Plus de pub en soirée


Le 5 janvier 2009 | |  4 messages


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Bouleversements en vue dans nos soirées télé. A partir de ce lundi 5 janvier, il n’y aura plus de publicités sur les chaînes publiques françaises à partir de 20 heures.

La longue suite de pubs, juste après le journal de 20H00, va disparaître : France2 et France3 vont donc commencer leurs soirées plus tôt : à 20 heures 35 au lieu de 20 heures 50. Et sur les chaînes privées, que se passera-t-il ? M6 va lui aussi commencer plus tôt, comme les chaînes publiques. TF1 ne change rien à son horaire…

Pourquoi ces changements ? Tout est parti d’une idée du Président Sarkozy. Il y a un an, il a annoncé dans un discours qu’il voulait supprimer la pub sur les chaînes publiques françaises. Le but avoué : libérer les chaînes publiques des contraintes de l’audience et leur permettre de faire plus de programmes culturels.

La perte de recettes des chaînes publiques serait compensée par 2 nouvelles taxes : une taxe sur Internet et une taxe sur les recettes publicitaires des chaînes privées.

Cette idée du Président français a ensuite été reprise dans un projet de loi de réforme de l’audiovisuel public présenté par Christine Albanel, la Ministre de la Culture et de la Communication. Ce projet a été adopté par l’Assemblée nationale française. A partir du 7 janvier, il sera examiné par le Sénat. Mais les chaînes publiques appliquent dès ce lundi, la principale mesure de ce décret décret loi  : supprimer la publicité sur les chaînes. Et la pub devrait avoir complètement disparu des chaînes publiques en 2011.

Ce projet de loi ne fait pas que des heureux. Il est presque sûr que les chaînes publiques recevront moins d’argent qu’avec la pub. De plus, les chaînes publiques dépendront entièrement du pouvoir politique pour leur budget. C’est grave. D’autant que le projet prévoit aussi que le président de la République nommera directement le patron de France Télévisions.

Au parlement, la gauche a violemment combattu cette réforme . Elle dit que le président veut transformer les chaînes publiques en un « office de radiotélévision sarkozyenne » qui lui serait tout dévoué. Elle dit aussi qu’il fait un cadeau à Martin Bouygues, l’actionnaire principal de TF1, qui est un ami d’enfance.

Alors que les chaînes publiques perdent leur publicité, les grandes chaînes privées pourront augmenter la durée des pubs de 6 à 9 minutes par heure. Elles pourront aussi bientôt introduire une deuxième coupure publicitaire dans les films. C’est un décret du 19 décembre dernier qui le prévoit. Mais il ne faudrait pas y voir un "cadeau" du gouvernement. Ce serait, paraît-il, une façon de compenser la crise économique.

Lydia Magnoni


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Vos commentaires

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Pour vous, la pandémie c’est avant tout

Clôture du précédent sondage "Avec le confinement, nous avons moins de droits. Cela vous inquiète", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2021 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de