#Balance ton quoi


Le 5 mai 2019 | Mise en ligne : Thierry Verhoeven
Auteur : Thierry Verhoeven

#Balance ton quoi, la chanson antisexiste d’Angèle ne manque ni d’humour ni d’audace. Une façon amusante de parler d’un sujet grave.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

En avril 2019, la chanteuse belge Angèle sort la chanson #Balance ton quoi . #Balance ton quoi rappelle le "Balance ton porc". En 2017, une Française a lancé le hashtag hashtag « mot-dièse », en français. Un mot (ou une suite de mots) précédé du signe dièse (#). Utilisé sur les réseaux sociaux, le hashtag est cliquable et permet donc de voir apparaître les autres messages postés sur le même thème. #balancetonporc sur Twitter. Un hashtag qui permet aux femmes de dénoncer l’homme qui a commis commis du verbe commettre, c’est faire quelque chose contre la loi : voler, tuer,... contre elle un acte plus ou moins grave, un acte qui peut aller d’une humiliation sexiste jusqu’à une agression sexuelle. Des milliers de femmes ont ainsi "balancé leur porc". Avec humour, Angèle reprend l’expression mais sans citer le mot porc . Reste que la chanson d’Angèle a beaucoup d’audace. C’est une chanson contre le sexisme, pour les droits et le respect des femmes. L’argent que la chanson rapportera sera versée à 2 associations féministes.

Le clip

Dans la 1ère séquence

On voit :
Angèle est debout habillée en princesse genre « Belle au bois dormant », mais bien réveillée. Elle caresse un petit chat. Une image de conte fée… Sauf qu’inscrit en forme de cœur sur sa robe, il y a en anglais un
« Va te faire foutre ». Sauf qu’on comprend avec les paroles que le chat est une allusion à la « chatte » de la femme. Et qu’Angèle marque la fin de cette séquence par un « doigt d’honneur ».

Au tribunal

On voit :
Dans une salle de tribunal des hommes, des femmes de toutes conditions, de toutes origines et de tous âges défilent devant le juge joué par la chanteuse Angèle. Ils sont condamnés à un stage d’éducation non-sexiste dans une académie où Angèle joue cette fois la prof.

A l’ ’Académie

On voit :

Une scène qui dénonce la « culture du viol ».
Une scène où les hommes sont obligés de courir en portant une fausse poitrine féminine.
Une scène qui dit que la femme a droit au respect peu importe les sous-vêtements qu’elle porte. C’est une allusion au fait qu’en Irlande l’avocate d’un violeur sur mineure avait affirmé que la victime portait un string et que c’était une preuve de son consentement.

Le clip se termine avec le beau gosse sexiste, l’acteur Pierre Niney, qui devient lui aussi professeur d’antisexisme. Comme le dit la chanson d’Angèle : "Un jour peut-être ça changera"

Les paroles

Ils parlent tous comme des animaux
De toutes les chattes ça parle mal
2018 j’sais pas c’qui t’faut
Mais je suis plus qu’un animal
J’ai vu qu’le rap est à la mode

Et qu’il marche mieux quand il est sale
Bah faudrait p’t’être casser les codes
Une fille qui l’ouvre ça serait normal

Balance ton quoi
Même si tu parles mal des filles je sais qu’au fond t’as compris
Balance ton quoi
Un jour peut-être ça changera
Balance ton quoi

Donc laisse-moi te chanter
D’aller te faire en... humhumhumhum
Ouais j’passerai pas à la radio
Parce que mes mots sont pas très beaux

Les gens me disent à demi-mot
Pour une fille belle t’es pas si bête

Pour une fille drôle t’es pas si laide
Tes parents et ton frère ça aide
Oh, tu parles de moi
C’est quoi ton problème ?
J’ai écrit rien qu’pour toi
Le plus beau des poèmes

Laisse-moi te chanter
D’aller te faire en... humhumhumhum
Ouais j’s’rai polie pour la télé
Mais va te faire en... humhumhumhum
Balance ton quoi
Balance ton quoi
Balance ton quoi

Un jour peut-être ça changera
Y’a plus d’respect dans la rue
Tu sais très bien quand t’abuses

Balance ton quoi
Balance ton quoi

Laisse-moi te chanter
D’aller te faire en... humhumhumhum
Ouais j’passerai pas à la radio
Parce que mes mots sont pas très beaux
Laisse-moi te chanter
D’aller te faire en... humhumhumhum
Ouais j’s’rai polie pour la télé
Mais va te faire en... humhumhumhum
Balance ton quoi
Balance ton quoi
Balance ton quoi

Même si tu parles mal des filles
Je sais qu’au fond t’as compris
Balance ton quoi

Un jour peut-être ça changera
Balance ton quoi

Une présentation et une explication complète du clip, cliquer ici


Auteur : Thierry Verhoeven
Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


A l’école, on n’apprend pas assez l’histoire de la colonisation du Congo belge

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2020 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de