60 territoires et zéro chômeur


Le 18 septembre 2020 | Mise en ligne : Thierry Verhoeven
Auteur : Thierry Verhoeven
|  1 messages

En France depuis 2017, il y a 10 territoires zéro chômeur de longue durée. Sur ces territoires des entreprises à but d’emploi engagent des personnes au chômage depuis plus d’un an. Et ça marche. Presque tous les députés français viennent d’ailleurs de voter une nouvelle loi pour étendre l’expérience. Il y aura bientôt 50 territoires zéro chômeur de longue durée en plus.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Presque tous les responsables politiques français sont d’accord sur le sujet. L’expérience des territoires zéro chômeur de longue durée doit être poursuivie et étendue. Depuis 2017, il y a 10 territoires concernés, il y en aura bientôt 50 de plus. La loi vient d’être votée. L’association ATD Quart monde ATD Quart monde ATD est l’abréviation de Agir Tous pour la dignité. Le Quart monde, c’est la partie de la population la plus défavorisée, la plus pauvre de la société. défend l’idée que même si des personnes ne trouvent pas d’emploi dans une entreprise « classique », ces personnes sont capables de travailler. ATD Quart monde lutte contre la pauvreté et la misère depuis presque 60 ans. L’association connait donc bien les réalités de terrain. En matière d’emploi, ATD Quart Monde fait 3 constats simples.


1er constat

Personne n’est inemployable. Celles et ceux qui sont au chômage, même depuis longtemps, ont des savoirs-faire et des compétences. Ils peuvent travailler si l’emploi est adapté à ce qu’ils sont capables de faire.

2e constat

Il y a du travail. Beaucoup de besoins de la société ne sont pas rencontrés.

3e constat

Il y a de l’argent. Une personne au chômage de longue durée coute de l’argent. Il reçoit des indemnités. Il faut gérer son dossier, l’accompagner dans sa recherche d’emploi. Il y a l’argent versé et aussi le manque à gagner puisque, par exemple, un chômeur paie rarement des impôts, etc. Cet argent peut servir à créer des emplois.

A but d’emploi et à but social

En France, on estime qu’un chômeur de longue durée coute 18.000 euros par an à l’Etat. L’Etat transfère donc cet argent aux entreprises à but d’emploi. On les appelle ainsi parce qu’elles sont là avant tout pour créer de l’emploi pas pour faire des bénéfices. L’objectif est quand même qu’elles deviennent petit à petit rentables. Ce sont aussi des entreprises à but social puisqu’elles répondent à des besoins d’une population sur un territoire. Ces entreprises peuvent être, entre autres, des entreprises d’épicerie sociale, de soutien scolaire, de bibliothèque itinérante, de livraison.

Plus de 1.000 emplois

En France, le projet fonctionne vraiment depuis 2017 dans 10 territoires que l’on peut même appeler des micro territoires. « Micro » parce que ces entreprises sont là pour rencontrer des besoins de proximité, de quartiers, de villages, de très petites villes. Depuis 2017, 1.112 personnes ont ainsi trouvé un emploi sur les 10 territoires. Ce n’est pas si mal. C’est en tout cas ce que trouvent les députés français puisqu’ils ont presque tous voté pour 50 nouveaux territoires zéro chômeur de longue durée.

Les grincheux grincheux Râleur, grognon, mécontent et les gauchistes gauchistes personnes et mouvements de gauche qui ont des positions extrêmes au nom de grandes théories. Mot négatif inventé par les gens de gauche pour appeler ceux qui refusent de voir la réalité politique et sociale et donc qui ne servent pas les luttes.

Il y a évidemment des gens grincheux qui trouvent que ces microprojets sur des microterritoires sont une goutte d’eau dans l’océan : 1.112 emplois créés alors qu’il y a des millions de chômeurs. Il y a évidemment les gauchistes qui veulent tout de suite des solutions plus radicales comme la réduction collective du temps de travail. Ils trouvent que l’expérience ne contente que quelques-uns et sert le pouvoir. On leur répondra : « territoire zéro chômeur » met dignement à l’emploi des personnes et offre des services à des populations locales en difficulté.

Le sourire de la guide

Et terminons par une anecdote. Il y a quelques mois, j’ai parcouru un Territoire zéro chômeur de longue durée. J’avais pour guide une dame d’une cinquantaine d’années. Avant d’être engagée dans l’entreprise de Territoire zéro chômeur, elle était ouvrière au chômage. A l’engagement, on lui a demandé ce qu’elle savait faire, ce qu’elle avait envie de faire. Elle a répondu qu’elle avait toujours aimé écrire et qu’elle avait fait du théâtre amateur. Elle a été engagée comme responsable de la communication de ce Territoire zéro chômeur de longue durée. Quand on me parle en bien ou en mal de Territoire zéro chômeur de longue durée, je revois toujours le visage souriant de ma guide toute épanouie.

Voir aussi notre article sur le projet Territoire zéro chômeur de longue durée à Charleroi Territoire zéro chômeur ? Sans blague...


Auteur : Thierry Verhoeven
Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Vos commentaires

  • AWAGBE GBEHANZIN

    Le 3 octobre à 15:14

    travaux rapides et grand spécialiste de l’AMOUR
    Retour rapide et définitif de l’être aimé : si votre ami(e) ou conjoint(e) vous a
    Quitté (e), il ou elle reviendra rapidement et définitivement auprès de vous !
    MARIAGE - FIDELITE - EXAMENS : permis de conduire, examens scolaires,
    Recherche d’emplois et entretiens de recrutement à l’embauche
    Résultats 100% garantis - efficacité en 3 jours
    Quelle que soit la nature de votre problème et de vos souhaits, n’hésitez pas à en parler et à vous vous renseigner gratuitement sur les modalités pratiques relatives à nos services. Pour cela, il vous suffit d’exposer
    brièvement votre situation, soit par mail soit par téléphone et de signifier vos coordonnées téléphoniques.

    Contacte maître GBEHANZIN AWAGBE
    Tel/whatsapp : +229 67054927
    Email : cabinet-voyance-astrologie@live.fr
    site web : https://rapideretouraffectif.wixsite.com/magie-amour
    site web : https://www.vaudou-occultes-retour-affectif.ca/accueil

    Répondre à ce message

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


A l’école, on n’apprend pas assez l’histoire de la colonisation du Congo belge

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2020 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de