Assange ? Un journaliste, ça dérange


Le 27 février 2020 | Mise en ligne : Thierry Verhoeven
Auteur : Thierry Verhoeven

Le journaliste Julian Assange est prisonnier au Royaume-Uni, mais il pourrait être extradé vers les États-Unis. Il y risque 175 ans de prison ! Il est accusé d’espionnage parce qu’il a révélé en 2010 des documents secrets américains sur les guerres en Afghanistan et en Irak. En fait, il a récolté et publié des informations sur des crimes et des bavures de l’armée américaine.

Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Julian Assange est un journaliste et un « pirate informatique ». Il est actuellement prisonnier au Royaume-Uni. Les États-Unis qui l’accusent d’espionnage le réclament pour le juger. Pourquoi ? Julian Assange a un site internet d’information appelé Wikileaks. En 2010, Wikileaks dévoile 500.000 documents confidentiels. Ces documents prouvent des crimes et des bavures de l’armée américaine pendant les guerres en Afghanistan et en Irak. Les documents remettent en cause les versions officielles données par l’armée et le gouvernement américains.

Un journaliste pas un espion

En révélant ces documents classés secrets, Julian Assange n’avait pas fait un travail d’espion, mais un travail de journaliste. Il avait confié les documents à 5 grands journaux. Entre autres, Le Monde en France et le New York Times aux États-Unis. Le site Wikileaks de Julian Assange et les journalistes des 5 grands journaux ont publié les documents en respectant les règles de journalisme et de déontologie. Par exemple, les noms de personnes qui auraient pu être mises en danger suite à la publication des documents ont été supprimés. Les faits révélés ont aussi évidemment été vérifiés.

Des document gênants

Les documents publiés ont fait un scandale mondial. Avec ces documents, on découvre des parties cachées de la politique américaine en Afghanistan, en Irak et la manière de traiter les prisonniers de guerre. Entre autres, une vidéo montre une bavure bavure Faute de la police ou de l’armée qui provoque des blessés ou des morts innocents de l’armée américaine à Bagdad en 2007. On voit un hélicoptère américain tirer et tuer une douzaine de civils, dont deux journalistes d’une célèbre agence de presse.

Question de démocratie

À l’époque, en 2010, les révélations de Jullian Assange ne plaisent pas au président Barack Obama, à l’armée et à l’administration américaine. Mais aux États-Unis, la loi protège fort la liberté d’expression et les journalistes. Finalement, ce n’est qu’en mai 2019 que les États-Unis inculpent Jullian Assange pour espionnage et réclament son extradition du Royaume-Uni. Les juges britanniques décideront en mai ou en juin. Si les juges décident d’extrader extrader livrer à un Etat une personne qui est poursuivie par la justice dans cet Etat Assange, cela veut dire que la justice accepte l’idée que révéler des documents qui prouvent des crimes de guerre des États est de l’espionnage. Si Julian Assange est extradé, ce sera une défaite pour le journalisme et une défaite pour la démocratie.

Une pétition pour que l’on abandonne les poursuites judiciaires contre Jullian Assange sur le site d’Amnesty International
JPEG - 31.6 ko
La page Facebook du comité belge pour Jullian Assange


Auteur : Thierry Verhoeven
Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Pour vous internet, c’est plutôt

Clôture du précédent sondage "Pour vous, la pandémie c’est avant tout", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2021 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de