Posté dans : En Belgique, divorcer ne sera bientôt plus une faute

26 février 2007, 00:00
Article : En Belgique, divorcer ne sera bientôt plus une faute 10 octobre 2007 14:48, par Anonymous

je suis une femme séparée depuis un an déjà , je touche une pension alimentaire minime par rapport au salaire de mon mari et de plus je suis au c.p.a.s. j’ai un fils aux études , il a 18 ans et mon mari ne me verse aucune pension alimentaire depuis 10 mois et cela me semble injuste.Nous avons à peine de quoi nous habiller et nous nourrir,en plus c’est la période du mauvais temps je n’ai pas un euro pour le chauffage, je loue et le loyer n’est pas donné.Je me demande combien de temps je vais encore tenir. Et pourtant mon avocat à fait le nécessaire mais mon mari trouve toujours des excuses erronées pour reculer l’échéance de paiement.Cela fait presque deux mois que ça dure et pas de nouvelles. cet enfant est aussi le sien il devrait mettre du sien pour au moins que son fils vive déçament, vous ne trouvez pas.

Répondre au commentaire ci-dessus


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


A l’école, on n’apprend pas assez l’histoire de la colonisation du Congo belge

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2020 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de