Sans odeur et sans saveur


Le 7 juin 2021 | Mise en ligne : Lydia Magnoni
Auteur : Lydia Magnoni

Un des symptômes les plus caractéristiques de la maladie du Covid est la perte de l'odorat et du goût. Le plus souvent, cela ne dure pas. Mais dans certains cas, ces 2 sens tardent à revenir. Comment vit-on sans goût et sans odorat? Adriano raconte.

Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un vrai ou faux vous est proposé en bas d’article

En mars 2021, le premier jour du premier confinement confinement enfermement dans un certain espace , j’avais mal à la tête, des douleurs dans la poitrine et au niveau des reins. C’était comme une grosse grippe. J’avais le Covid. Je me suis senti vraiment mal pendant plus d’une semaine. Et c’est quand j’ai commencé à me sentir un peu mieux que je me suis rendu compte que je n’avais plus du tout d’odorat.

Et tu t’en es rendu compte comment ?

J’aime bien terminer ma toilette avec mon parfum habituel. Et là, je me suis rendu compte qu’il ne sentait rien. Aucune odeur. J’ai trouvé ça bizarre. Je n’ai pas fait le lien avec le Covid. Mon médecin non plus. C’était au début. A ce moment-là, on ne savait pas encore que c’était un des signes du COVID.

Et maintenant ?

Chez moi, ça dure encore maintenant. Ma femme qui a eu le Covid, a perdu elle aussi le goût et l’odorat, mais chez elle, c’est revenu peu à peu après quelques semaines. Elle a récupéré d’abord l’odorat puis le goût. J’ai entendu parler d’une fille qui a récupéré son odorat d’un coup, en arrivant en vacances. Mais moi, je ne sens et je ne goûte presque plus rien depuis plus d’un an. Depuis 16 mois exactement.

Et comment tu vis ça ?

Avoir perdu le goût ne m’empêche pas de manger mais tout a le même goût. Il n’y a pas vraiment de plaisir à manger. Perdre les odeurs, c’est plus embêtant pour moi. Ne plus sentir mon parfum, les odeurs familières. c’est déstabilisant. Et même déprimant. Ce qui m’a surtout cassé, c’est quand je suis allé en Espagne. Ca sent la mer, la plage. Ca sent les vacances, quoi. Et là rien. C’est ce qui m’a le plus bouleversé.

Et ça a évolué dans le temps ?

A un moment, il y 4 ou 5 mois, j’avais une odeur désagréable en permanence. Tout sentait pareil. Une odeur désagréable et la même pour tout. Et puis ça a de nouveau disparu. Le goût, ça revient doucement. Mais pas l’odorat. A un moment, ça me déprimait mais finalement, je me suis habitué à ne plus rien sentir. Je ne me plains pas. Je m’y fais. J’apprends à vivre avec, ou plutôt sans...

Et on peut traiter, soigner ?

Je suis allé voir un ORL. Il dit que la perte d’odorat et la perte de goût peuvent durer entre 23 jours et un an. Mais parfois ça peut être définitif. En fait, ça se passe au niveau du cerveau. C’est un symptôme neurologique. Le Covid détruit des cellules dans le cerveau et du coup, on ne sait plus faire le lien entre la sensation et l’odeur elle-même. Il n’y a pas vraiment de traitement. Mais on peut rééduquer.

Et ça se passe comment, ce traitement ?

En fait, le principe est de réapprendre à sentir. C’est une rééducation : on doit réactiver des liens, remémoriser les odeurs en quelque sorte. Il faut refaire les images mentales. On sent des épices et des huiles essentielles. Par exemple, celle de clou de girofle qui est très forte. On doit le faire deux fois par jour. Je dois dire que je ne le fais pas beaucoup. Je ne sais pas faire la différence entre les odeurs et c’est assez décourageant. Mais le plus dur, c’est que comme que je n’ai pas retrouvé l’odorat, j’ai le sentiment que le Covid ne m’a pas tout à fait quitté. J’ai l’impression de ne pas en être tout à fait sorti.

Un peu de vocabulaire

Si on a tout à fait perdu le goût, on parle d’agueusie.
Si on ne sent pas bien les goûts, on parle de dysgueusie.
Si on a totalement perdu l’odorat, on parle d’anosmie.
Si on a partiellement perdu l’odorat, on parle d’hyposmie.
Si on sent des odeurs qui n’existent pas, on parle de phantosmie.
Si on ne perçoit pas bien les odeurs, on parle de parosmie.
Si on a la sensation de mauvaise odeur, on parle de cacosmie

[Vrai ou Faux] "Sans odeur et sans saveur"
-, L’anosmie est un symptôme typique du coronavirus



-Avec le COVID, on peut perdre l’odorat pour toujours



-On perd l’odorat car le COVID détruit les cellules du nez



-L’anosmie est un symptôme neurologique



-Adriano s’est rendu compte qu’il n’avait plus d’odorat parce que son parfum ne sentait plus rien



-On traite la perte du goût et de l’odorat par des médicaments



-La cacosmie c’est le fait de sentir une mauvaise odeur en permanence



-Ce qui a surtout bouleversé Adriano, c’est le fait de ne pas sentir les odeurs, en vacances



-On peut traiter la perte du goût en s’exerçant à respirer des huiles essentielle et des épices



-La perte de l’odorat et du goût à cause du COVID est toujours définitive





Auteur : Lydia Magnoni
Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Pour vous internet, c’est plutôt

Clôture du précédent sondage "Pour vous, la pandémie c’est avant tout", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2021 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de