La Wallonie existe !


Le 30 septembre 2018 | Mise en ligne : Thierry Verhoeven
Auteur : Thierry Verhoeven

En septembre, ce sont les fêtes de Wallonie. Créées en 1923, ces fêtes célèbrent officiellement le patriotisme car le mois de septembre est choisi pour rappeler les journées de septembre 1830. Des journées de bataille pour l’indépendance de la Belgique. Les fêtes de Wallonie sont là aussi pour célébrer la conscience wallonne. Oui, oui, la Wallonie existe...


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Namur est la capitale politique de la Région wallonne. Et à Namur, le gouvernement wallon est à « l’Elysette ». On compare ainsi le siège du gouvernement wallon à l’Elysée, le palais de la Présidence de la République française. Il y a aussi d’autres capitales en Wallonie. Charleroi est la capitale sociale. Le Forem, la Société wallonne du Logement, par exemple, sont à Charleroi. Liège est la capitale économique. Le Conseil économique et social est à Liège. Mons est la capitale culturelle. Verviers est la capitale de l’eau.

La grève du siècle

Certains disent que la Wallonie n’a pas vraiment de centre. Que la Wallonie n’est qu’un ensemble de sous-régions et qu’il n’y pas d’identité wallonne.
On ne pouvait pas dire la même chose en 1960-1961. C’était la grande grève générale de l’hiver 1960-1961, appelée aussi « la grève du siècle ». A l’époque, le Congo venait juste d’être indépendant (en juin 1960). Et, depuis quelques années, l’économie belge allait déjà moins bien. Le gouvernement belge voulait redresser le budget de l’Etat. Pour cela, il avait notamment prévu de diminuer les budgets sociaux. En 60-61, un peu partout dans le pays, les travailleurs se sont mis en grève : les cheminots et les fonctionnaires fonctionnaires personnes qui travaillent pour l’Etat des services publics, et beaucoup de travailleurs d’entreprises privées… Mais c’est surtout en Wallonie et dans les centres industriels de Charleroi et de Liège que la grève a été la plus forte. Et très vite, la grève est devenue le symbole symbole Personne ou chose qui représente bien un sentiment, une idée, qui sert d’exemple du combat wallon.

La Wallonie rattrapée par la Flandre

Les syndicalistes, les hommes de gauche et les militants wallons veulent alors une Wallonie plus autonome. On parle de « fédéralisme et réformes de structures ». On veut limiter le pouvoir des grosses entreprises financières, créer des outils publics régionaux pour réorienter l’économie, démocratiser la vie des entreprises privées et publiques. Mais la grève sera un échec.
C’est aussi vers cette époque que la Flandre rattrape l’économie wallonne. L’avance économique de la Flandre va augmenter dans les années 1960 et 1970. En 1970, les communautés seront créées. Mais la division du pays en Régions ne commence qu’en 1980.

Plan Marshall... 4.0

Les temps ont changé. On n’en est plus aux « réformes de structure » des années 1960. En 2005, la Région wallonne a lancé les actions à faire en priorité pour l’avenir wallon. On l’a appelé le Plan Marshall. Et aujourd’hui, on en est au 4e plan, le Plan Marshall 4.0. C’est un budget de 2,9 milliards d’euros sur la période 2015-2019 pour construire une politique industrielle adaptée à notre temps et développer l’économie wallonne.

Plan Marshall


Auteur : Thierry Verhoeven
Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


En plus des élections, il faudrait faire des référendums

Clôture du précédent sondage "Les jeunes ont bien eu raison de « brosser »...", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2019 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de