Et le vainqueur est… Biden


Le 9 novembre 2020 | Mise en ligne : Lydia Magnoni
Auteur : Lydia Magnoni

Fin d’une élection à la présidence pleine de suspense aux Etats-Unis. Après une participation record, des résultats très serrés dans plusieurs Etats et une crise sanitaire qui a tout compliqué, on sait enfin que Joe Biden sera le 46e président des Etats-Unis à partir du 6 janvier prochain. Mais Trump, président sortant tarde à reconnaître sa défaite.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

PNG - 31.4 ko

Les Américains ont voté le mardi 3 novembre. Après chaque élection, c’est l’agence de presse Associated Press (AP) qui déclare le vainqueur. Mais cette fois, il a fallu attendre le samedi 7 novembre, 4 jours après le vote pour que l’agence de presse AP déclare Biden vainqueur. On comptait encore les bulletins de votes dans quatre états, mais Joe Biden ne pouvait plus être rattrapé par son adversaire.

Une élection très mouvementée

Joe Biden était le candidat démocrate. Il affrontait le président sortant : le républicain Donald Trump. Cette campagne présidentielle a été marquée par la crise du coronavirus qui a fait beaucoup de morts aux Etats-Unis. Joe Biden a pris cette crise très au sérieux. Par exemple, il a organisé ses meetings où le public restait dans sa voiture pour respecter la distanciation sociale. Il portait le masque en public…
Son adversaire Donald Trump a fait tout le contraire. Il minimise depuis le début la crise sanitaire. Par exemple, il a fait pression sur les gouverneurs qui prenaient des mesures de confinement confinement enfermement dans un certain espace . Donald Trump a aussi continué les meetings et les apparitions sans masque, comme en temps normal.
Dans ce cadre, il était logique que Joe Biden encourage ses électeurs à voter de préférence à distance, par correspondance. C’est ce qu’ils ont fait. Par contre, les électeurs de Donald Trump se sont déplacés dans les bureaux de vote.

L’illusion de la victoire

La présidentielle américaine est un vote indirect, à la mécanique compliquée. Pour devenir président, un des candidats doit remporter 270 voix de grands électeurs répartis dans les 51 états des Etats-Unis. Et ce vote peut réserver bien des surprises. Encore plus quand une partie des votes se passent par correspondance.
Ainsi, mardi, au soir de l’élection, dans 7 états, on n’avait dépouillé qu’une partie des bulletins de vote, Le président sortant, le républicain Donald Trump était en tête.

Lire aussi notre article Des électeurs plus grands que les autres

Sans attendre la fin du dépouillement, Donald Trump a déclaré qu’il avait gagné les élections. "Si vous comptez les votes légaux, j’ai gagné. Largement. Si vous comptez les votes illégaux, ils peuvent essayer de voler l’élection". Il a commencé à faire pression pour que l’on arrête de compter les bulletins par correspondance, qu’il appelle les votes illégaux. Il s’est mis à dénoncer sans preuve des fraudes qui en fait n’existent pas. Il a menacé de faire des procès. Il a appelé ses partisans à se mobiliser. Son attitude lui a valu plusieurs rappels à l’ordre, même de la part de personnalités politiques de son camp.

Un vote à distance favorable aux démocrates

Chaque Etat est libre d’organiser comme il le souhaite le décompte des votes. Certains Etats comptent les bulletins de vote à distance au fur et à mesure qu’ils arrivent. D’autres ne commencent à compter que le soir des élections.
Dans les 7 états qui comptaient encore le 4 novembre, plus on avançait dans le compte des bulletins par correspondance, plus l’avance de Donald Trump diminuait. Logique : la plupart des électeurs démocrates prennent le covid au sérieux et ont suivi les conseils de Joe Biden. La plupart des votes par correspondance sont donc favorables à Biden.
Les résultats ont commencé à arriver Nevada, Michigan, Georgie... Mais jusque samedi 7 novembre, la situation est restée incertaine. Ni Donald Trump ni Joe Biden n’avait remporté les 270 votes de grands électeurs, nécessaires pour gagner l’élection.
Enfin les résultats de la Pennsylvanie sont tombés. La Pennsylvanie vote républicain depuis 1992. Mais Joe Biden a remporté, de peu, les 20 grands électeurs de cet Etat. Il totalise donc 279 grands électeurs. Dès cet instant, on pouvait annoncer que Biden était élu président sans attendre les résultats complets dans les 4 derniers Etats. Donald Trump a déjà annoncé qu’il allait contester les résultats.

Voir aussi notre ligne du temps USA du vote au serment

La carte interactive des résultats en temps réel


Auteur : Lydia Magnoni
Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Une femme vice-présidente des Etats-Unis

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2020 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de