Posté dans : Des écoles plus sûres, un droit pour toutes les filles

21 avril 2008, 00:00
Article : Des écoles plus sûres, un droit pour toutes les filles 11 octobre 2009 19:42, par Stéphane Feye

Ayant fondé une école familiale (Schola Nova), au départ pour mes enfants, mais comportant actuellement 70 élèves, je suis arrivé àdes conclusions étonnantes. Sans nier les problèmes que peuvent causer parfois les hormones et la croissance, je suis convaincu que la "crise d’adolescence" est en réalité une crise scolaire, purement et simplement. L’affadissement actuel des programmes m’en semble être la cause principale. Je crois que c’est comparable àla dépression dont souffrent certains fonctionnaires fonctionnaires personnes qui travaillent pour l’Etat dans des administrations où ils ressentent (àtort ou àraison) leur inutilité totale. Je puis en témoigner, ayant reçu chez moi des enfants en traitement pour affections psychiques graves, et qui ont perdu tous leurs symptômes en quelques semaines simplement en recevant un programme solide d’Humanités anciennes. Or, je ne suis pas psychologue...
Je crois qu’en faisant de la crise d’ado (et maintenant de pré-ado !) un passage obligé, on esquive peut-être volontairement un énorme norme nombre qui donne la mesure règlementaire problème social facilement évitable.
Si mes propos se révélaient exacts, il serait temps d’étudier sérieusement la question et de se demander porquoi l’apparition de cette crise dans l’histoire coïncide, semble-t-il avec le commencement de l’école obligatoire.

Répondre au commentaire ci-dessus


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Pour vous internet, c’est plutôt

Clôture du précédent sondage "Pour vous, la pandémie c’est avant tout", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2021 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de