Parcourir "Devoir de mémoire"


Le 29 janvier 2020 | Mise en ligne : Lydia Magnoni

A l’occasion du 75e anniversaire du camp d’extermination d’Auschwitz, nous avons voulu porter un regard sur ce passé pour mieux comprendre comment tout ça avait pu être possible. Plutôt que de donner de grandes leçons, nous avons centré ce cahier sur l’humain : des témoignages et des souvenirs, des regards d’hier et d’aujourd’hui.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Les origines de l’horreur nazie

Comment est né le nazisme ?
Geneviève Warland est historienne et philosophe, spécialiste de l’Allemagne. Elle raconte sur la chaîne belge RTBF, l’arrivée au pouvoir d’Hitler et du parti nazi.

Le racisme nazi
Pour Hitler et les Nazis, les Allemands sont la race supérieure et, parmi eux, les Aryens sont la race des seigneurs. Tout en bas de l’échelle des races, les Nazis mettent les noirs et les juifs. Ce racisme, cette haine vont conduire à assassiner des millions de personnes.

Les camps de concentration et d’extermination

Le système des camps
Les Nazis ouvrent des camps de concentration dès 1933. Dès leur arrivée au pouvoir, ils assassinent les juifs. C’est à partir de 1942 que la grande extermination commence dans les camps de la mort.

Les 240 principaux camps
Carte des camps en Europe montre l’organisation de la persécution et de la mise à mort.

Les camps

La libération des camps

N’oublions pas !
Fin janvier 1945, l’armée rouge Armée rouge Nom donné à l’armée de l’Union soviétique soviétique libère le premier camp de concentration et d’extermination : le camp d’Auschwitz. Ce camp devient alors et pour toujours le symbole symbole Personne ou chose qui représente bien un sentiment, une idée, qui sert d’exemple de l’horreur. 75 ans plus tard, on commémore commémore du verbe "commémorer" : rappeler un événement important dans l’histoire par une cérémonie officielle. cette libération des camps. Le ton est grave. Les survivants sont de moins en moins nombreux... Aujourd’hui plus que jamais, la mémoire est un devoir.

Témoignages

Mon arrivée à Auschwitz
Marceline Loridan-Ivens été déportée en 1944 au camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau. Elle avait 15 ans. Elle raconte son arrivée au camp.

La Shoah par ceux qui l’ont vécue
Un extrait du témoignage de Roger Belbeoch. Roger assiste à la montée des idées d’extrême droite en France dans les années 1930.

Des films

La liste de Schindler
Un patron allemand participe avec son usine à la grandeur et la richesse du régime nazi. Quand il se rend compte de l’horreur, il sauve des juifs au risque de perdre la vie.

Jojo, Hitler et la liberté
Le film Jojo Rabbit est un film drôle et délirant sur l’Allemagne nazie et Hitler. Jojo Rabbit, c’est l’histoire de Joseph, un petit garçon qui vient d’entrer dans les Jeunesses hitlériennes. Grâce à sa mère et à une jeune fille juive, Jojo va se libérer.

Une chanson

Nuit et Brouillard
Dans une chanson, Jean Ferrat rend hommage hommage geste de respect à son père, aux juifs et à toutes les victimes de la barbarie nazie.

Une exposition permanente

Auschwitz ? "Plus jamais ça !"
A la Cité Miroir de Liège, l’exposition "Plus jamais ça" raconte cette barbarie et nous fait comprendre la montée du nazisme en Allemagne. "Plus jamais ça", une exposition permanente de l’association Les Territoires de la mémoire. A voir !

Un livre pédagogique

Portfolio : la Shoah, un livre pédagogique
Les nazis ont exterminé environ 11 millions de personnes dont entre 5 et 6 millions de juifs, dont 1 million d’enfants. Les juifs appellent cela dans leur langue : la "Shoah", l’anéantissement. Pour l’expliquer, voici un livre très pédagogique avec des reproductions de documents d’époque.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


On parle trop des inégalités homme/femme et pas assez des autres inégalités

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2020 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de