C’est quand qu’on va où ?


Le 4 mars 2020 | Mise en ligne : Lydia Magnoni

Dans l’introduction de notre cahier "Lire, vivre cent vies" vous aurez peut-être reconnu les mots empruntés à Renaud pour parler de l’amour des livres.
Voici pour le plaisir et pour le contexte contexte Les circonstances, les conditions, les explications d’un événement, d’un fait, d’une action en entier le texte de la chanson. Et le clip...


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Je me suis chopé cinq cent lignes :
"Je ne dois pas parler en classe"
Ras le bol de la discipline !
Y en a marre c’est digoulasse !
C’est même pas moi qui parlais
Moi je répondais à Arthur
Qui me demandait, en anglais
Comment s’écrit No Future

Si on est punis pour ça
Alors je dis : "Halte à tout !"
Explique-moi, Papa
C’est quand qu’on va où ?

C’est quand même un peu galère
D’aller chaque jour au chagrin
Quand t’as tellement de gens sur Terre
Qui vont pointer chez "fous-rien"
Avec les devoirs à la maison
Je fais ma semaine de soixante heures
Non seulement pour pas un rond
Mais en plus pour finir chômeur !

Veulent me gaver comme une oie
Avec des matières indigestes
J’aurais oublié tout ça
Quand j’aurai appris tout le reste
Soulève un peu mon cartable
L’est lourd comme un cheval mort
Dix kilos d’indispensable
Théorèmes de Pythagore !

Si je dois avaler tout ça
Alors je dis : "Halte à tout !"
Explique-moi, Papa
C’est quand qu’on va où ?

L’essentiel à nous apprendre
C’est l’amour des livres qui fait
Que tu peux voyager de ta chambre
Autour de l’humanité

C’est l’amour de ton prochain
Même si c’est un beau salaud
La haine ça n’apporte rien
Pis elle viendra bien assez tôt

Si on nous apprend pas ça
Alors je dis : "Halte à tout !"
Explique-moi, Papa
C’est quand qu’on va où ?

Quand je serais grande je veux être heureuse
Savoir dessiner un peu
Savoir me servir d’une perceuse
Savoir allumer un feu
Jouer peut-être du violoncelle
Avoir une belle écriture
Pour écrire des mots rebelles
A faire tomber tous les murs !

Si l’école permet pas ça
Alors je dis : "Halte à tout !"
Explique-moi, Papa,
C’est quand qu’on va où ?

Tu dis que si les élections
Ça changeait vraiment la vie
Y a un bout de temps, mon colon colon personne qui a quitté son pays pour aller exploiter une terre ailleurs, y faire du commerce
Que voter ça serait interdit !

Ben si l’école ça rendait
Les hommes libres et égaux
Le gouvernement déciderait
Que c’est pas bon pour les marmots !

Si tu penses un peu comme moi
Alors dit : "Halte à tout"
Et maintenant, Papa
C’est quand qu’on va où ?

Si tu penses un peu comme moi
Alors dit : "Halte à tout"
Et maintenant, Papa
C’est quand qu’on va où ?

Source : LyricFind
Paroliers : Merlot Leclerc / Renaud Sechan
Paroles de C’est quand qu’on va où © Sony/ATV Music Publishing LLC, Mino Music


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


A l’école, on n’apprend pas assez l’histoire de la colonisation du Congo belge

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2020 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de