce !! Bref je vis un calvaire et la peur au ventre car le connaissant il va à nouveau demander la garde alternée, il voit la plus grande un samedi sur deux la deuxième ne l’intérresse même pas !!Mes filles sont encore des bébé et ont besoins de sécurité, avec lui elles ne le seront pas, je le connais bien hélas !
    La seule chose qui le motive pour la garde alternée c’est de ne pas me payer de contribution alimentaire et ça ça me dégoûte, deux petites demandent bcp de frais, elles sont toutes les deux en crèches quand je travaille et la liste quant aux frais est longues mais je trouve ça normal que tout ce que nous avons devrait être pour eux, moi je ne compte pas quand il s’agit de mes flles. J’espère grâce au Seigneur qu’elles resteront près de moi mais c’est le juge de la jeunesse qui décidera de notre sort sans nous connaître... Maeva

  • 15 novembre 2008 11:58, par Loulou

    je suis divorcée et je partage la garde alternée de ma fille de 16 ans. Son père vit avec une autre femme qui s’est empressée de se faire faire un enfant. Cela n’a jamais été très bien car cette femme ne supporte pas ma fille depuis le début. Elle domine mon ex mari qui ne dit rien. Elle ne fait rien, ni à manger ni nettoyer ni les courses. Il n’y a qu’elle et son fils. Ma fille n’en peut plus et ne veut plus voir cette femme. Elle se plaint auprès de son père qui, lui, prend toujours la défense de cette femme.Quelqu’un pourrait-il me dire si elle a le droit de choisir chez qui elle veut vivre et ce que je dois faire, je suis perdue. Merci

  • 11 septembre 2009 19:01, par Natacha

    Je suis en instance de divorce, et j’ai un petit garçon de 2 ans. Je me suis séparé de mon mari parce qu’il buvait et était violent (j’ai porté plainte auprés de la gendarmerie et il a été jugé : un moins d’emprisonnement avec surcis). J’ai rencontré quelqu’un il y a un mois alors que nous sommes séparé depuis cinq mois, et il me menace de sortir des preuves de mon adultère devant le juge lors de la conciliation. Mon adultère peut-il jouer sur la garde de mon fils, à savoir que je refuse l’hébergement et ne donne droit qu’à une visite tous les quinze jours dans un lieu neutre ?

  • 19 novembre 2010 11:28, par fred

    Bonjour,

    le centre d’intêret ici est bien l’enfant, moi je suis pour que les enfants ont leur mots a dire. Il s’agit quand même de leur avenir qui se joue, c’est bien d’entendre papa et maman, mais les enfants qu’ont ils le droit ???? Si un enfant souhaite aller chez un ou chez l’autre ou chez les deux, c’est qu’il y a une raison. On entend souvent dire " oui mais le parent qui en a la garde a peut etre éffectué un bourrage de crâne" souvent entendu par le parents non hebergent. Moi j’ai la garde de mes enfants et je peux vous le jurer je n’est pas besoin de faire ce bourrage de crane, leur maman n’arrete pas de les insulter, de les menacer de leur mettre une danse quand t’elle sera seule avec eux, dans ce contexte mes enfants ont vite fait leur choix...Qu’ils soient vu par le centre pms ou par un psy, ou lors d’une enquête sociale ils restent sur leurs position a chaque fois. Je peux vous assurer , peut importe la personne je défie quiqonque d’essayer de bourrer le crane a mes enfants contre moi, sa ne marchera jamais , tout simplement parce qu’ils ont confiance en moi, ils se sentent bien et protéger dans un climat calme, sans jamais recevoir de fessée ( a quoi sa sert d’ailleurs ???) alors laisser aux enfants quelques soit leurs age au moins le droit d’être écouter , entendu, puis c’est au juges de trancher, mais s’il vous plais considérons les comme des êtres humains et non come des choses. frederic

