Le roi-gille couronné


Le 1er décembre 2003 | |  10 messages


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

En 2004, le Carnaval de Binche se déroulera les 22, 23 et 24 février. Mais
en ce mois de novembre 2003, la ville de Binche était déjà en effervescence.
Printemps précoce ? Mieux que ça : le 7 novembre, le carnaval de Binche était
proclamé chef d’oeuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité.


Photo : Daniel Happillon©SOFAM

C’est Koïchiru Matsura, directeur général de l’UNESCO qui a officiellement
proclamé ce résultat le 7 novembre. L’UNESCO est une organisation de l’ONU ONU Organisation des Nations unies, presque tous les Etats du monde sont à l’ONU. L’ONU a été créée pour défendre le droit international, la justice, la sécurité et la paix.
pour l’éducation, la science et la culture créée en 1945. Elle a pour objectif
de "construire la paix dans l’esprit des hommes", en travaillant dans les domaines
de l’éducation, des sciences naturelles, des sciences sociales, de la communication,
de l’information et de la culture. Une des actions de l’UNESCO dans le domaine
de la culture est de faire la liste des chefs d’oeuvre qui constituent le patrimoine
culturel commun à toute l’humanité. Généralement, l’UNESCO désigne comme chefs
d’oeuvre du patrimoine mondial, des momunents et des sites.

Des chefs d’oeuvre immatériels


Photo : Daniel Happillon©SOFAM

Mais une Charte internationale de l’UNESCO a établi qu’il existe d’autres
formes de chefs d’oeuvre : des richesses culturelles que l’on ne peut pas toucher.
Ces richesses impalpables constituent ce que l’on appelle le patrimoine oral
et immatériel de l’humanité. Il existe deux types de chefs d’oeuvre dans cette
catégorie : les espaces culturels et les formes d’expression culturelle traditionnelle.

C’est à cette deuxième catégorie qu’appartient le Carnaval de Binche. Dans
cette catégorie, on trouve aussi des chants traditionnels, des danses, des
coutumes propres à une communauté locale, des rites et des croyances mythologiques

C’est la deuxième fois que l’UNESCO distingue des chefs d’oeuvre parmi ce
patrimoine particulier. Elle l’avait fait pour la première fois en 2001. Cette
année-là, l’UNESCO avait distingué 19 chefs d’oeuvre du patrimoine oral et
immatériel. Parmi ceux-ci, le carnaval d’Oruro en Bolivie, le théâtre de marionnettes
sicilien Opera dei Pupi, ainsi que les espaces culturels de Sosso-Bala en Guinée,
et de celui de la place Jemaa el Fna à Marrakech, au Maroc.

Le 7 novembre 2003, 28 chefs-doeuvre du patrimoine oral et immatériel ont
été désignés parmi 56 candidatures, soumises par des Etats membres de l’UNESCO.
Et le carnaval de Binche faisait partie des lauréats.

Carnaval, origines rêvées

D’après la légende, le Carnaval de Binche remonterait à 1549. Le premier carnaval
aurait été donné à Binche par Marie de Hongrie. Celle-ci avait, dit-on, donné
sept jours de fêtes fastueuses en l’honneur de la visite de son frère, Charles
Quint, à Binche. Charles Quint était alors empereur de l’Empire Romain Germanique.
Il était en visite à Binche avec son fils Philippe II et toute sa cour espagnole.
Ces origines espagnoles expliqueraient le costume traditionnel du gille. Celui-ci
serait inspiré du costume des Incas, un peuple conquis par les Conquistadores,
les explorateurs espagnols revenus d’Amérique. Et le nom du gille viendrait
du prénom Gil, très répandu en Espagne.

La légende dit que Marie de Hongrie aurait tellement ébloui ses visiteurs
espagnols que depuis, un proverbe espagnol dit "Mas Bravas que las Fiestas
de Bains", ce qui veut dire qu’il n’existe pas de plus belles fête qu’à Binche.

Carnaval, origines réelles

Mais la réalité de l’origine du carnaval est peut-être un peu différente.
Le carnaval serait en fait, plus ancien. On parle déjà d’un carnaval de Binche
en 1395. On le nommait alors Quaresmiaux ou Caresmiaux et on parlait déjà de
Cras dimenche (Dimanche Gras). A cette époque, on organisait des Grands feux
dans toute la Wallonie et même dans d’autres régions d’Europe. Le carnaval
pourrait même remonter plus loin encore, aux fêtes païennes qui célébraient
le renouveau du printemps.

Ces fêtes avaient pour but de chasser le mauvais esprit, en faisant appel
à des forces magiques. Par la danse et par l’offrande, on assurait la fertilité
des terres et la fécondités des femmes.

Aujourd’hui à Binche, le carnaval se déroule selon des rites qui se transmettent
de génération en génération. Les festivités du carnaval ne se bornent pas aux
trois jours-Gras. Elles commencent six semaines avant ces dates. Pendant les
six semaines qui précèdent le carnaval, la fête se prépare. Ces préparations
sont des répétitions de batteries, des soumonces, des bals, ou encore la Nuit
des Trouilles de Nouilles.

C’est l’ensemble de ces traditions typiques de la Ville de Binche que l’UNESCO
a voulu protéger en les inscrivant au Patrimoine de l’Humanité.

