Posté dans : Une pauvreté qui ne recule pas

13 décembre 2010, 00:00
Article : Une pauvreté qui ne recule pas 9 mai 2012 02:08, par la joie

Si la pauvreté augmente, c’est que la société est mal organisée.
Il suffit de voir les causes comme l’instruction et l’éducation
comme les femmes seules avec enfants qui ont difficile à gérer un travail et la famille surtout si le mari(ou la femme) a quitté le nid sans laisser d’adresse
comme la santé ou et l’handicap
comme le lieu où on vit
comme le taux taux pourcentage, partie d’un ensemble de chômage because le travail part à l’étranger pour coûter moins cher .
comme les immigrés qu’on utilise pour un travail moins bien rénuméré ou carrément en noir.
Il faut donc améliorer les conditions de travail dans les écoles,
Il faut améliorer les conditions de travail pour la justice et mieux former nos polices.
il faut améliorer le travail ds le milieux hospitalier
il faut améliorer les conditions de transport
il faut relancer le commerce et l’industrie et simplifier l’administration
Il faut améliorer,équilibrer,auditionner les budjets de chaque milieu ,les petites rivières font les grands ruisseaux.
Il faut aussi être moins égoïste et être solidaire sans tomber dans l’assistanat gnangnan
Chacun doit faire un effort et ne pas tirer profit sans rien donner en retour.
Les marches bénéficiaires doivent être raisonnables et les parachutes dorés doivent être diminués ou supprimés qd le travail a été mal exécuté.
On ne peut se permettre du blink blink outrancier par respect pour ceux qui ont si difficile à joindre les deux bouts.
Il faut déplacer les planqués vers des places où on est en overdose de travail.C’est juste une question d’équilibre.
Le flux migratoire doit être mieux pensé et mieux surveillé.Vivre dans une société, c’est avoir des droits mais c’est surtout et avant tout respecter ses devoirs.Il ne faut pas laisser la place aux extrêmes et à la haine .
les inégalités,la division ,la crainte ,la méconnaissance n’engendrent que des chagrin.

Répondre au commentaire ci-dessus


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


A l’école, on n’apprend pas assez l’histoire de la colonisation du Congo belge

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2020 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de