Le bulletin, c’est comme un examen


Le 2 novembre 2020 | Mise en ligne : Thierry Verhoeven

Aux Etats-Unis, les bulletins de vote sont compliqués. Sur le même bulletin, il n’y a pas que les noms de Trump et de Biden, mais beaucoup d’autres noms. On ne vote pas que pour le président, mais aussi pour des députés, des sénateurs, des juges, des shérifs,... En plus, on donne son avis sur plusieurs sujets par référendum référendum consultation des citoyens qui doivent répondre par « oui » ou par « non » à une question posée par l’Etat . Pour bien voter, il faut donc être bien informé et malheureusement, ce n’est pas toujours le cas...


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Voici la 1ère partie du bulletin de vote de l’État du Mississipi
PNG - 386.9 ko

Voici la 2e partie du bulletin de vote de l’État du Mississipi

PNG - 307.5 ko

Vous voyez que ce n’est pas simple de voter aux États-Unis. Car on vote pour le président du pays, mais aussi pour les députés et pour des sénateurs. Ce sont des élections dont on parle moins. Et celles dont on parle encore moins, ce sont des élections pour des juges locaux ou des shérifs qui sont élus par la population. Le shérif que l’on voyait dans les films de « cowboys » est une sorte de ministre de l’ordre public sur son territoire.

Voici la 3e partie du bulletin de vote de l’État du Mississipi

PNG - 506.3 ko
On le voit, il y a en plus des référendums : on demande l’avis de la population sur différents sujets. Sur ce bulletin de l’Etat du Mississipi, il y a par exemple un référendum référendum consultation des citoyens qui doivent répondre par « oui » ou par « non » à une question posée par l’Etat pour changer le drapeau officiel de l’Etat. Certains Etats publient des guides de vote en plusieurs langues pour mieux informer les électeurs. Il y a aussi des associations.
Exemple d’informations pour le vote données en plusieurs langues par l’Etat de CaliforniePNG - 144 ko

Il n’y a pas que Trump et Biden comme candidats à la présidence

PNG - 520.4 ko

Regardons la 1ère colonne, on voit que chaque parti présente un candidat à la présidence et un candidat à la vice-présidence, c’est ce que l’on appelle le « ticket ». On voit qu’il n’y a pas que le parti démocrate et le parti républicain. Il y a aussi le parti libertarien et le parti vert. Et aussi plusieurs candidats indépendants qui se présentent dans certains Etats et pas dans d’autres. Le système électoral ne laisse aucune chance à un candidat d’un autre parti. En fait, il y a une vingtaine de partis politiques aux États-Unis. Mais ils ne représentent pas grand-chose. Aux États-Unis, le parti démocrate et le parti républicain dominent la vie politique.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Une femme vice-présidente des Etats-Unis

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2020 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de