A la bibliothèque


 Articles Le 27 novembre 2010 | |  19 messages

Lire ! Pour beaucoup, c’est un plaisir, une détente. Pour d’autres, c’est tellement difficile que ça leur complique la vie de tous les jours… Lire pour certains c’est un problème, un manque. Une difficulté qu’ils tentent de surmonter en suivant des cours de français ou d’alphabétisation. Comment amener ces publics peu lecteurs à découvrir le plaisir de lire ? Les bibliothèques publiques ont plein d’idées pour ça.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Nous sommes à la Bibliothèque Arthur Rimbaud de Charleroi. Aujourd’hui, comme souvent, Clara affute ses bouquins dans le coin lecture de la bibliothèque. Un coin qui fait penser à un tipi géant ou à une de ces cabanes que nous avons construites lors de nos étés d’enfance. Un coin douillet où l’on peut s’installer confortablement contre un gros coussin ou sous une couverture toute douce… Pour écouter une histoire… Aujourd’hui, Clara ne reçoit pas une classe de primaires, ni d’ados du secondaire. Elle s’apprête à recevoir un groupe de 7 adultes en formation à la FUNOC FUNOC Formation pour l’université ouverte de Charleroi . Ces adultes suivent des cours de français ou d’alphabétisation à la FUNOC. Ils sont belges ou étrangers. Pour la plupart, ils n’ont jamais mis les pieds dans une bibliothèque publique.

La bibliothèque, un lieu public

Il est 14 heures. Le groupe attendu arrive. Ils sont sept : quatre étrangers dont la langue maternelle n’est pas le français. Ils suivent des cours de français oral. Et trois Belges qui sont sortis de l’école sans avoir appris à lire couramment. Pour cette première fois, ces sept stagiaires sont accompagnés par leur formatrice. Ils sont tout intimidés par ce lieu nouveau, ce temple de la lecture où ils ont l’impression qu’ils sont de trop. Clara leur laisse un moment pour faire connaissance avec les lieux. Alors, ils flânent un peu, observent les livres, rangés soigneusement sur les étagères, Ils ne comprennent pas grand chose au classement, aux genres, aux titres. Mais ils repèrent un titre, une couverture attirante… Une biographie ou un livre de cuisine…Alors Clara les guide, leur explique le prêt, un peu le classement, le genre de livres que l’on peut trouver dans une bibliothèque … Elle leur fait découvrir pas à pas ce lieu qui est aussi à eux… Car les bibliothèques sont des lieux publics. Le but de Clara et de ses collègues est d’ouvrir toutes grandes les portes de ce lieu à celles et ceux qui n’y entreraient pas spontanément.

Voyage immobile au cœur des livres

Une fois les lieux découverts, il reste à entrer dans le vif du sujet : les livres qu’est-ce qu’on peut bien y trouver ? Comment lire peut-il être un plaisir ? Clara invite les stagiaires à s’installer confortablement… pour écouter une histoire… Pendant une demi-heure, Clara va les amener au cœur des livres. Pas à pas, en les tenant par la main. Elle va leur offrir le plaisir rare d’une lecture à voix haute. Elle a choisi, pour ce voyage immobile une histoire qui leur ressemble, qui les fera réfléchir ou rêver… Un livre qui parle d’eux de leurs voyages, de leurs histoires, de leurs vies, …

Une fois le livre refermé et la parenthèse magique évanouie, certains vont emprunter un livre… Mais une fois le livre rendu, reviendront-ils seuls à la bibliothèque ? La plupart reviendront… souvent avec leurs enfants. Pour leurs enfants, ils sont prêts à pousser la porte de la bibliothèque sans la formatrice. Fiers d’offrir en cadeau à leurs enfants le monde des livres. Un monde qui vient de s’ouvrir à eux… Et qu’ils veulent à leur tour ouvrir à leurs enfants…

Lydia Magnoni

Plus d’infos :
Bibliothèque Arthur Rimbaud
Bld Defontaine, 35 6000 Charleroi
Tél. : 071/31.58.89
Adresses et horaire des bibliothèques de Charleroi
Les bibliothèques publiques en Communauté française de Belgique 


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Vos commentaires

  • feng yuan

    Le 2 décembre 2010 à 02:32

    La texte est difficile a comprendre.Je ne sais pas beaucoup de vocabulaire.

    Répondre à ce message

  • feng yuan

    Le 2 décembre 2010 à 02:32

    La texte est difficile a comprendre.Je ne sais pas beaucoup de vocabulaire.

    Répondre à ce message

  • wu chun yang

    Le 1er décembre 2010 à 14:25

    Je lis cet article.Je connais le role de bibliotheque.Dans le bibliotheque,je lis des livres.Je vas le bibliotheque le semadi matin.Le texte est un peu difficle pour moi.mais,je trouve apprendre beaucoup la sience dans le bibliotheque.

    Répondre à ce message

  • wu chun yang

    Le 1er décembre 2010 à 14:25

    Je lis cet article.Je connais le role de bibliotheque.Dans le bibliotheque,je lis des livres.Je vas le bibliotheque le semadi matin.Le texte est un peu difficle pour moi.mais,je trouve apprendre beaucoup la sience dans le bibliotheque.

    Répondre à ce message

  • handong

    Le 1er décembre 2010 à 13:28

    En lisant cet article, je comprends le rôle de la bibliothèque. Il a été bon pour nous. Nous pouvons apprendre beaucoup de connaissances. Nous devons aussi aller à la bibliothèque et lisons des livres. Il a un peu difficle. Je dois utiliser le dictionnaire pour comprendre le sens due article. Mais, j’apprends beaucoup de nouveaux mots.

    Répondre à ce message

  • leo liu chang

    Le 1er décembre 2010 à 13:27

    Je lis un texte lundi matin.mai il n y a pas de blank pour critique
    donc je ecris sous le texte. Le texte s’appelle le guide du bruxelles vert. C’est un texte qui presante la vie dans bruxelles. La vie de la préservation de l’environnement. Et puis je sais le beaute de bruxelles et le desir de les personnes de bruxelles. j’aime le texte beaucoup. Merci !

    Répondre à ce message

  • Groupe 3 Mu Di

    Le 29 novembre 2010 à 02:50

    Sur l’article,j’apprends:pour beaucoup,la bibliothèque est un endroit intéressant et usile.Lire ,c’est un paisir et in détente pour eux.Mais pour l’autres,la bibliothèque n’est pas charmente parce que il y a certains que peux être n’aimer pas lire.
    À la Bibliothèque Arthur Rimbaud de Charleroi,aujourd’hui,il y a sept personnes:quatre étrangers et trois étudiants belges.Ils sont nouveaux stagiaires .Ils ont une formatrice.
    La plupart reviendront souvent avec leurs enfants,je trouve que c’est très importante parce que les enfants ont besoin de comprendre l’importance des livres.
    Je trouve que cet article est un peu difficile pour moi ,mais je comprends des parts de lui.
    Pour moi,j’aime la bibliothèque,je peux apprendre beaucoup de choses dans elle.C’est très bien !

    Répondre à ce message

  • zou xiaoming

    Le 29 novembre 2010 à 01:39

    Il un peu difficile,je ne comprends pas bien.

    Répondre à ce message

  • zou xiaoming

    Le 29 novembre 2010 à 01:39

    Il un peu difficile,je ne comprends pas bien.

    Répondre à ce message

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Il faut bloquer le prix des loyers

Clôture du précédent sondage "Pour vous, la Belgique, c’est avant tout", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2022 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de