L’Australie, enfin un peu de pluie


Le 16 janvier 2020 | Mise en ligne : Thierry Verhoeven
Auteur : Verhoeven Thierry

Des dizaines de milliers de feux ont ravagé l’Australie depuis septembre 2019. Heureusement ces derniers jours, il pleut dans plusieurs des régions touchées par le feu et certains incendies s’éteignent. Mais ce n’est pas la fin des feux. Des feux énormes. La cause de ces feux : la chaleur, la sécheresse, les vents violents, des conditions météo extrêmes liées au réchauffement climatique.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Depuis septembre 2019, des milliers de feux ravagent l’Australie. 28 personnes sont mortes, des dizaines de milliers de personnes ont été déplacées pour échapper au feu, 2.000 maisons ont brûlé. Plus de 1 milliard d’animaux sont morts. Les incendies ont détruit plus de 100.000 km² de forêts, de brousse et de parcs nationaux naturels. Comment une telle catastrophe est-elle possible ?
L’Australie est située dans l’hémisphère sud de la Terre. Dans l’hémisphère sud, les saisons sont inversées. Nous sommes en hiver, mais en Australie, c’est l’été. Si les feux sont habituels en cette saison en Australie, des conditions météo extrêmes ont créé une véritable catastrophe. Tous les spécialistes ou presque sont d’accord : le réchauffement du climat joue un rôle dans les terribles incendies qui ont ravagé l’Australie. Explications.

Le pays

Chaque année, en été, il y a des incendies en Australie, mais cet été, les feux n’ont jamais été aussi nombreux. Pour mesurer la catastrophe, il faut d’abord voir la taille du pays. L’Australie est une île, c’est aussi un pays et un continent. C’est le 6e plus grand pays au monde (7.686.850 km²), l’Australie est 14 fois plus grande que la France et 2 fois plus grande que l’Europe. Il y a 25 millions d’habitants, mais seulement 3 habitants par km². Les Australiens vivent tous ou presque le long des côtes.
JPEG - 253.3 ko
Le climat

Chaque année, en été, il y a des feux de brousse et de forêts en Australie. Les feux enrichissent les sols, c’est aussi pour cela qu’il y a des végétaux et des animaux qui ne vivent qu’en Australie. Au centre du pays, il y a un grand désert, autour il y a la savane, et de grandes forêts.

JPEG - 100 ko

Où les feux sont-ils situés ?

Les feux prennent dans la forêt, la savane, la brousse. Ils se sont déclarés dans tous les États australiens, mais la Nouvelle-Galles-du-Sud est très durement touchée. Les déserts sont en grande partie au centre du pays, il y a donc surtout des feux sur les côtes, dans les zones où il y a de la végétation. Certaines des plus grandes villes ont été touchées, notamment Melbourne et Sydney.

JPEG - 79.3 ko

Le nombre de feux

Il y a avait plus de 80 000 feux sur le territoire australien en décembre 2019. 30 000 à la même période en 2017 et 2018. En 2014, 2015 et 2016, ce chiffre était autour de 10 000.

JPEG - 53.4 ko
Source : Nasa

Un été très chaud

L’Australie est située au sud de la planète, dans l’hémisphère sud. Dans l’hémisphère sud, les saisons sont inversées par rapport au nord. Ici, c’est l’hiver, là-bas, c’est l’été. Depuis plusieurs années, il fait de plus en plus chaud l’été en Australie et 2019 est l’année la plus chaude. En 2019, la température était de 1,5°C plus élevée que la moyenne de 1961 à 1990. Au mois de décembre, la température était même de 3,2°C plus haute que cette moyenne. Il y a eu un jour de record de température pour le mois de décembre : 49,9°C !

Comment lire ce graphique ? Le "0" est la moyenne de température en Australie entre 1961 et 1990. (en réalité, c’est plus que "0" évidemment, mais c’est pour expliquer les changements d’année en année). Par exemple, en 2019, il a fait 1,52 °C de plus que lors d’une année ordinaire en Australie.
JPEG - 47 ko Source : Bureau météorologique d’Australie

La sècheresse

Depuis 3 ans, il y a une forte sècheresse en Australie et surtout l’année dernière. En 2019, il y a eu 40% de pluie en moins que d’habitude et dans certaines régions où les feux sont très violents, il y a eu jusqu’à 80% de pluie en moins en 2019.

Comment lire ce graphique ? Le "0" représente la moyenne des pluies tombées en Australie entre 1961 et 1990 (en réalité, c’est plus que "0" évidemment, mais c’est pour expliquer les changements d’année en année). Par exemple, en 2019, il a plu 187 mm de moins que pendant d’une année ordinaire en Australie.
JPEG - 47.4 ko
Source : Bureau météorologique d’Australie

Des vents très violents
Il faut ajouter à la chaleur et à la sécheresse des vents violents : des vents soufflant généralement de 35 à 50 km/heure dans les régions de feux avec des rafales de 90 ou 100 km/heure. Les vents "poussent" les feux : les feux se répandent plus vite et se rejoignent pour former un plus grand feu, impossible à éteindre.


Auteur : Verhoeven Thierry
Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Une femme vice-présidente des Etats-Unis

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2020 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de