Comment est né le nazisme ?


Le 27 février 2020 | Auteur : Thierry Verhoeven

En 1933, Hitler et son parti nazi arrivent au pouvoir en Allemagne. Comment cela a-t-il été possible ? Geneviève Warland est historienne et philosophe, spécialiste de l’Allemagne. Elle raconte sur la chaîne belge RTBF, l’arrivée au pouvoir d’Hitler et du parti nazi. Nous avons simplifié son texte. En bas d’article, une petite vidéo de 4 minutes résume la marche d’Hitler vers le pouvoir.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Automne 1919 . Un ancien petit caporal entre dans un petit parti politique à Munich en Allemagne. C’est Adolf Hitler. Il devient vite le chef de ce parti et le transforme en parti nazi. Ce que veut Hitler : prendre le pouvoir, faire du peuple allemand un peuple de « race pure » et faire du 3e Reich un empire.

Le parti nazi

Hitler a été soldat pendant la Guerre 1914-1918. Comme beaucoup de soldats, il ne supporte pas la défaite de l’Allemagne et le fait que les Alliés Alliés Les pays qui se sont mis ensemble pour combattre l’Allemagne vainqueurs de la guerre humilient l’Allemagne après la défaite. Hitler va créer un parti politique : le parti ouvrier socialiste national allemand. On appelle plus simplement ce parti, le parti nazi. Les mots « ouvrier » et « socialiste » sont plutôt des prétextes. Peu d’ouvriers votent pour le parti nazi. Mais il a le soutien de la petite classe moyenne qui a peur des communistes. Hitler s’en prend aussi au grand capital capital ensemble des moyens financiers des entreprises et des actionnaires dominé selon lui par les banquiers juifs. Et Hitler se base et alimente l’antisémitisme antisémitisme racisme contre les juifs, agressivité contre les juifs, haine des juifs déjà présent en Allemagne.

Un antisémitisme

La tradition antisémite allemande n’est pas neuve. Elle existe déjà dans les années 1880 et elle se développe à cause de l’arrivée de juifs qui fuient les persécutions en Russie. On a donc en Allemagne 2 types de population juive. Il y a d’une part les juifs qui vivent en Allemagne depuis longtemps et qui se sentent profondément allemands. Ils sont plus ou moins acceptés par les Allemands non juifs. Et il y a d’autre part, de nouveaux immigrés juifs qui fuient les persécutions en Russie . Ces immigrés font des petits métiers. Les Allemands et même les juifs déjà installés se sentent menacés par l’arrivée de ces
« nouveaux ». juifs venus de l’est. Il y a de plus en plus de manifestations antisémites.

Haine des juifs

Durant une bonne partie des années 20, en Allemagne, il y a des grèves, des projets de révolution communiste, des assassinats d’hommes politiques. Il y a beaucoup de misère et de chômage. Les communistes proposent une autre société, une société meilleure. Une partie des Allemands ont peur des communistes et d’une révolution communiste. En 1923, Hitler et le parti nazi essaient de faire un coup d’État. C’est un échec. Hitler fait 1 an de prison. Pendant ce temps, il écrit son livre, son programme, Mon combat (Mein Kampf). Dans ce livre, il dit toute sa haine des juifs.

Les patrons avec Hitler

Des élites et des patrons allemands ont peur d’une révolution communiste et pour se défendre soutiennent le parti nazi d’Hitler. Plus tard, ce sont vraiment les grands patrons industriels qui soutiendront le parti nazi pour lutter contre le communisme, le bolchevisme.

Hitler au pouvoir

En 1929, un énorme krach boursier provoque une crise économique dans le monde entier. L’Allemagne est touchée durement par la crise. C’est le chômage et la misère pour beaucoup d’Allemands. Ce sera la chance d’Adolf Hitler et de son parti nazi. Il y a un climat de guerre civile. Hitler crée dans son parti la SS. C’est une milice milice troupe de citoyens qui renforce l’armée officielle, régulière très brutale et criminelle pour intimider et même éliminer les opposants au parti nazi. En 1933, Hitler est nommé chancelier, une sorte de premier ministre. Il crée tout de suite un régime de terreur. Il élimine tous les opposants politiques et les syndicats. Hitler devient le Führer, le chef de l’Allemagne. Il va entraîner le pays et le monde dans la guerre. Il va décider de la mort de millions d’innocents, hommes, femmes et enfants. Environ 11 millions de personnes, dont 5 à 6 millions de juifs y perdront la vie.


Auteur : Thierry Verhoeven
Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


A l’école, on n’apprend pas assez l’histoire de la colonisation du Congo belge

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2020 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de