Contre les violences faites aux femmes


Le 25 novembre 2021 | Mise en ligne : Thierry Verhoeven

Le 25 novembre, c'est la journée internationale pour la fin des violences contre les femmes. Viols, coups, harcèlement psychologique, mariages forcés, excisions. Les violences contre les femmes sont nombreuses. Cette journée est l'occasion de rappeler que les violences contre les femmes sont sans doute les violences les plus fréquentes dans le monde.

Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

La violence contre les femmes et les filles est l’une des violations des droits humains les plus fréquentes dans le monde. Ces violences sont aussi celles qui sont le moins signalées. Pourquoi ? Parce que souvent dans beaucoup de pays, ceux qui ont été violents contre les femmes ne sont pas ou très peu punis. Parce que souvent dans beaucoup de pays, il y a une loi du silence sur le sujet. Parce que souvent dans beaucoup de pays, les femmes et les jeunes filles ont un sentiment de honte parce qu’elles ne seront pas assez soutenues si elles dénoncent ces violences. C’est donc tout cela qu’il faut changer. Il faut aussi donner les moyens aux femmes de défendre leurs droits au quotidien. Il faut lutter pour l’égalité homme-femme

Toutes sortes de violences

La violence contre les femmes a plusieurs formes. Ce peut être des violences physiques, sexuelles ou psychologiques. En voici quelques exemples :
• La violence du mari, du conjoint, du partenaire intime (coups, violences psychologiques, viol conjugal, féminicide).
• La violence sexuelle et le harcèlement (viols, actes sexuels forcés, avances sexuelles non désirées, abus sexuels sur enfants, mariage forcé, harcèlement dans la rue, harcèlement sur les réseaux sociaux).
• Les femmes rendues esclaves ou prostituées.
• Les femmes mutilées sexuellement : l’enlèvement du clitoris par exemple.

Il y a encore beaucoup à faire pour lutter contre les violences faites aux femmes, mais on est sur la bonne voie. Par exemple, cette journée internationale est le lancement d’une campagne de 16 jours qui se termine le 10 décembre, jour anniversaire de la Déclaration des droits humains. Cela montre que l’on prend la lutte contre ces violences de plus en plus au sérieux.

A lire aussi nos articles :

  • Un article rappelle les différentes formes que peut prendre la violence et les domaines de la vie qu’elle peut toucher : Les femmes face aux violences

Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Pour vous, les riches sont de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres.

Clôture du précédent sondage "Pour vous internet, c’est plutôt", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2021 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de