Nicolas Simon


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Vos commentaires

  • Audrey

    Le 14 février 2006 à 20:06

    Je trouve que le carnaval de Binche est chouette à aller voir car j’adore quand ils lancent les oranges et quand ça éclate sur les vitres des maisons.Chaque année j’y vais pour m’amuser un petit peu et pour attraper les oranges.J’en ai même reçue une dans la figure.

    Répondre à ce message

  • 1 gille

    Le 29 décembre 2005 à 10:39

    La taverne est recommandée pour tous sauf pour les Gilles,car ils ne veulent pas nous recevoir,donc ce n’est surement pas la que vous trouverez l’esprit du carnaval,mais bien de discothèque.

    Répondre à ce message

  • DUCH

    Le 6 août 2005 à 15:07

    LA TAVERNE BINCHOISE....CA DOIT ETRE LE SEUL CAFE DE BINCHE QUI M A SORTI DE SON ETABLISSEMENT AVEC UN TUYAU D ARROSAGE... NON PAS VIOLEMENT MAIS AMICALEMENT. ILS VOULAIENT FERMER POUR ALLER COUCHER MAIS PAS MOI.. JE ME MARRAIS TROP BIEN... ALLEZ Y LORS D UNE SOIREE OU DU CARNAVAL, VOUS N EN SEREZ PAS DECU....

    Répondre à ce message

  • ISABELLE

    Le 22 février 2005 à 09:29

    que de critiques gratuites ....... La taverne est un
    endroit formidable ....... J’y vais toutes les semaines, les gens y sont vraiment sympa, la restauration délicieuse ....... je le recommande ...
    seulement il est vrai que pendant le carnaval je n’y vais pas ....... je ne le déconseille pas pour autant
    Il y a d’autres endroit plus calme moins jeune ....
    Il faut les choisir c’est tout ...... mais pas critiquer ! ! ! !
    A bon entendeur

    Répondre à ce message

  • Anonyme

    Le 21 février 2005 à 18:18

    cella fait maintenant 10 annees consecutives que je me rend a cette endroit avec ma femme et des amis la securite est de vigueur, les consommmations abordables et l ambiance fabuleuse. si vous n avez 1.5 E pour une biere restez chez vous.

    Répondre à ce message

  • Une autre Binchou

    Le 21 février 2005 à 17:34

    Je confirme cet avis qui me semble tout à fait logique et comme notre autre ami Binchou, je déconseille LA TAVERNE BINCHOISE !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Un ami qui vous veut du bien !

    Le 21 février 2005 à 17:34

    ok ok OK LE folkore est magnifique ainsi que les lieux de breuvages je suis désoler mais pour moi la taverne binchoise est un endroit vivement conseillé nous ne citerons certainement pas d’autres établissement mais ce k-fé est certainement l’un des plus réputé pour son amusement y compris que pour son acceuil...celui qui déconseil ce café est nul part soit il s’est fait sortir lors de l’une de soirée soit il favorise un autre café...Ami clubber la taverne binchoise lors du carnaval c’est unvrais régale soyez nombreux ce dimanche 06 février pour une ambiance assurée

    HOUSE TRANCE DANCE TECHNO HAPPYHOUSE RETROHOUSE au programme ainisi qu’un peu de commercial bien sure ;-)

    Au plaisir de vous y voir ;-)

    Répondre à ce message

  • Un Binchou

    Le 21 février 2005 à 17:34

    Ce carnaval est totalement et tout à fait immanquable. Il est un lieu de rencontre exceptionnel exceptionnel qui est rare, pas dans les habitudes , un endroit où l’on s’amuse comme des petits fous. Malheureusement, une seule chose à déplorer : LE PRIX DE LA BIERE. Ce tendre et si cher plaisir belge qui, à Binche, lors du carnaval, nous coute si cher ... ( 1,50€ la chope, SAUF au cabaret ST Jacques ).... Heureusement que le folklore folklore culture, habitudes, liées à un groupe d’individus particulier ou à un événement particulier. Exemple : le folklore du carnaval. binchou nous prend toujours autant aux trippes ... Cela vaut la peine de se lever à 4h le mardi !!!! Vous ne serez pas déçus !!!

    PS PS Parti socialiste  : l’endroit déconseillé : LA TAVERNE BINCHOISE !!!!!

    Répondre à ce message

  • Une binchoise

    Le 21 février 2005 à 17:34

    Le carnaval de Binche est l’un des plus beau carnaval au monde. Et son entrée dans l’UNESCO en est la preuve.
    Tout y est. Ambiance, folie, hamburgers, ...
    Quant à l’endroit à déconseillé sûrement pas la taverne binchoise.
    Le personnel est super sympa, l’ambiance y est assurée. La preuve, des files d’attente devant la taverne. Bien sûr quand on veut de la musique de "tatayoyo", c’est ailleurs qu’il faut aller.

    Répondre à ce message

  • encore une binchoise qui participe depuis 20 ans au carnaval

    Le 21 février 2005 à 17:34

    en lisant vos commentaires, je suis tout à fait contre le fait que vous déconseillez la taverne binchoise comme endroit. pour moi, c’est bien le seul et l’unique lieu à recommander ! que se soit pour l’ambiance mais aussi pour le personnel trop sympa ! si vous voulez des preuves allez sur le site www.newsound.fr.nr............... parole d’une binchoise plus que trentenaire !

    Répondre à ce message

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Pour vous, les riches sont de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres.

Clôture du précédent sondage "Pour vous internet, c’est plutôt", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2021 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de