Liberté, Egalité, FraterniTuche 


Le 30 avril 2019 | Mise en ligne : Thierry Verhoeven

Sorti en 2018, le film Les Tuche 3 a eu un énorme succès : 5,6 millions de tickets d’entrée vendus en France ! Dans le film, Jeff Tuche devient président de la République malgré lui. Il débarque avec sa famille à l’Elysée. Des gens d’en bas à la place des gens d’en haut, pour une fois. C’est le choc des cultures et des modes de vie. Mais de qui se moque-t-on dans ce film ? Des gens du peuple qui sont caricaturés ? Des gens de l’élite qui sont montrés méprisants et ridicules ? A vous de voir...


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Téléchargez notre exploitation pédagogique en bas d’article

Liberté, Égalité, Fraternité est la belle devise devise formule brève qui indique une règle, une pensée de la République française. Dans le film Les Tuche 3, Jeff Tuche est élu président de la République avec pour devise Liberté, Égalité, FraterniTuche ! On voit l’écart entre les deux et on imagine ce que va donner le film : une comédie, une grosse comédie. Et on n’est pas déçu. Évidemment, dans la grosse comédie, on exagère, on fait de la caricature caricature dessin, image, texte, qui exagèrent un trait physique, le caractère, les habitudes de personnes dans le but de faire rire. , on pousse le comique très loin, peut-être trop loin ?

Gens d’en bas, gens d’en haut

Certains voient Les Tuche 3 comme un film vulgaire où l’on se moque des pauvres, des chômeurs, des petites gens. Et ça, ça ne fait pas rire. Mais d’autres voient dans Les Tuche 3 la victoire des gens d’en bas contre les gens d’en haut. Car c’est de l’élite dont on se moque, disent-ils. En tout cas, Les Tuche 3 est un film qui divise, qui ne laisse pas indifférent.

Tuche dans son village perdu

Ce film pourrait donc être la revanche des petits, des gens d’en bas contre l’élite, les politiques. Un film presque anarchiste anarchiste qui rejette l’autorité et les règles sociales établies . Voyons un peu. Jeff Tuche est maire de Bouzolles, un petit village perdu en France. Il se réjouit de l’arrivée du TGV dans son village, mais il a mal lu le journal. Le TGV ne fait que passer par Bouzolles, il ne s’arrête pas à la petite gare. Déçu et fâché, Jeff Tuche ne veut pas que son village reste isolé et perdu, il tente de joindre par téléphone le président de la République. Sans succès.

Tuche à l’Elysée

Jeff Tuche décide alors de se présenter aux élections présidentielles. Il pense qu’être candidat, c’est un bon moyen de se faire entendre et de faire connaitre son petit village. Mais il n’a pas du tout envie de devenir président et il croit n’avoir aucune chance d’être élu. A la surprise générale, il gagne les élections et devient président de la République. Voilà le début du film Les Tuche 3. Jeff Tuche s’installe à l’Elysée avec toute sa famille. Et la folie commence.

Frites, sauce samouraï

Escortés par les motards de la garde républicaine, les Tuche débarquent à l’Elysée dans leur vieux break Renault. Quand on leur fait visiter le Palais de l’Elysée, ils font le petit train dans les couloirs. Pas question pour eux d’abandonner leur mode de vie d’avant. Jeff Tuche se balade en short et en baskets. Sa femme Cathy continue à faire ses lessives et dérange le Conseil des ministres en passant avec sa manne à linge. Elle va toujours faire ses courses au supermarché. Et la grand-mère surnommée « mamie Suze » parce qu’évidemment elle adore cet apéritif, est sans doute la plus déjantée de la famille. Une famille qui ne renonce pas à son plat quotidien : des frites à la sauce samouraï, car comme dit Jeff Tuche, « c’est de la sauce qui pique, qui pique, qui pique… »

Tuche sera-t-il dupe dupe une personne trompée, à qui on a fait croire le faux pour le vrai  ?

Et la politique dans tout cela ? Jeff Tuche, président, doit quand même gouverner la France. Et des idées, il en a, il les écrit sur des petits papiers, il les met dans sa ceinture « banane » qu’il emporte partout. Les Tuche sont gentils, très gentils, très naïfs, trop naïfs. On croyait qu’avec leur folie, ils allaient bouleverser le système politique, faire une sorte de révolution. Mais l’ancien président, ses amis politiques et économiques semblent gagner la partie. Jeff Tuche va-t-il se faire duper duper tromper , faire prendre à quelqu’un le faux pour le vrai  ? Et bien non…

Liberté, Égalité, Fraternité

Le fils Donald Tuche, le surdoué de la famille, a l’idée de faire payer les grands patrons pour relancer l’économie. Comme les patrons refusent, le président Jeff Tuche se met en grève et appelle les Français à le soutenir.
Dans la scène finale, les Tuche et les autres « gens d’en bas » fraternisent dans le parc de l’Elysée. Sorti en 2018, Les Tuche 3 rappelle de façon étrange l’actualité…. Les Tuche 3 ? Un film qui pique, qui pique, qui pique !

L’ exploitation pédagogique

OpenDocument Text - 950.2 ko

Sa correction

OpenDocument Text - 14.5 ko

Bande annonce officielle du film Les Tuche 3


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


En plus des élections, il faudrait faire des référendums

Clôture du précédent sondage "Les jeunes ont bien eu raison de « brosser »...", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2019 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de