Peu de mots et un Prix


 Articles |  Le fil de l’année 2021 >  Le fil de l’année >  Articles Le 29 novembre 2021 | Mise en ligne : Lydia Magnoni
Auteur : Lydia Magnoni

Début novembre, la Fédération Wallonie-Bruxelles a décerné ses prix littéraires. Ces prix mettent à l’honneur des auteurs belges. Cette année, le Prix de la première œuvre en littérature de jeunesse a été attribué à « Je connais peu de mots » d’Elisa Sartori.

Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Je connais peu de mots est ce que l’on appelle un "leporello leporello Un livre qui se déplie comme un accordéon. Ce nom vient de Leporello, le valet de Don Juan dans l’opéra de Mozart. Dans une scène, Leporello donne la liste des conquêtes féminines de Don Juan écrite sur des feuilles attachées entre elles. " ou livre accordéon. Il se déplie comme un accordéon grâce à une technique de pages pliées et collées entre elles. Je connais peu de mots compte 16 pages appelées planches. Et ces planches peuvent se lire à l’infini.

PNG - 858.3 ko

Elisa Sartori est l’autrice et l’illustratrice de ce leporello paru chez Cotcotcot Editions. Elle y raconte la joie et la fierté de pouvoir communiquer dans une nouvelle langue, même quand on n’en connaît que peu de mots. Et Elisa Sartori sait de quoi elle parle. D’origine italienne, elle a commencé ses études à l’académie des Beaux-Arts de Venise. Puis, elle est venue étudier à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles. Quand elle est arrivée en Belgique, elle ne connaissait pas le français . Et elle a dû l’apprendre. Pour elle, apprendre une nouvelle langue, c’est comme apprendre à nager… Le tout est de se jeter à l’eau, avec angoisse, mais avec joie… Et se sentir fière comme un enfant d’avoir appris, même si la technique n’est pas parfaite. Les enfants de 6 ans et plus liront ce livre avec plaisir. C’est un beau livre objet qui peut aussi réjouir les grands et servir aux personnes étrangères qui apprennent le français.

Le livre est vendu à 15,50 euros. Sur le site de l’éditeur Cotcotcot Editions, vous pouvez aussi obtenir gratuitement un cahier pédagogique, cliquer ici.

Les lauréats et lauréates des prix 2021

• Prix triennal de Littérature de jeunesse : Anne Herbauts
• Prix de la première oeuvre en littérature de jeunesse : Elisa Sartori : Je connais peu de mots
• Prix de la première oeuvre en langue française : Anna Ayanoglou : Le Fil des traversées
• Prix de la première oeuvre en bande dessinée : Antoine Boute - Adrien Herda - Stéphane De Groef : Manuel de civilité biohardcore
• Prix Atomium-Fédération Wallonie-Bruxelles en bande dessinée : José Parrondo
• Prix triennal de littérature dramatique en langue française : Paul Pourveur : Aurore boréale
• Prix triennal de littérature dramatique en langue régionale : Rose-Marie François : Filipè & Je.han - Michel Robert & Michel Meurée : Vauban Toudis Li
• Prix de la première oeuvre en langue régionale : Michelle Fourez : Louise Bel air - Armand Herbeto : Mi sonle-t-i qui / Il me semble que


Auteur : Lydia Magnoni
Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Il faut bloquer le prix des loyers

Clôture du précédent sondage "Pour vous, la Belgique, c’est avant tout", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2022 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de