Supprimer le statut cohabitant pour lutter contre la pauvreté


Le 16 octobre 2021 | Mise en ligne : Lydia Magnoni
Auteur : Lydia Magnoni

Le 17 octobre 1987, on inaugurait sur la place des droits de l’homme à Paris, une dalle en l’honneur de toutes les victimes de la faim, de l’exclusion et de la violence. Et depuis 1992, le 17 octobre est la journée internationale pour l’élimination de la pauvreté. Ce jour-là, des personnes se réunissent dans le monde entier pour rappeler que la pauvreté est une injustice et une violation des droits humains.

Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

En 2021, même dans des pays "riches" comme la Belgique, beaucoup de personnes vivent dans la pauvreté. La pauvreté est devenue courante, presque banale. Le RWLP RWLP Réseau wallon de lutte contre la pauvreté , réseau wallon de lutte contre la pauvreté, mène toute l’année des actions pour lutter contre cette situation intolérable.

Cette année, le Réseau wallon de lutte contre la pauvreté (RWLP) milite pour la suppression du statut de cohabitant. Ce statut a été instauré dans les années 1980 pour les bénéficiaires d’allocations sociales et d’aide sociale. Le motif ? Si on vit en couple, on a besoin de moins d’argent. Donc, on a décidé de réduire de 30 à 45 % les allocations sociales et les aides sociales des personnes qui vivent ensemble. Une situation injuste... Les personnes cohabitantes, quand elles travaillaient ont cotisé autant que les personnes isolées. Pourquoi devraient -elles recevoir des allocations réduites ?

De plus, quand les deux personnes d’un couple travaillent, le salaire qu’elles perçoivent n’est pas réduit si elles vivent ensemble.
L’Organisation des Nations Unies a dès l’année 2000 appelé la Belgique à mettre de l’ordre dans son système social. Sans être entendue jusqu’ici.

Le RWLP appelle à réformer le statut de cohabitant en mettant l’accent sur la lutte contre la pauvreté, ce qui signifie

• Garantir un revenu au-dessus du seuil de pauvreté pour tous
• Mettre fin aux situations de dépendance
• Mettre fin aux restrictions pour façonner sa propre vie de famille
• Préserver des droits dérivés qui limitent le risque de pauvreté pour certains groupes

Le journal contre le statut cohabitant

Le témoignage d’une cohabitante

Le programme de la journée mondiale de lutte contre la pauvreté 2021


Auteur : Lydia Magnoni
Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Pour vous, les riches sont de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres.

Clôture du précédent sondage "Pour vous internet, c’est plutôt", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2021 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de