  • 19 novembre 2010 11:42, par fred

    Ah oui encore une chose concernant ces espaces rencontres. Au début c’était avec soulagement que j’ai accepté que la maman voit mes enfants dans ce centre. Aujourd’hui ces centres m’on décu dans le sens ou mes enfants ne sont pas écoutés, ne sont pas accompagné ni suivi. Je leur apporte mes enfants , ils les prennent en charge pour les déposer pret de leurs maman , puis plus rien jusqu’au moment ou je viens les rechercher. Quand mes enfants se plaignent qu’ils ont étais insultés au centre de maniére trés discréte par leur maman, ou que leur maman durant presque toutes la visite a ces écouteurs sur ses oreilles, on ne les écoutent pas ou alors ont leurs dit que ce n’est pas grave.Quand ce centre doit rendre une conclussion au juge avant une audience, pour savoir si il serait bon de continuer ou pas, toute ces anomalie ne sont pas mentionner sur la lettre. Sincérement sa peux être bon quand un enfant veux rencontrer l’autre parent, mais dans le cas contraire ce centre est un calvaire pour ceux qui ne veulent plus s’y rendre.On dit qu’avec le temps les enfants changent de positions, ici cela fait 5 mois que mes enfants doivent s’y rendre, ce qui correspond a + - 13 rencontres et psychologiquement ils sont mal quand t’il doivent s’y rendrent. Et sur ces 13 rencontres, 4 a déja était annulé par leur maman ???

  • 26 avril 2011 21:20, par sofia

    bonsoir, mon probleme est que je me suis séparé de mon conjoint (2 ans) car il devenait insupportable dans tt le sens du terme. nous avions une maison en commun et il la fait le rachat de la maison. bref nous avons 1 enfant adolescent. nous avons été devant notaire pour regler tt les détails question maison et aussi pour les jours de garde pour l’enfant on avait convenu les jours avec le notaire qui a prit bonne note. mais maintenant une fois quitté le notaire et chacun cher soi il n’a plus voulu me donner l’enfant, jai été bien triste au point de perdre mes cheveux par plaque car mon enfant me manquait.et il me menace de dire que si j’ai l’enfant 1 semaine sur 2 de demander la pension alimentaire de 2 ans en arrière, hors devant notaire il n’a pas fait mention devant notaire. est-ce qu"il peut la réclamer même si nous n’avons pas acté devant notaire. merci pour vos réponses.

  • 1er septembre 2011 21:27, par franoise

    mon enfant et difisile il la 17 ans je souvret bocou de puis que sons peret ma quiter de pui je ne sai plus cois fere ede moi ou je peux me rensenier

  • Une semaine chez toi, une semaine chez moi 29 novembre 2014 19:58, par fannou

    Bonjour petite question comment sa ce passe quand ont à fait la connerie d’accepter de mettre son enfant plus près du domicile du père a l’école tout sa pcq lui faire les trajets c’était hors de questions tout en sachant que moi je n’es pas de véhicule et que j’habite à pironchamps et lui a trazegnies je précise que le domicile de mon fils est chez moi et non chez lui merci

  • Une semaine chez toi, une semaine chez moi 6 avril 12:48, par brici

    Apres deux ans de garde partagee, je suis bien convencu que bien sure le system marche, mais seulement pour le papas. Mon fils a vecu avec sa valise toujours faite et il m’a souvent dit, a toute raison, qu’il se sentait ’comme une valise’, emmenee par les deux parents comme s’il n’etait pas un etre humain.
    Le system est bien plus cher que la garde a une personne et il entamme des problems serieux pour le pauvre enfant : problems de sommeil, le constant ne savoir pas ou ce sont ses choses, impossibilitè des activites de sport, d’amitie et ludique du moment qu’il n’y a pas une continuite dans sa vie privee et social.
    c’est bien bizarre que, dans un methode qui se suppose plus protectif de l’enfant, l’enfant meme n’est pas de tout consulte et considere comme personne.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0